Le parc des Beaumonts, Montreuil (93) : Rapport ornithologique 2002

, par ROUSSET Pierre

Le retard accumulé dans la publication de ces rapports annuels ne s’est pas (encore ?) réduit. Leur préparation demande en effet beaucoup de temps – qui n’est pas toujours disponible.

Rappelons que des corrections, précisions et ajouts peuvent être aisément introduits après la publication initiale d’un rapport : c’est l’un des avantages d’Internet par rapport à l’imprimé. Que les observateurs qui noteraient des inconsistance ou des imprécisions dans ces rapports, ou qui connaîtraient des données non mentionnées ici n’hésitent pas à nous communiquer leurs remarques !

PR, le 26 janvier 2009.

[Dernières corrections : 30 janvier 2009.]


Durant l’année 2002, 109 espèces ont été identifiées, soit un chiffre à ce jour record (qui sera bientôt largement dépassé). Pourtant, la prospection a été fort inégale suivant les périodes (mais avec une présence assidue durant le second semestre) et le nombre d’observateurs visitant le site a été particulièrement faible. Un incendie dans la friche centrale a facilité (!) l’observation des passereaux insectivores en août. Il y a eu peu de « skywatch » proprement dit.

Les observateurs : Pierre Rousset (PR), Laurent Spanneut (LS), Alexis Vernier (AV). Des indications (sérieuses) sont aussi parfois fournies par des habitants des environs, habitués du parc (indiqués comme « un habitué »).

Légende :

Pour les mares :

mp = mare perchée (mare du haut)

mf = mare à la fontaine (mare du milieu)

mb = mare de Brie (mare du bas).

Pour les localisations :

Dépôt = dépôt de voirie

Mabille = parc Mabille (nom du secteur sud-ouest du parc des Beaumonts)

Pelouse N = partie nord des Beaumonts (zone de parc urbain)

Triangle N = pointe nord de la pelouse nord

Imm. = immature

Juv. = juvénile

Pb = probablement.

Nouvelles espèces :

En 2002, sept nouvelles espèces ont été identifiées (dont… cinq exotiques).

Cigogne blanche, Ciconia ciconia. Bien que déjà notée à Montreuil l’an dernier (voir notre rapport 2001), c’est la première fois qu’elle est (à notre connaissance) observée des Beaumonts. Survols migratoires en février-mai et août-octobre.

Balbuzard pêcheur, Pandion haliaetus : grand rapace se nourrissant en pêchant. Survols migratoires en mars-juin et juillet-octobre.

Les exotiques :

Une année faste en ce qui concerne les oiseaux issus de captivité, avec comme nouveautés :

Perruche ondulée Melopsittacus undulatus : petite perruche originaire d’Australie. La plus commune des « échappées » avec la perruche à collier, elle est susceptible de nicher en liberté.

Conure veuve Myiopsitta monachus : originaire d’Amérique du sud. Aussi appelée Perruche jeune veuve, Perruche moine ou Perruche souris.

Martin triste Acridotheres tristis : un oiseau proche du mainate et originaire d’Asie du sud.

Astrild à joues oranges Estrilda melpoda : originaire d’Afrique.

Astrild bec-de-corail Estrilda troglodytes : originaire d’Afrique.


Liste systématique

Grand cormoran Phalacrocorax carbo
- Survol lors des deux migrations. 61 individus notés au printemps entre le 1er mars et le 20 avril. 116 à l’automne entre le 1er septembre et le 22 novembre. De relativement rares survols hivernaux (janvier).
- Janvier, le 4 (sept, vol NE), vers le 5 janvier, vol de plusieurs dizaines (NNW) (des habitués). // Mars les 1 (douze, vol N), 10 (vingt-trois, vol N), 11 (neuf, vol ENE). Avril les 16 (cinq, vol S), 19 (dix, s’élèvent), 20 (deux, vol N). // Septembre les 1 (trente-sept), 3 (un vol) (un habitué), 14 (quatre, vol E), 15 (deux, vol S), 22 (sept, vols N & E). Octobre les 17 (deux, survol), 20 (cinquante et un, vol E). Novembre les 3 (trois, vol S), 4 (deux, vols E & NW), 14 (six, vol E), 22 (un, vol S).

Héron cendré Ardea cinerea
- Quelques hérons fréquentent le site, surtout en septembre-octobre-novembre semble-t-il : ils viennent pêcher dans la mare du haut (et parfois celles d’en bas). Quand ils sont dérangés, ils se perchent dans les arbres avoisinants ou repartent (vers Vincennes ?). Ils peuvent rester assez longtemps sur place et se montrent parfois peu farouches. On observe aussi des hérons en vol (déplacements locaux ou migrations).
- Janvier le 19 (un). Mars le 17 (un, vol E), 27 (un, vol S). Avril les 16 (un, vol N), 20 (deux, vol N). Mai le 18 (un, vol N). Juin le 9 (un, vol N). Septembre le 16 (un, inspecte puis vol N), 18 (quatre : deux en vol + deux pèchent mare perchée), 24, 26. Octobre les 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 & 15 (un), 16 (un, mp + un vol S), 18 & 19 (un, mare à la fontaine et mare perchée), 23, 24, 27, 29, 30 (un, vol E). Novembre les 13 (deux à 22h30), 17 (un, vol E), 22 (un, mare à la fontaine et mare perchée), 23, 26.

Cigogne blanche Ciconia ciconia
- Première observation directe du site (migration d’automne).
- Septembre le 1 (un, vol S). –PR.

Oie cendrée Anser anser
- 182 individus en survols migratoires : 102 en mars ; 80 en octobre-novembre.
- Mars les 9 (trente-sept, vol N), 10 (soixante-cinq, vol N). // Octobre les 18 (quatre, vol E). Novembre les 3 (quarante-six, vol S) (PR), 25 (une trentaine à 7h00) (un habitué).

Canard colvert Anas platyrhynchos
- Vu de février à juin utilisant les trois mares, ainsi qu’en survol (novembre notamment). On a parfois l’impression qu’un couple aimerait se cantonner, mais que les dérangements le découragent.
- Février, les 26, 27 & 28 (quatre, deux mâles, deux femelles, mare perchée). Mars les 2 (un couple, mp), 9 & 10 (un, mp), 13 (femelle), 16 (un couple, mare perchée et mare de Brie), 17 (un, mp + trois en vol S). Avril les 2, 3, 5 (un couple), 11 (trois), 16 (deux, survol), 20 (couple, mp), 21 (un, vol S). Mai le 16 (couple, vol N). Juin les 1 (couple, mp), 9 (trois, vol N), 15 (couple, mp). Novembre le 2 (deux, survol).

Bondrée apivore Pernis apivorus
- Observée au deux passage migratoires. 3 en mai et 6 en août-septembre.
- Mai les 18, 19 & 20 (un, cercle). // Août le 23 (deux, cerclent). Septembre les 1 (trois), 7 (un, cercle). –PR.

Buse variable Buteo buteo
- Vue deux fois, lors de la migration d’automne et en décembre. La mention de décembre semble concerner un vol local plutôt qu’une migration tardive.
- Octobre le 4 (un, vol S). Décembre le 11 (un, vol S bas et lent) –PR.

Balbuzard pêcheur Pandion haliaetus
- Première observation pour le site.
- Septembre le 22 (un, vol SE). –PR.

Epervier d’Europe Accipiter nisus
- Passage migratoire et hivernage. Vu régulièrement en janvier-mars, puis une fois début mai. Pas noté de la mi-mai à la mi-juillet. Observé régulièrement de la fin juillet à décembre.
- Janvier, les 1 (mâle), 4, 6, 18, 19 (pb mâle), 29 (pb femelle) (un à chaque fois). Février les 23, 24 (un). Mars les 3, 10. Mai le 2 (un, cercle en hauteur). // Juillet les 21 & 31 (un, cercle). Août les 1, 4, 17, 22 & 31 (un, sur place). Septembre les 1, 7, 8, 13, 14, 18 & 22 (un, sur place). Octobre les 4 (deux, sur place), 7, 8, 11, 12 & 24 (un, sur place). Novembre les 16, 17 & 22 (un, sur place). Décembre les 1, 5, 18 & 19 (un, sur place).

Faucon crécerelle Falco tinnunculus
- Présent toute l’année, terrain de chasse. Niche aux alentours. Passage migratoire difficile à confirmer.
- Présence supérieure à deux individus, ou à un mâle, et vols apparemment migratoires. Février le 17 (trois : un mâle, deux femelles). Mars : trois le 24. Mai le 19 (trois dont deux migrants possibles, jour d’un hobereau et du kobez). Août le 23 (quatre, comme une famille avec deux juv.). Septembre les 9 (trois, dont deux mâles adultes), 12 (trois), 21 (cinq). Octobre le 16 (trois).

Faucon kobez Falco verspertinus
- Deuxième identification pour le site. Un an jour pour jour après la première ! Ce même jour, visiblement favorable au passage des rapaces, une bondrée, un hobereau et deux crécerelles (en vols apparemment migratoires) ont été aussi observés.
- Mai le 19 (un mâle première année, chassant en vol sur le site). –PR.

Faucon hobereau Falco subbuteo
- Troisième à cinquième données pour le site. Meilleure année à ce jour.
- Mai le 19 (un). Août le 4 (un en chasse au-dessus du site). Septembre le 19 (un, vol S). –PR.

Grue cendrée Grus grus
- Première donnée en automne.
- Février le 25 (une quarantaine, vol NNE bas) - LS. // Novembre le 5 (un, vol S). –PR.

Vanneau huppé Vanellus vanellus
- Petit passage migratoire d’automne. Première observation en novembre pour le site (les précédentes dataient d’octobre).
- Novembre le 24 (vingt-cinq). –PR.

Bécassine des marais Gallinago gallinago
- Halte migratoire (automne). Une observation en septembre. Quatrième donnée pour le site.
- Septembre le 30 (un, se pose dans friche). –PR.

Chevalier cul-blanc Tringa ochropus
- Halte migratoire. Une donnée (automne). Cinquième donnée pour le site.
- Octobre le 11 (un, mare perchée, s’envol dérangé). –PR.

Mouette rieuse Larus ridibundus
- Notée (surtout en simple survol) toute l’année (sauf juillet… faute d’observateurs ?). Fréquentes en janvier-février. Rares en mars-août. Fréquentes en septembre-décembre. Il n’y a pas de fréquentation régulière du site, mais quelques individus manifestent de l’intérêt pour la mare perchée.
- Janvier les 1 (quarante-neuf), 4 (deux), 5 (vingt-neuf), 6 (cent dix-sept), 13 (quatre-vingt six), 14 (trois), 18 (dix), 20 (vingt-cinq), 27 (six), 29 (trois), 30 (un). Février les 9 (trois), 10 (vingt-quatre), 14 (trois), 15 (un), 16 (20), 17 (trois), 23 (trois), 24 (neuf). Mars le 13 (cinq). Avril le 13 (deux). Mai les 5 & 9 (un). Juin le 28 (treize). Août le 25 (trois). Septembre les 13 & 18 (deux), 29 (trente et un), 30 (quatre). Octobre les 3 (un), 13 & 16 (quatre), 18 (cinquante-neuf), 24 (deux), 31 (une, vol N). Novembre les 1 (deux) & 2 (un) (inspectent mare perchée en vol bas), 3 (vingt dont deux inspectent mare perchée). Novembre le 4 (trente-neuf), 5 (vingt), 11 (un), 14 (trois), 16 (six), 17 (sept), 22 (vingt-sept), 23 (un), 24 (six), 27 (cinq), 30 (un). Décembre les 1 (trois), 4 (un), 5 (onze), 10 (cinq), 11 (trois), 12 deux), 14 (neuf dont deux inspectent la mare perchée), 17 (quatre dont une inspecte la mare perchée), 18 (un), 19 (six dont un inspecte la mare perchée), 24 (trois), 28 (cinq).

Goéland cendré Larus canus
- Survols. Dix individus en hiver (janvier et décembre) et automne (octobre-novembre).
- Janvier le 4 (deux). // Octobre le 1 (cinq). Novembre le 24 (deux). Décembre le 5 (un).

Goéland brun Larus canus
- Survols. Quatre individus au printemps (avril et juin) et automne (septembre).
- Avril le 12 (un adulte). Juin le 30 (deux). Septembre le 14 (un).

Goéland argenté Larus argentatus
- Survols. Cent huit individus en hiver (janvier-février et décembre), au printemps (mars-avril) et en automne (octobre-novembre).
- Janvier les 1 (un), 5 (deux), 6 (trois), 12 (un), 20 (vingt-sept). Février les 15 (un), 17 (six), 23 (quarante-neuf). Mars les 1 & 2 (un). Avril les 8 (deux), 23 (un). Octobre le 20 (neuf). Novembre les 3 (deux). Décembre les 14 & 19 (un).

Goéland leucophée Larus cachinnans
- Survols. Vingt individus en hiver (janvier-février), au printemps (mars et juin), en été (juillet) et automne (fin août, octobre et novembre).
- Janvier les 5 (un), 20 (deux). Février le 10 (un). Mars le 10 (cinq). Juin le 13 (un). Juillet le 31 (un). Août le 28 (sept). Octobre le 20 (un). Novembre le 4 (un).

Goéland indéterminé Larus spes
- Cent soixante et onze individus, données réparties sur l’essentiel de l’année : en hiver (janvier-février, décembre), au printemps (mars-mai), en été (août), en automne (septembre-novembre). Il s’agit probablement d’ « argophées » (argenté-leucophée) ou, plus rarement, de goélands bruns.
- Janvier les 1 (quatre), 5 (deux), 6 (huit), 20 (quatorze). Février les 10 (deux), 17 (un). Mars les 2 (un), 9 (soixante-deux), 10 (quarante et un), 17 (dix). Avril le 27 (deux). Mai les 5 (un), 16 (deux), 19 (quatre). Août les 1 (un). Septembre le 15 (quatre). Octobre le 18 & 20 (trois). Novembre les 3 (un), 17 (sept), 23 (un), 24 (un). Décembre le 5 (un).

Pigeon biset des villes Columba livia
- De quelques dizaines à une centaine d’individus généralement notés sur le site.

Pigeon colombin Columba oenas
- Généralement noté en survol (un ou deux individus), rarement posé. Notons qu’il a été observé buvant à la mare perchée. Trente-neuf individus, données réparties neuf mois sur douze.
- Février les 15 (un), 16 (trois), 24 (un) (vol N). Mars le 3 (un, vol E), 11 (un, survol). Mai les 5 (deux, vol N), 8 (deux posés, friche), 16 (un, vol SW). Juin le 1 (deux). Juillet le 25 (un, cercle, mare perchée), 27 (un, survole mare perchée), 28 (un, mare perchée). Août le 16 (un, boit mare perchée). Septembre le 16 (un, vol S). Octobre les 1 (un, vol SE), 8 & 11 (un, vol S), 13 (quatre, friche), 16 (un, vol S). Novembre les 3 (un, survol), 5 (un, vol S), 17 (deux, vol S), 24 (un, survol).

Pigeon ramier Columba palumbus
- Résidant, survols migratoires.
- Quelques groupe sur place : Mai le 19 (un groupe de trente-deux).
- Vols sud d’allures migratoires en automne : Octobre les 20 (quelques vols), 24 (quatre cents dont un vol de cent cinquante). Novembre le 4 (trois cent, un vol), 5 (cinq cents), 17 (huit cents), 24 (migrations ?).

Tourterelle turque Streptopelia decaocto
- Niche aux alentours. Observée généralement en survol, parfois posée sur le site.
- Posée : Mars le 15 (un, branché). Avril le 16 (deux, dépôt). Mai les 4 (un, dépôt), 16 (deux), 20 (un, chemin). Juin les 21 (un, lampadaire), 27 (un, perchée), 29 (posée). Juillet les 21 (un, boit mare perchée), 25 (deux, boivent mare perchée), 26 (trois : un dépôt, deux mare perchée), 31 (un, boit mare perchée). Août les 1 (deux, boivent mare perchée), 5 (un, perché antenne télé), 8 (friche), 17 (deux, dépôt), 18 (un, mare perchée), 25 (un, boit mare perchée), 28, 29 & 31 (un, dépôt). Septembre le 6 (un, dépôt), 13 (un, friche), 17 (un, dépôt, sel), 27 (un, mare perchée). Novembre le 26 (un, perchée, pelouse N). Décembre les 12 & 19 (un, dépôt).

Tourterelle des bois Streptopelia turtur
- Passages migratoires. Sept individus dont quatre au printemps (avril-mai) et trois en été-automne (août-septembre).
- Avril le 20 (un, friche). Mai le 8 (un, vol N), 9 (deux, survols). // Août le 3 (un, vol S). Septembre le 15 & 16 (un, vol S). -PR.

Perruche ondulée Melopsittacus undulatus
- Espèce exotique. Première identification pour le site (mais déjà observée auparavant à Montreuil).
- Mai les 9 & 20 (un).

Perruche à collier Psittacula krameri
- Espèce exotique. Des échappés font « souche » et niche librement dans la région.
- Avril les 22 (un, 4-Ruelles), 26 (un, parc) (LS). Mai le 4 (un) (PR). Juin les 29 et 30 (une femelle) (PR). Juillet : un, tous les jours du mois, cris à partir de 7h00 en général (LS).

Conure veuve Myiopsitta monachus
- Espèce exotique. Première identification pour le site.
- Août le 19 (un). Septembre le 1 (un)

Coucou gris Curculus canorus
- Première identification pour le site d’un immature en automne et a une date qui semble fort tardive.
- Septembre le 30 (un, perché dans petit arbre de la friche).

Chouette hulotte Strix aluco
- N’a pas été entendu fréquemment comme certaines autres années par des riverains.
- Entendue plusieurs fois durant la semaine du 2 au 8 septembre, côté cimetière et résidence des Ormes (un habitué) et fin septembre, vers 05h00 (un habitué).

Hibou des marais Asia flameus
- Passage et haltes migratoires. Deuxième observation pour le site.
- Novembre le 5 (un, vol S). (PR)

Martinet noir Apus apus
- Présent du 25 avril au 16 septembre. Maxi noté : cinq cents. Fréquemment observés buvant à la mare perchée.
- Premiers notés en avril les 25 (cinq) (LS), 26 (quatre) et 27 (sept), début mai le 2 (vingt-deux), 4 (neuf), 5 (douze), 8 (vingt-trois). En nombre mi-mai : les 16 (cent), 17 (cent cinquante). Copulation : mai les 19, 20. Juin le 29 (cent). Juillet le 6 (cent cinquante), 21 (vingt, encore beaucoup sur Montreuil), 22 (cinquante), 25 (vingt), 27 (trois cents), 27 (cinq cents), 28 & 31 (cent). Août les 1 (trente), 2 (deux cents, apparemment locaux + lent passage migratoire), 3 & 4 (trois cents), 5 & 6 (trente), 7 (quarante), 8 (cent), 16 (seize, sur place), 17 & 18 (trois, sur place), 19 (vingt-quatre, pour certains en migration active), 20 (trente-huit, passage avec ± haltes), 21 (six, sur place), 22 (quatre, sur place), 24 (trois, sur place), 25 (un, sur place), 29 (vingt-cinq, sur place), 30 (vingt-deux, pour part en migration active), 31 (un, sur place). Septembre le 1 (deux, sur place), 6 (un, sur place), 7 (trois), 14 (deux), 15 (un, vol S), 16 (un, boit mare perchée).

Martin-pêcheur Alcedo atthis
- Trois données. Noté en mai, octobre et décembre..
- Mai le 3 (un, mare perchée). Octobre : un en milieu de moi (un habitué). Décembre : le 17 (un, mare de Brie, mi-journée) (un habitué).

Pic vert Picus viridis
- Observé toute l’année. Plusieurs individus fréquentent le site en toutes saisons.

Pic épeiche Dendrocopos major
- Pas observé au printemps – la faute aux observateurs ?
- Janvier. Février. // Juillet. Septembre. Octobre. Novembre. Décembre.

Pic épeichette Dendrocopos minor
- Résident.

Alouette lulu Lullula arborea
- Passage et haltes migratoires. Pas noté lors de la migration de printemps. Douze individus durant la migration d’automne (octobre).
- Octobre les 13 (deux, vol S), 18 (deux, vol SE), 19 (un), 20 (sept, dont deux sur place).

Alouette des champs Alauda arvensis
- Passage et haltes migratoires. Quatre-vingt six individus. Noté en mars (deux), puis en septembre-novembre (quatre-vingt quatre).
- Mars les 3 (un, vol N), 29 (un, vol E). // Septembre le 15 (trois, vol S). Octobre les 11 (vingt-huit, dont un posé et reste vol S), 13 (seize, vol S), 16 (deux), 18 (six, vol S). Novembre les 4 (deux, vol S), 5 (trois, vol S), 11 & 19 (un), 22 (trois, vol S), 24 (neuf, vol S).

Hirondelle de rivage Riparia riparia
- Une observation durant la migration d’automne.
- Septembre le 16 (un) (PR).

Hirondelle de cheminée (rustique) Hirundo rustica
- Passages migratoires. Notée du 7 avril au 20 octobre. Quelques individus séjournent dans les environs immédiats et fréquentent quotidiennement le site au printemps-été. Fréquemment observés buvant à la mare perchée.
- Avril les 7 (deux), 19 (deux, sur place), 20 (onze, vol N), 21 (quatre : un mare perchée, trois vol N), 23 (deux), 27 (un). Mai : maxi quatre les 16 et 25. Juin : maxi deux. Juillet maxi neuf le 22. Août : maxi onze le 7.
- Passage d’automne : Septembre les 1 (sept), 6 (six), 7 (un), 8 (trois), 9 (deux), 12 (neuf), 13 (cent), 14 (dix-neuf), 15 (quatre), 16 (douze), 17 (vingt-huit), 18 (huit), 19 (cinq), 20 & 21 (six), 22 (cinq), 27 (vingt-sept), 29 (quinze), 30 (cinquante, % sur place, % passage). Octobre les 1 (huit), 2 (trois), 3, 7 & 13 (deux, vol S), 19 (neuf, vol S), 20 (six).

Hirondelle de fenêtre Delichon urbica
- Observée du 20 avril au 20 octobre. Passages migratoires. Une petite colonie niche dans les environs immédiats et fréquentent quotidiennement le site au printemps-été. Fréquemment observés buvant à la mare perchée. Les locaux semblent être partis au plus tard fin septembre.
- Avril les 20 (deux, vol N), 21 (deux : un sur place, un vol N), 27 (un). Mai les 2 (six), 4 (deux), 5 (cinq), 7 (deux), 8 (deux), 9 (un), 16 (huit), 18 (onze), 19 (vingt)… 31 (trente). Juin les 1 (trente)… 14 (collectent boue)… 21… & 29 (trente).
- Regroupements et passage d’automne : Juillet… 31 (quatre-vingt). Août les 1… & 5 (cinquante)… 16 (douze)… 19 (quinze)… 24 (vingt), 25 (un), 29 (cinquante), 30 (deux cents), 31 (quinze). Septembre les 1 (cent, % sur place, % passage), 6 (cinquante), 7 (quatre-vingt), 8 (trente), 9 (six), 12 (trente), 13 (cinquante), 14 (cent), 15 (quatre-vingt), 16 (cent cinquante), 17 (dix-sept), 18 (vingt), 19 (trente), 20 (vingt), 21 (vingt-cinq), 22 (quinze), 27 (cinquante), 29 (six), 30 (cent dix, passage). Octobre les 1 (quatre), 7 (sept), 18 (seize, vol S), 20 (quatorze).

Pipit des arbres Anthus trivialis
- Premier le 22 mars ; dernier le 27 septembre. Haltes et passage migratoires. Trente-six individus : treize au printemps (mars-avril, puis mai) et vingt-trois en automne. Passage probablement mal observé.
- Mars le 22 (un) (LS). Avril les 2 (deux, vol N), 10 & 11 (un), 16 (un), 18 (trois), 20 (un, posé friche), 21 & 23 (un). Mai les 20 (un). // Juillet le 27 (un). Août le 18 & 19 (un), 22 (deux), 31 (deux). Septembre les 7 (un), 8 (un), 13 (un).

Pipit farlouse Anthus pratensis
- Présence hivernale les deux hivers avec un maxi de quatre individus en janvier et de cinq en décembre. Passage et haltes migratoires du 8 mars au 23 avril (cent-vingt quatre) et du 28 août jusqu’à l’hivernage (cent soixante et un à la fin novembre).
- Janvier les 1 (un), 4 (deux), 5 (quatre), 13 (un). // Mars les 8 (deux), 10 (trois, vol N), 15 (un), 29 (trois). Avril les 2 (deux), 3 (six, vol NE), 4 (sept, vol NE), 5 (trente-trois, vol NE), 8 (deux, vol), 10 (cinq, vol), 13 (trois, vol N), 11 (huit, vol), 14 (quatre), 16 (trois), 19 (trois), 20 trente-sept, vol N), 23 (deux, vol). // Août les 28 (trois), 29 (un). Septembre les 6 (six), 13 (quatre), 27 (treize), 30 (un, vol S). Octobre les 3 (vingt dont deux sur place), 4 (trois), 7 (douze), 8 (cinq), 10 (quatre), 11 (six), 13 (deux), 15 & 16 (un), 18 (trente), 19 (trois), 20 (cinq), 24 (trois). Novembre les 3 (cinq), 4 (douze dont six sur place), 5 (cinq), 14 (un), 17 (sept), 22 (trois), 23 (quatre), 24 (six), 26 (un), 27 (trois), 30 (quatre). Décembre les 1, 5 & 11 (un), 14 (cinq), 17 (deux), 18 & 19 (trois).

Bergeronnette printanière Motacilla flava
- Passage et haltes migratoires. Vingt-six individus : dix-sept au printemps (du premier au 20 avril), neuf en automne (du 6 septembre au 15 octobre).
- Avril les 1 (sept, vol N), 9 (un), 16 (un, vol N), 20 (sept : deux mare perchée, cinq vol N), 21 (un mâle, bord chemin). // Septembre les 6 (un), 8 (deux), 13 (trois). Octobre les 13 (un, vol S), 15 (deux, vol S).

Bergeronnette des ruisseaux Motacilla cinerea
- Présence hivernale en décembre (deux). Passage et haltes migratoires notés en automne seulement, du 18 septembre au 24 novembre (quarante individus).
- Septembre les 18 (trois), 20 (un), 22 (un). Octobre les 2 (quatre, trois sur place), 3 (trois), 8 (un), 11 & 12 (deux), 13 (trois dont deux sur place), 15 (quatre dont trois sur place), 16 (trois dont deux sur place), 18 & 20 (un). Novembre les 1 & 3 (trois), 4 (un, vol S), 5 (deux), 22 & 24 (un). Décembre les 11 & 18 (un).

Bergeronnette grise Motacilla alba
- Passage et haltes migratoires : quatre-vingt-dix individus au printemps (douze du 3 au 10 mars) et en automne (soixante-dix huit du 31 juillet au 5 novembre).
- Mars les 3 (un, vol N), 8 (deux, vol N), 10 (trois, vol N), 11 (deux en pn, vol ENE), 16 (quatre : un posé, trois vol N). // Juillet le 31 (un, mare perchée). Septembre le 21 (un). Octobre les 2 (seize, vol S), 3 (quatre, vol S), 7 (quatre, vol S), 8 (douze, vol S), 12 (un, vol S), 13 & 15 (trois, vol S), 18 (vingt, vol S), 19 (deux), 20 (deux, vol S), 24 (douze, vol S). Novembre les 3 (sept, vol S), 5 (un, vol S).

Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes
- Résident, possibles migrants et hivernants.

Accenteur mouchet Prunella modularis
- Résident et migrants, possibles hivernants.
- Janvier : chant les 4, 13 & 18.

Rougegorge familier Erithacus rubecula
- Résident et migrants, possibles hivernants.
- Janvier les 23 : chante à 02h00 côté éclairé de la rue des 4-Ruelles et 25 à 02h30 (mais pas dans la journée !) [LS]. Mars le 11 (nombreux).

Rossignol Philomèle Luscinia megarhynchos
- Haltes migratoires ; possible nidification ? Présence printanière : noté du 2 avril au 9 mai (le même ?), chants.
- Avril les 2 (un, bribes de chant) (LS), 16, 20 & 21 (un, chant), 23 & 27 (un). Mai le 9 (un, chant).

Rougequeue noir Phoenicurus ochruros
- Premier le 13 mars ; dernier le 5 novembre. Niche aux alentours immédiats, faible présence sur le site durant la période de nidification. Passage et haltes migratoires, avec un afflux exceptionnel en automne : une trentaine de données sur le site au printemps-été, et sept cent cinquante et un du 1er septembre au 5 novembre. Bien entendu, un individu peut rester sur place plusieurs jours et être compté plusieurs fois et les chiffres élevés sont des estimations, mais il y a eu jusqu’à 70 individus estimés présents lors d’une visite !
- Mars les 13 (un, chant, 4-Ruelles) (LS), 16 (un), 17 (chants immeubles des alentours). Avril les 2 (un, chant, pelouse nord), 4 (un, chant, dépôt de voirie), 16 (un, chant, pelouse nord). Présence alentours. Mai les 5 (un, pelouse nord), 6 (une femelle sur le site), 18 (une femelle, pelouse nord). Présence alentours. Juin le 2 (un, lycée d’horticulture). Juillet les 6 (un), 7 (un, lycée d’horticulture), 30 (un, pelouse nord). Août les 3 (un, pelouse nord), 4 (quatre, pelouse nord), 5 (un, pelouse nord), 8 (deux, friche et pelouse nord), 22 (un mâle), 28 (six).
- Septembre les 1 (un), 6 (douze), 7 (six), 8 (vingt-sept), 9 (cinq), 12 (onze), 13 (soixante), 14 (dix), 16 (quarante), 17 (onze), 18 (quarante), 19 (vingt-six), 20 (onze), 21 (vingt), 22 (soixante), 27 (trente), 29 (trois), 30 (soixante-dix). Octobre les 1 (six), 2 (quatorze), 3 (six), 4 (trente), 7 (quarante), 8 (six), 10 (huit), 11 (quarante, dont un mâle ad.), 12 (vingt, dont un mâle ad.), 13 (cinquante) , 15 (trente, dont un mâle ad.) , 17 (huit, dont un mâle ad.) , 18 (dix-sept, dont un mâle ad.), 19 (sept) , 20 (huit, dont un mâle ad.), 24 (douze), 25 (deux). Novembre les 1, 2 & 3 (un), 5 (un mâle ad.).

Rougequeue à front blanc Phoenicurus phoenicurus
- Passage et haltes migratoires beaucoup plus apparents à l’automne qu’au printemps. Une donnée au printemps mai) ; une donnée en été (juillet) ; vingt-deux individus (un fort bon chiffre) à l’automne.
- Mai les 3 (une femelle). Juillet le 22 (un, chant). Août les 20 & 23 (un), 24 (un mâle), 25 (un), 29 (deux, dont un mâle ad.). Septembre le 6 (deux, dont un mâle ad.), 7 & 9 (un), 13 & 14 (deux), 15 (deux), 16 (un), 17 & 18 (deux), 21 (un mâle ad.).

Traquet tarier (Tarier des prés) Saxicola rubetra
- Passage et haltes migratoires en général beaucoup plus apparents à l’automne qu’au printemps. Pas de donnée printanière cette année. En revanche, un passage d’automne bien marqué avec quarante et un individus notés.
- Août les 18 & 23 (un), 29 (trois), 30 (quatre), 31 (deux). Septembre les 6, 7, 13 & 14 (quatre), 15 (trois), 16, 17 & 18 (deux), 20 (un), 21 (trois), 22 (un).

Traquet pâtre (Tarier pâtre) Saxicola torquata
- Premier le 3 mars ; dernier le 16 octobre. Nidification sur place : un couple certain (peut-être deux ?). Passage et haltes migratoires : difficile a repérer au printemps et en août (mélange possible de locaux et migrants) ; plus nettement marqué après : vingt-six individus en septembre-octobre.
- Mars les 3 (un), 8 (trois : deux mâles, une femelle) 9 (un mâle), 10 (deux mâles, chant), 15 (trois : deux mâles, une femelle), 17 (deux mâles), 20 (un mâle, chant). Avril les 13, 14 & 16 (un mâle), 19, 20 & 21 (un mâle, chant), 23 (un mâle), 26 (un mâle, chant), 27 (un mâle). Mai les 3 & 5 (un mâle, chant), 8 (un mâle), 9 (un mâle, chant). Juin les 2 (une femelle). Juillet le 21 (une femelle), 30 (un juv.), 31 (un).
- Août les 6 (une femelle, mare de Brie), 7 (une femelle, pelouse nord), 8 (un juv., mare de Brie), 17 (une), 18 (deux), 19 (trois : une femelle, deux juv.), 20 (deux femelles), 21 (un), 22 (quatre, dont deux juv.), 24 (deux dont un juv.), 29 & 30 (deux).
- Septembre les 6 (quatre), 7 (deux), 14 (deux fem.), 15 (un), 16 & 17 (un mâle), 18 & 20 (un), 22 (deux, dont un mâle), 27 (un), 30 (trois, dont deux mâles). Octobre les 1, 2 & 3 (un mâle), 4, 7, 11 & 16 (un).

Traquet motteux Oenanthe oenanthe
- Haltes migratoires. Deux individus au printemps (mai) ; deux individus en automne (août et septembre).
- Mai les 13 (deux mâles). // Août le 25 (un). Septembre le 12 (un)

Merle à plastron Turdus torquatus
- Passage et haltes migratoires. Trois individus au printemps (avril) ; trois aussi en automne (octobre).
- Avril les 21 (deux : un mâle, une femelle, friche), 27 (un). // Octobre le 4 (un mâle de première année dans la friche), 13 (une femelle, côté mare + friche), 15 (un, friche).

Merle noir Turdus merula
- Résident et migrants, possibles hivernants.
- Février le 3 (chant à 03h00 alors qu’on n’entend pas de chant dans la journée) (LS). Octobre le 3 (nombreux dans la friche).

Grive litorne Turdus pilaris
- Passage et haltes migratoires. Faiblement noté en hiver (un, janvier) et au printemps (un, avril). Médiocrement noté en automne (treize en octobre-novembre).
- Janvier le 1 (un, pelouse nord). Avril 20 (un) (LS). // Octobre le 18 & 19 (deux), 20 (un, premier hiver), 24 (un). Novembre les 4 (un) 5 (trois), 14 (un vol S), 24 (trois, friche).

Grive musicienne Turdus philomelos
- Résident, passage et haltes migratoires, possibles hivernants. Passage d’automne bien marqué : cinq cent trente-trois notés, avec des chiffres importants (jusqu’à une estimation de soixante-dix) posés dans la friche.
- Janvier les 4 (neuf), 13 (six, chant), 18 (chant). Mars les 10 (douze), 11 (nombreux), 24 (six : envol de la friche vers l’E). Avril le 16 (trois, vol ESE), 18 (huit ensemble, vol NE).
- Août le 8 (sept, friche). Septembre le 18 & 22 (dix-sept, friche), 27 (vingt-deux), 30 (soixante-dix, friche : arrivées en cours). Octobre le 2 (trente-six : vingt-sept friche et neuf vol S), 3 & 4 (cinquante, friche), 7 & 10 (quarante, friche + passage), 11 & 12 (soixante), 13 (cent), 16 (trente-neuf), 18 (trente-cinq).

Grive mauvis Turdus iliacus
- Présence hivernale (février, décembre). Passage et haltes migratoires. Cinquante-six individus en tout. Dix-neuf notés en mars ; cinquante-deux en octobre-novembre.
- Février les 16 (deux). Mars le 8 (deux), 10 (un), 16 (deux), 20 (au moins six, vol nocturne entre 01h10 et 01h20), 22 (quatre, s’envolent NE), 24 (trois). // Octobre le 8 (deux), 29 (un, vol S). Novembre le 3 (quatre : deux sur place, deux vol S), 9 (un, cri à 21h15), 13 (six, vol S), 15 (un, vol S), 17 (deux), 24 (trente-cinq : six sur place, vingt-neuf vol S). Décembre les 5 (un), 19 (un).

Grive draine Turdus viscivorus
- Résident. Passage et haltes migratoires, probables hivernants.
- Quelques données numériques ou autres : Janvier 1 (huit), chant le 18. Septembre le 27 (dix, dont une boit mare perchée). Octobre le 20 (seize). Novembre le 16 (onze). Décembre les 11 (chant), 17 (dix), 18 (chant).

Rousserolle verderolle Acrocephalus palustris
- Haltes migratoires. Nicheur possible : présence – d’un même ou des mêmes oiseaux ? – du 4 mai au 7 juillet ; des chants.
- Mai le 4 (un, chant). Juin le 16, 21, 22, 27, 29 & 30 (un, chant). Juillet les 6 & 7 (un). (PR)

Rousserolle effarvatte Acrocephalus scirpaceus
- Haltes migratoires. Neuf données automnales (août-octobre).
- Août le 18 (un). Septembre les 7, 27, 29 & 30 (un). Octobre les 1, 2, 3 & 4 (un). (Mare perchée).

Hypolaïs polyglotte Hippolais polyglotta
- Estivant nicheur, haltes migratoires. Noté du 19 avril au 30 août.
- Avril les 19 & 23 (un, chant), 26 (deux), 27 (un). Mai les 2 (deux), 3, 4 & 5 (un)…. 18, 19 & 25 (deux), 31 (trois). Juin les 2 (trois)… 29 (trois). Juillet le 6 (un), 7 (trois dont deux juv), 22 (un), 26 (deux), 27 (un). Août les 3, 4, 5, 6, 7 & 30 (un).

Fauvette babillarde Sylvia curruca
- Haltes migratoires. Nicheur possible : observé en avril et mai (une fois chaque), juillet (deux fois), août (six fois)…
- Avril le 27 (un, chant). Mai le 5 (un, chant) (PR). // Juillet le 26 & 31 (un). Août les 5, 8, 18, 19, 22 & 29 (un). (PR).

Fauvette grisette Sylvia communis
- Estivant nicheur, migrants. Plusieurs couples nicheurs. Premier individu noté le 16 avril, dernier le 16 septembre.
- Avril les 16 (un mâle, chante peu et faiblement) (LS), 18, 19 & 20 (un, chant), 21 (trois), 23 (un), 26 (quatre)… Mai les 2 (sept), 4 & 7 (cinq)… Juin… les 21 (six), 29 (quatre). Juillet les 6 (un), 7 (trois dont un juv), 22 & 25 (un), 26 (deux), 27 (quatre dont deux juv), 31 (un). Août les 1 (trois), 2 (un), 3 (deux), 4 (quatre), 5 (deux), 6 (un), 8 (sept), 18 (huit), 19 (quatre), 20 (six), 21 (deux), 22 (trois), 23 (deux), 24 (trois), 28 (un). Septembre les 13 (deux), 14 (six), 16 (huit).

Fauvette des jardins Sylvia borin
- Estivant nicheur, migrants. Probablement deux ou trois couples nicheurs. Premier individu noté le 19 avril, dernier le 22 septembre.
- Avril le 19 (un, chant). Mai les 2 (deux), 3 (un), 4 & 5 (deux), 7 (un), 8 (deux)…. 20 (trois), 25 (deux), 31 (trois). Juin… 15 & 16 (deux), 21 (cinq), 29 (deux). Juillet les 6 (deux), 7 (trois), 21, 22 & 25 (un), 26 & 27 (trois), 28 (quatre dont un juv), 30 (deux), 31 (un). Août les 1 (un), 2 (deux), 3 (un), 4 (deux), 5 (un), 6 (trois), 18, 28 & 29 (un). Septembre les 13 (trois), 15 & 22 (un).

Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla
- Estivant nicheur, migrants. Nicheur bien représenté. Premier noté le 9 mars, dernier le 17 octobre.
- Mars les 9 (un), 10 (deux), 15 (deux, chants), 16 (deux dont une femelle), 17 & 20 (un), 29 (trois). Avril le 7 (nombreux)… Août les 4 (nombreux, friche), 24 & 28 (deux), 29 (trois), 30 (quatre), 31 (quatre). Septembre les 1 (deux), 6 (douze), 7 (cinq), 8 (dix-sept), 9 (cinq), 12 (six), 13 (vingt), 14 (douze), 15 (seize), 16 (douze), 17 (huit), 18 (treize), 19 (quatre), 20 (six), 21 (deux), 22 (treize), 27 (douze), 29 (deux), 30 (huit). 0ctobre les 1 (six), 2 (dix-sept), 3 (vingt-cinq), 4 (deux), 7 (six), 8 (trois), 10 (cinq), 11 (cinq), 12 (deux), 13 (six), 16 (deux), 17 (quatre).

Pouillot de Bonelli Phylloscopus bonelli
- Deuxième observation pour le site.
- Août le 17 (un dans un conifère de la pelouse nord).

Pouillot véloce Phylloscopus collybita
- Estivant nicheur, migrants parfois fort nombreux en automne, hivernant rare. Premier noté le 10 février, dernier le 28 décembre. Premier chant noté le 16 février. Présence hivernale jusqu’à trois individus en décembre.
- Février : Premier noté le 10 (PR) (des véloces sont annoncés dans la région) ; un chanteur au moins régulièrement entendu à partir du 16 ; trois le 24. Mars les 3 (cinq), 8 (huit), 10 (vingt : chanteurs et dans friche), 15 (quatorze)… Août les 4, 8 & 22 (nombreux, friche), 24 (dix), 25 (cinq), 28 (six), 29 (deux), 30 (treize), 31 (six). Septembre les 1 (huit), 6 (cinq), 7 (quatre), 8 & 9 (trois), 12 (quatre), 13 (quarante), 14 (quatre), 15 (cinq), 16 (cent), 17 (dix), 18 (quatre-vingt), 19 (neuf), 20 (douze), 21 (sept), 22 (cent), 27 (vingt), 29 (neuf), 30 (cent). Octobre les 1 (quarante), 2 (vingt-cinq), 3 (quarante), 4 (trente-cinq), 7 (trente), 8 (seize), 10 (vingt), 11 (cinquante), 12, 13 & 15 (trente), 16 (vingt-trois), 17 (douze), 18 (cinq), 19 (dix), 20 (neuf), 24 (vingt-quatre), 25 (cinq). Novembre les 1 (deux), 2 (un), 3 (six), 4 (cinq), 5 (huit), 14 (deux), 16 (trois), 17, 22 & 23 (deux), 24 (trois), 26 (un), 27 (quatre), 30 (deux). Décembre les 1 & 4 (trois), 6, 7, 8 & 17 (un), 18 (deux), 28 (un).

Pouillot fitis Phylloscopus trochilus
- Estivant nicheur, migrants. Probablement au moins deux couples nicheurs. Premier individu noté le 11 avril, derniers le 20 septembre.
- Avril le 11 (un, chant) (LS), 13 & 14 (deux, chants), 16 (quatre, chants), 19 (trois, chants), 20 (quatre, chants), 21 & 23 (trois, chants), 26 (quatre), 27 (chants). Mai les 2 (cinq), 3 (chants), 4 (quatre), 5 (chants), 8, 16, 18, 19 & 20 (chants). Juin les 9 (un), 14, 21 & 30 (un juv.). Juillet les 6 &7 (un), 30 (deux), 31 (un). Août les 4 (deux : un adulte nourrissant un juv), 5, 8, 16 & 17 (un), 18 (six), 19 (quatre), 20 (cinq), 21 (trois), 24 (deux), 28 (trois), 29 (sept), 30 (quatre). Septembre les 6 (onze), 8 & 12 (un), 13 (trois), 14 (deux), 15 (trois), 16 (deux), 19 (un), 20 (deux).

Roitelet huppé Regulus regulus
- Présence hivernale en janvier (notée deux fois) comme en décembre (une fois). Passage faiblement noté au printemps (février et mars : quatre individus) et à l’automne (septembre puis novembre : 5 individus). Sa présence est probablement sous-estimée, faute d’observations adéquates.
- Janvier les 1 & 12 (un). Février le 17 (deux). Mars les 15 (un), 17 (un). // Septembre les 15 (un). / Novembre les 3 (un), 4 (deux), 5 (un). Décembre les 5 (un).

Roitelet triple-bandeau Regulus ignicapillus
- Présence hivernale en janvier-février (deux) et fin novembre-décembre (trois en décembre). Passage au printemps (mars-début avril : huit individus) et à l’automne (fin août-novembre : dix-huit).
- Janvier le 6 (un). Février les 1 (un). Mars les 1 & 15 (un), 16 (quatre), 17 (un). Avril le 4 (un). // Août les 28 (un), 29 (deux). Septembre les 1 & 6 (un), 7 & 8 (deux), 12 (un), 13 (deux), 27 (un). Octobre les 7 & 13 (un). Novembre les 14, 17 & 24 (un), 26 (deux), 27 (un). Décembre les 4, 8 & 11 (un).

Gobemouche gris Muscicapa striata
- Passage bien marqué en août (douze individus) et septembre (neuf individus).
- Août les 8 (un), 21 (deux), 22 (deux), 24 (quatre), 29 (un), 30 (deux). Septembre les 6 (deux), 9, 13, 14 & 16 (un), 18 (deux), 21 & 30 (un).

Gobemouche noir Ficedula hypoleuca
- Passage d’automne bien marqué en août (quarante-cinq individus) et septembre (trente-quatre individus).
- Août les 4 (un), 8 & 18 (deux), 19 (cinq), 20 (un), 21 (quatre), 22 (cinq), 23 (quatre), 24 (deux), 28 (quatre), 29 (sept), 30 (huit). Septembre les 1 (un), 6 (six), 7 (trois), 8 (deux), 9 & 12 (un), 13 (six), 14 (quatre), 16 (quatre), 18 (trois), 19 (deux), 21 (un).

Mésange à longue queue Aegithalos caudatus
- Notée toute l’année. Nidification d’un couple.
- Janvier : trente-quatre en tout (maxi journalier : neuf le 1er). Février : quatorze (maxi cinq le 17). Mars : dix-huit (maxi trois le 16) ; deux observés régulièrement durant le mois ; construction d’un nid noté les 2, 3 et 8. Avril le 20 (nid « propre »). Mai les 19 (quatre dont un juv. au moins), 31 (trois dont un juv.). Juin le 1er (dix en bande dont des juv.). Août les 8 (un), 28 (trois). Septembre : vingt (maxi douze le 9). Octobre : trente (maxi 10 le 13). Novembre : trente et un (maxi sept le 17). Décembre : quinze (maxi sept le 14).

Mésange nonnette Parus palustris
- Rare sur le site. Une seule donné en juin.
- Juin le 16 (un, chant).

Mésange bleue Parus caeruleus
- Résidente.

Mésange charbonnière Parus major
- Résidente.
- Janvier le 18 : chant. Avril le 26 : nid à la base d’un lampadaire, à l’intérieur du pied.

Sittelle torchepot Sitta europaea
- Résidente. En déclin.
- Janvier. Février. Mars. Avril. Juin. Juillet. Août. Septembre. Octobre.

Rémiz penduline Remiz pendulinus
- Halte migratoire. Deuxième identification pour le site.
- Septembre, les 29 & 30 (une adulte, mare perchée). Est restée au moins deux jours. (LS, PR).

Grimpereau des jardins (brachydactyle) Certhia brachydactyla
- Résident.
- Mars le 3 : quatre.

Loriot d’Europe Oriolus oriolus
- Migrateur. Noté au passage de printemps (deux en mai).
- Mai les 8 (une femelle, vol bas, Nord), 9 (un mâle, chant).

Geai des chênes Garrulus glandarius
- Résident, passages migratoires faiblement marqués.
- Quelques chiffres (indiquent passage ?) : Mars le 8 (six), 10 (neuf).

Pie bavarde Pica pica
- Résidente.
- Janvier : le 20, un regroupement de cinquante. Mars : le 8, construction d’un nid très à découvert ; le 13, un groupe de trente-six. Octobre, le 16 : rassemblement crépusculaire à la mare perchée. Novembre le 3 : quarante en soirée. Décembre le 12 : quarante en soirée.

Choucas des tours Corvus monedula
- Survols irréguliers notés au fil de l’année (niche dans les environs) : deux en mai. Passage migratoire : six en octobre.
- Mai le 2 (deux, vol S). // Octobre le 20 (six, vol S).

Corbeau freux Corvus frugilegus
- Observé en survol à l’occasion de déplacements hivernaux : un vol en janvier et deux en décembre. Noté surtout lors des deux migrations : neuf individus en février-mars (+ une fin avril) et quarante-quatre fin septembre-novembre.
- Janvier le 4 (un, vol S). Février le 16 (un, vol N). Mars les 3 (deux, vol SW), 8 (trois, vol N), 10 (un, vol N). Avril les 21 (deux, vol N), 23 (vol NW). // Septembre le 30 (deux vol S). Octobre les 15 (dix-sept, vol S), 16 (sept, vol S), 18 (huit, vol S), 19 (quatre, vol S). Novembre les 3 (six, vol S), 5 & 17 (un, vol S). Décembre (deux, vol N).

Corneille noire Corvus corone corone
- Résidente.
- Février le 17 deux « réparent » un nid. — Mars le 11 (trente). Octobre les 5 & 13 (une cinquantaine le soir ± groupées)

Etourneau sansonnet Sturnus vulgaris
- Résident, passage et haltes migratoires, hivernants probables.
- Septembre le 6 : groupe de soixante ; le 18 : une centaine houspillent un épervier. Novembre le 3 (quatre cent en plusieurs vols, vol S), 4 (un essaim de cinq cent, vol S).

Martin triste Acridotheres tristis
- Issu de captivité. Première identification pour le site.
- Observé régulièrement depuis la mi-juillet (un habitué), du côté de la maternelle et du coteau adjacent. Décembre le 8, 11, 14, 19 (un) (PR).

Astrild à joues oranges Estrilda melpoda
- Issu de captivité.
- Juillet le 28 (un).

Astrild bec-de-corail Estrilda troglodytes
- Issu de captivité originaire d’Afrique.
- Août le 1 (un).

Moineau domestique Passer domesticus
- Résident.

Moineau friquet Passer montanus
- Résident, nicheur en petit nombre ; observé tout du long de l’année. Nid dans la gouttière du lycée d’horticulture adjacent au parc. Petites « bandes » en mars (maximum de sept individus), avril (cinq adultes)...
- Janvier le 4 (deux). Février les 17 & 24 (deux). Mars les 2 (cinq), 3 (quatre), 8 (un), 9 (sept), 10 (deux), 15 (trois), 16 (deux), 17 (un). Avril les 12 & 13 (un), 16 (deux), 26 (cinq adultes, pelouse nord), 27 (deux). Mai les 4, 5, 8, 9, 18, 19 & 20 (deux surtout vu pelouse nord), 31 (un). Juin les 1 (deux, semblent nourrir à un nid construit dans la gouttière de l’école hortico), 2 (trois, un juv. volant nourri sur pelouse nord), 4 & 8 (deux), 15 (un), 21 & 29 (deux). Juillet le 21 & 25 (un, pelouse nord), 25 (quatre, pelouse nord), 27, 28 & 30 (un, pelouse nord). Septembre le 27 (deux). Octobre les 7, 11, 18 & 20 (un). Novembre les 3 (un), 5 & 24 (deux). Décembre les 11 & 24. (deux).

Pinson des arbres Fringilla coelebs
- Résident, passage et haltes migratoires, hivernants.
- Passage noté en : Septembre le 27 (treize). Octobre les 2 (trente-cinq, vol S), 11, 12, 13 (cinq cents), 15 (sept cents), 16, 17 (petit passage), 19, 20, 24. Novembre les 1, 3, 4, 5 (aussi assez nombreux sur place), 17 (petit passage).
- Sur place : octobre le 2 (quinze friche en plus des survols) .

Pinson du nord Fringilla montifringilla
- Passage et haltes migratoires faibles au printemps (moins de dix individus), plus marqués en automne (vingt-deux). Présence hivernale (janvier).
- Janvier les 1 & 30 (un). Mars le 8 & 10 (un). Avril le 18 (plusieurs). // Octobre les 7 (un), 13 (un, vol S), 15 (huit, vol S), 19 & 24 (un). Novembre les 3 (deux, vol S), 5 (quatre, un sur place, trois vol S), 16 (un), 17 (un, vol S), 24 (deux).

Serin cini Serinus serinus
- Migrateur (partiel). Estivant nicheur, passage et haltes migratoires (jusqu’à cinquante), présence hivernale avec des regroupements en hiver (jusqu’à trente) et de fortes variations du nombre d’individus noté selon les jours.
- Janvier les 1 (six), 4 (vingt-six), 5 (trente), 12 (dix), 13 (huit), 18 (quatorze), 20 (dix-neuf). Février les 6 (depuis une semaine, un se nourrit rue des 4-Ruelles sur le trottoir et les plantes), 11 (neuf, chant), 15 (cinq), 16 (trois), 17 & 18 (chant), 23 (quatre). Mars les 1 (deux), 3 (quatre)… 16 (chant, parade)… Avril : chants, parades… Mai… parades. Juin... 27 (quinze)... Juillet.... . Août… le 28 (quatre), 29 & 30 (deux), 31 (quatre). Septembre les 1 (trente), 6 (quinze)… 12 (quinze), 16 (dix), 19 & 22 (vingt), 30 (trente). Octobre les 3 (trente), 4 (vingt)… 15 (cinquante, friche + passage). Novembre les 1 (sept), 3 (trois), 4 (dix), 5 (trois), 16 (douze)… 30 (huit). Décembre les 1 (dix-neuf), 4 (huit), 5 (six)… 12 (six)… 19 (douze), 24 (vingt-deux), 28 (deux).

Verdier d’Europe Carduelis chloris
- Résident, passage et haltes migratoires, regroupements hivernaux occasionnels.
- Octobre le 7 (vingt dans friche).

Chardonneret élégant Carduelis carduelis
- Résident, passage et haltes migratoires. Niche (une dizaine notée au printemps). Regroupements post-nuptiaux et/ou haltes migratoires (jusqu’à cent). Présence hivernale parfois en nombre (jusqu’à quarante).
- Janvier les 1 (seize), 4 (six), 5 (quarante), 12 (un), 13 (sept), 18 (quatre), 20 (six). Février les 10 (cinq), 11 (deux), 16 (dix-neuf)... Mars les 2 (deux), 3 (sept)… 16 (chant, parade)… Avril : chants… Mai les 18 & 20 (une dizaine, chants, juv.)… 31 (20).. Juin... 29 (vingt). Juillet... 6 (vingt), 21 (trente), 25 (soixante, juv. en groupe). Août… les 1 (soixante), 4 (cent), 16 (cinquante), 17 (quatre-vingt), 20 (cent)… 31 (neuf). Septembre les 1 (quatorze), 6 (treize)… 8 (dix-huit), 12 (vingt)… 14 (cinquante), 16 (trente), 18 & 19 (cinquante). Octobre les 2 (dix), 13 (cinquante). Novembre les 1 (trois), 3 (quatre), 4 (huit), 5 (vingt-six), 16 (dix-huit), 17 (dix)… . Décembre les 4 (cinq), 5 (trois), 6 (sept)… 10 & 12 (huit)… 19 (sept)… 28 (deux).

Tarin des aulnes Carduelis spinus
- Passage et haltes migratoires, présence hivernale importante. Noté en janvier-mars (maximum de cinquante en février) et octobre-décembre (maximum de soixante-cinq en décembre). Une année bien fournie avec quatre cent cinquante-neuf individus notés au total.
- Janvier les 4 (sept), 12 (quinze), 13 & 14 (trois), 19 (deux). Février les 10 & 11 (deux), 15 (quatre), 16 (trente-six), 17 (trois), 23 (cinquante), 24 (treize). Mars les 3 (cinq), 16 (un), 29 (trois). // Octobre les 3 (trois), 7 (trois), 11 (deux), 13 (sept), 15 (trente, friche + passage), 20 (trois). Novembre les 3 (vingt-cinq vol S), 5 (vingt-sept, vol S), 16 (trente-huit sur place), 17 (huit), 20 (un), 21 (deux), 26 (dix-huit), 27 (deux). Décembre les 4 (six), 11 (trente-six), 17 (soixante-cinq), 19 (quatorze), 24 (sept), 28 (treize).

Linotte mélodieuse Carduelis cannabina
- Notée tous les mois de l’année, sauf janvier-février et juin. Nidification probable d’un ou quelques couples. Passage et haltes migratoires au printemps et automne. Faible présence hivernale en décembre.
- Mars les 8 & 10 (un), 15 (quatre), 16 (un). Avril les 13 (deux), 14 (trois), 16 (deux), 21 (quatre), 27 (un). Mai les 3 (six, pelouse nord comme souvent), 4 (deux), 5 (cinq), 8 (deux), 9 (cinq, pelouse nord), 16 (trois), 18 (un), 19 (deux), 20 (un, toujours surtout vu pelouse nord). Juillet le 6 (trois). Août, les 7 & 25 (un), 29 (quatre), 30 (cinq). Septembre les 13 & 14 (trois), 27 (deux), 30 (quatre). Octobre les 2 (trois), 7 & 11 (deux), 13, 15, 18 & 19, (un), 20 (trois). Novembre les 1 (deux), 24 (un). Décembre le 19 (deux).

Sizerin flammé Carduelis flamea
- Un individu en décembre : sixième donnée pour le site.
- Décembre le 4 (un).

Bec-croisé des sapins Loxia curvirostra
- Quatre en août-novembre (une seule donnée antérieure pour le site).
- Août le 23 (deux, survols bas) (PR). Octobre le 13 (un, survol) (PR). Novembre le 17 (un, vol NE) (LS).

Bouvreuil pivoine Pyrrhula pyrrhula
- Passage et haltes migratoires, présence hivernale. Pas noté de la mi-mars à fin septembre.
- Janvier noté en début de mois puis les 12, 18 & 20 (un). Février les 11 & 17 (un). Mars les 3 (deux). // Septembre le 30 (quatre). Octobre les 2 (deux mâles), 3 & 13 (un), 17 (trois dont une femelle), 20 (trois). Novembre les 3 (quatre dont deux mâles), 5 (six dont deux mâles et trois femelles), 17 (un).

Grosbec cassenoyaux Coccothraustes coccothraustes
- Faiblement noté au printemps (huit en mars-juin) et en automne (quatre en octobre au moment de la migration).
- Mars les 8 (un, posé), 22 (deux, parc urbain). Avril les 5 & 10 (deux). Juin le 5 (un). // Octobre les 27 (un), 28 (deux, vol S), 29 (un, vol S). -PR, LS.

Bruant jaune Emberiza citrinella
- Faiblement noté en janvier.
- Janvier le 5 (deux) – PR.

Bruant zizi Emberiza cirlus
- Résident, nicheur, regroupement hivernal (avec un maximum de treize en décembre). Impression : deux familles ont niché dont une famille de cinq membres (avec trois juv.) et une de trois membres (avec un juv.) – ce qui fait huit individus quand elles sont ensemble. Vu l’intérêt de cette espèce, voici toutes les données…
- Janvier les 5 & 12 (un). Février les 6 (chant), 11 & 15 (une femelle), 16 (deux : mâle, femelle), 17 (deux, chant), 24 (trois, chant). Mars les 1 (deux, chant), 2 (sept : quatre mâle, trois femelles), 3 (trois, chant) 8 (un, chant), 10 (deux)… 16 (quatre : trois mâles, une femelle), 17 (deux mâles). Avril les 19 (une femelle), 23 (trois dont deux mâles), 27 (chant). Mai les 3 (deux, mâle, femelle, pelouse nord), 4 (un, chant), 18 & 19 (un, chant), 25 (un mâle, chant, pelouse nord), 26 & 31 (chant). Juin : les 1 (chant), 2 (un ou deux, chant mare perchée et pelouse nord), 9 (deux dont un mâle), 28 (un mâle). Juillet les 6 (deux), 21 (trois dont un juv.), 25 (trois dont un mâle), 26 (quatre dont un mâle, une femelle, un juv.), 27 (deux, une femelle, un juv.), 30 (deux dont un mâle), 31 (quatre dont deux juv.). Août les 1 (cinq dont un mâle et un juv.), 2 (cinq dont un mâle, une femelle et trois juv.), 3 (trois, deux mâles, un juv.), 4 (quatre, un mâle, trois juv.), 5 (quatre,, un mâle, une femelle, deux juv.), 6 (six, deux mâles, trois juv.), 7 (trois, un mâle, une femelle, un juv), 8 (six, deux mâles, quatre juv.), 16 (trois, deux mâles, un juv.), 17 (deux mâles), 18 (deux, un mâle, un juv.), 20 (un mâle), 21 (un mâle, chant), 28 & 29 (un mâle), 30 (deux, chant). Septembre les 6 (un mâle), 7 (deux), 9 (un), 12 (deux dont un mâle), 13 (cinq dont deux mâles), 14 (trois, deux mâles, une femelle), 15 & 16 (deux dont un mâle), 18 (cinq), 20 (huit, boivent mare perchée, chant), 21 (une femelle), 22 & 27 (cinq, deux mâles, deux femelles), 30 (trois, deux mâles, une femelle). Octobre les 1 (un), 3 (trois, chant), 7 (huit), 8 (cinq), 11 (sept), 13 (quatre), 15 (trois), 16 (cinq), 17 (trois), 18 & 19 (chant), 20 (quatre, chant), 24 (chant). Novembre : les 1 (cinq dont deux mâles et deux femelles), 3 (trois, un mâle, chant), 5 (trois, deux mâles, une femelle), 16 (chant), 17 (cinq : trois mâles, deux femelles), 24 (cinq, chant), 27 (un chant à l’angle sud-est depuis quelques jours), 30 (huit). Décembre les 1 (trois), 4 (six), 6 (un), 12 (sept), 14 (chant), 18 (treize), 19 (onze), 24 (deux).

Bruant des roseaux Emberiza schoeniclus
- Vingt-trois individus notés (une sous-estimation). Passage et haltes migratoires, Présence hivernale en décembre (trois).
- Février le 17 (un). Mars les 8 & 10 (un), 22 (un, mare perchée). Avril les 3 (une femelle), 18 (un), 20 (un, vol N). // Septembre les 6 (une femelle), 13 (un). Octobre le 24 (un). Novembre les 3 (deux), 14 (un), 16 (trois, un sur place, deux survols), 22 (un), 24 (deux), 26 & 27 (un). Décembre le 5 (trois).