Conception et mode d’emploi du site Internet d’ESSF

, par ESSF

Cette présentation fonctionnelle du site remplace celle qui avait été placée en octobre 2005.

L’objectif de notre association est d’offrir un site militant d’information internationale, bilingue (français et anglais), simple à utiliser — mais qu’il nous faut réaliser avec des moyens très limités. Cela nous a conduit à faire un certain nombre de choix.

Ces choix sont évidemment susceptibles d’évoluer. Les commentaires de celles et ceux qui le visitent nous aiderons à le faire.

Note 1 : Pour une présentation générale du site, voir Pierre Roussset : Le site Internet d’Europe solidaire sans frontières (ESSF)

Note 2 : Notre site utilise le programme SPIP.

 Facilité d’utilisation

- Un site de facture « simple ». Le premier choix est celui de la simplicité. Tous les articles sont directement placés sur le site : nous n’avons pas recours au téléchargement. Rien ne bouge sur l’écran et nous n’utilisons pas pour l’heure de photos. Ce site devrait être relativement « léger » à utiliser par qui a des moyens informatiques limités.

- Le passage directe d’une langue à l’autre. Les rubriques sont exactement les mêmes dans les deux langues. Il n’est pas besoin de revenir à la page d’accueil pour passer de l’une à l’autre. Une commande « traduction » (colonne de gauche) permet toujours de basculer du français à l’anglais (et vice-versa) en restant dans la même rubrique. Sauf exception : si aucun article n’a encore été placé dans une rubrique, elle n’est pas « activée » : pour le visiteur, elle n’existe pas. Quand un article est reproduit dans les deux langues, il est aussi possible de passer directement de l’original à la traduction (et vice-versa).

- Un classement par rubriques. La structure de base du site est celle des rubriques dans laquelle les articles sont placés. Les cinq rubriques-mères sont placées en haut de la page ; en cliquant dessus, leurs sous-rubriques apparaissent. On peut aussi consulter le plan général du site en utilisant la commande ad-hoc (colonne de gauche). Le plan « simplifié » fait apparaître l’ensemble des rubriques du site ; le plan « détaillé » y ajoute tous les articles. L’avantage des rubriques est qu’elles permettent un premier classement, immédiatement apparent, en regroupant les articles par thème ou pays. Mais pour retrouver l’ensemble des articles correspondant à une question, il faut quand même avoir aussi recours aux mots-clés.

- Moyens de recherches. Il est possible de rechercher des articles en utilisant la liste des auteurs, le classement par date (qui ordonne les articles chronologiquement suivant la date de première parution et non de mise en ligne) ou les mots-clés. Attention : la gestion d’un système de mots-clés exige normalement beaucoup plus temps que nous en disposons (il faudrait, par exemple, revoir tous les articles antérieurs chaque fois que l’on ajoute un nouveau mot-clé pour vérifier auxquels il devrait être attachés !). Il est bien difficile d’éviter quelques incohérences et le résultat d’une recherche par mot-clé n’est pas nécessairement complet. Enfin, il est possible d’utiliser le moteur de recherche intégré au site («  ? ») en tapant les mots son choix (système Google) ; mais là aussi le résultat peut être parfois surprenant.

- Fonctions diverses. Il est possible de s’inscrire à une lettre électronique qui informe régulièrement des articles nouvellement placés sur le site. On peut aussi écrire à ESSF en utilisant la commande « nous écrire ».

 Quelques précisions

- Bilinguisme et mots-clés. Il existe une liste unique de mots-clés (regroupés en cinq groupes) dans laquelle se trouvent les mots français et anglais. A de rares exceptions près, un mot français ne donne que les articles concernés en langue française (il en va de même avec l’anglais). Pour avoir l’ensemble des réponses, il faut donc utiliser les mots-clés dans les deux langues. Quand le mot est le même dans les deux langues, (Fr) est ajouté pour la langue française et (Eng) pour la langue anglaise.

- Choix des mots-clés. Le choix des mots-clés n’est jamais simple. Certains sont « englobants » (« Catastrophes naturelles »), d’autres très spécifiques (« Tsunami »). Il faut aussi trancher entre plusieurs possibilités. Par exemple, « Ecologie » a été choisi et non « Environnement ». Tout est discutable. Pour faciliter l’utilisation de la liste de mots-clés, nous avons commencé à introduire quelques renvois. Par exemple : « Environnement : cliquez sur Ecologie » ou « Etat : cliquez sur Pouvoir ». Nous verrons s’il y a une façon plus élégante de faire les choses.

Attention : un mot-clé n’est ni un « concept » rigoureux ni une tête de chapitre programmatique. Il est choisi pour sa commodité d’utilisation. Par exemple, le fait de nommer une rubrique « patriarcat » n’est en rien un jugement de valeur sur la dialectique entre rapports d’oppression, d’exploitation et de classes. De même, le terme de « catastrophe naturelle » peut renvoyer à des désastres d’origine humaine. La liste des mots clés est toujours susceptible d’être modifiée pour la rendre plus fonctionnelle.

- Mots-clés, rubriques, articles, sites. La recherche par mot-clé ne porte pas seulement sur les articles. Elle concerne aussi les rubriques et les sites recensés. Attention : quand une rubrique est rattachée à un mot-clé, seule cette dernière apparaît dans les résultats de la recherche et pas les articles qu’elle contient (et qui peuvent être nombreux). Les articles qui apparaissent sont ceux qui sont placés dans d’autres rubriques, non rattachées au mot-clé. Il faut donc ouvrir les rubriques éventuellement concernées pour avoir la liste complète des articles.

- Choix des rubriques. En ce qui concerne les rubriques, trois approches ont été privilégiées : par champs de mobilisation (dans la rubrique-mère « Forums & Mouvements ») ; par régions et pays (dans les rubriques-mères « Internationale » et « France & Europe ») ; enfin, par questions de fond (dans les rubriques-mères « Politique » et « Théorie »). Une même question peut être ainsi traitée dans des rubriques diverses. Ainsi, les articles répondants au mot-clé « femme » peuvent se retrouver dans le champ « Forums & mouvements », dans le champ « international » (par pays) ou dans le champ « théorie ». Il y a évidemment, assez souvent, une bonne dose d’arbitraire dans le choix du placement d’un article.

- Les sites référencés. Quand un article provient d’un autre site, c’est indiqué en bas de page. Dans la plupart des cas, ce site est référencé et on trouvera son adresse dans la liste des liens (colonne de gauche). La liste « simple » des liens donne le nom et l’url. La liste « détaillée » donne en outre une présentation plus ou moins développée du site (il s’agit en fait d’une auto-présentation tirée du site concerné). Les sites sont placés dans des rubriques et se voient attribuer des mots-clés pour faciliter les recherches.

 Contenu

Le site voudrait offrir une information solidaire « sans frontières ». Cependant, il reflète dans une certaine mesure les activités prioritaires de notre association et leurs limites. Certaines régions et certains thèmes sont ainsi abordés ; d’autres pas encore ou dans une mesure moindre. En fonction des possibilités, il s’enrichira de nouvelles rubriques.

Dans un premier temps, nous avons fait porter notre effort sur les questions suivantes :

- Le mouvement altermondialiste, antiguerre et les forums sociaux. Il s’agit, à nos yeux -et à plus d’un titre- d’une expérience historique nouvelle. C’est aussi l’un des thèmes les plus traités par nombre de mouvements engagés, comme nous, sur ces terrains de mobilisation. Nous souhaitons, modestement, réunir une documentation de base et des éléments critique de réflexion, tout en présentant des documents difficiles à trouver par ailleurs.

- La construction et les politiques européennes. Ce thème reste encore largement en chantier et devrait s’étoffer prochainement. Là encore, il s’agit d’apporter une modeste pierre à un édifice critique collectif bâtit par toutes celles et tous ceux qui luttent pour une autre Europe, solidaire. En matière de politique étrangère, notre attention s’est notamment portée sur les rapports Europe-Asie.

- L’Asie. Toutes les régions du monde commencent à être intégrées au site, mais un effort prioritaire a été fait envers l’Asie. L’Asie reste en effet le parent pauvre de la solidarité européenne : elle vient, en ce domaine, bien derrière l’Amérique latine, le monde méditerranéen ou une partie de l’Afrique. Nous espérons contribuer à renforcer les liens entre mouvements européens et asiatiques. Une importance toute particulière est ainsi accordée à cette région du monde sur notre site Internet. Cependant, même en ce domaine, la qualité de l’information que nous offrons reste très inégale. Certains pays ou certaines questions ne sont pas (encore) traités, alors que pour d’autres, la documentation commence sera rapidement consistante (les Philippines surtout, mais aussi l’archipel indonésien, la Corée du Sud, l’Inde, le Pakistan...).

- Des thématiques politiques et théoriques. Nous essayons aussi de rassembler des éléments de débats sur quelques thématiques de fond. Il s’agit notamment, pour l’heure, du « dialogue des civilisations », de l’oppression des femmes, de l’écologie, du marxisme, des questions stratégiques.

- Réseaux militants. Nous souhaitons faire connaître les réseaux militants, associatifs, syndicaux mais aussi politiques. On trouvera ainsi une documentation sur la Gauche anti-capitaliste européenne, le réseau international des paris radicaux, la conférence de solidarité internationale Asie-Pacifique, etc.

- Solidarités. Enfin, même pour des terrains et des pays sur lesquels nous ne cherchons pas actuellement à présenter de dossiers fournis, nous tenons à répercuter des initiatives et campagnes de solidarités, auxquelles ESSF se joint bien évidemment.

En aucun domaine, nous ne prétendons à l’exhaustivité. Nous renvoyons systématiquement à d’autres sites Internet susceptibles d’offrir une documentation complémentaire ou plus développée que la nôtre. Mais sur un certain nombre de questions, nous espérons réunir progressivement une documentation assez complète, en remontant s’il le faut dans le temps pour rendre intelligible l’histoire des mouvements et des débats.

Cette présentation du site sera mise à jour, en fonction de son évolution.

Pas de licence spécifique (droits par défaut)