Le parc des Beaumonts, Montreuil (93) : rapport ornithologique 2005

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

, par ROUSSET Pierre

Pour une fois, j’ai tenu mes promesses : la publication du rapport 2005 suit de peu celle du rapport 2004. Il reste l’année 2006 pour laquelle aucune donnée n’a encore été mise en ligne, David Thorns ayant produit à partir de mars 2007 un journal de bord en anglais doublé, dès 2008, d’un rapport annuel bilingue.

Comme toujours, des corrections et ajouts sont susceptibles d’être introduits ultérieurement.


En 2005, 114 espèces ont été identifiées, soit un chiffre alors record. La prospection est cependant restée inégale suivant les périodes avec notamment un trou de trois bonnes semaines la mi- avril, ou mi-juin-début juillet, et fort peu de visites en novembre-décembre.

Les observateurs : L’essentiel des observations sont le fait de Pierre Rousset (PR), Laurent Spanneut (LS) et Pierre Delbove (PD), sans oublier Alexandre Méra (AM). Des indications (sérieuses) sont fournies par divers habitants des environs, habitués du parc (usuellement désignés ici comme « un habitué »).

Les données complètes sont souvent fournies, même dans le cas d’espèces qui ne sont pas rares, pour faciliter la tâche des « compilateurs » qui les classent par exemple par décades.

Migrations : Les passages migratoires sont mentionnés dans ce rapport pour chaque espèce concernée. Toutes les données réalisées en 2005 durant des séances de « skywatch » proprement dites (et non fortuitement lors d’une visite habituelle ou des « sondages » très courts) ont été intégrées à une base de données européenne spécialement dédiée à cette question des migrations : Trektellen (www.trektellen.nl). Voici le lien :
http://www.trektellen.nl/totalen.asp?s=0&telpost=708&site=0&land=3&taal=3&jaar=2005

Au total, on trouve récapitulé pour 2005 : 44 heures de « skywatch » (sur 29 jours) avec 11.578 oiseaux recensés (à cette époque, nous ne comptabilisions pas les passereaux non identifiés).

Légende

Pour les mares
mb = mare de Brie (ou mare du bas)
mp = mare perchée (ou mare du haut)
mf = mare à la fontaine (ou mare du milieu)

Pour les localisations :
Butte = butte au sud de la friche, surplombant Vincennes.
Composte = pente du talus le long du dépôt de voirie.
Dépôt = dépôt de voirie.
Friche = partie peu boisée de la « zone naturelle »
Mabille = parc Mabille (nom du secteur sud-ouest du parc des Beaumonts)
Pel-n = Pelouse Nord, partie nord des Beaumonts (zone de parc urbain sur le plateau).
Tn = Triangle Nord, pointe nord de la pelouse nord

Pour en savoir plus et visualiser les plans, voir sur ESSF : Comment nommer les divers « espaces » du Parc des Beaumonts ?

Pour la direction des vols :
D = vols en diverses directions
E = vol vers l’est
N= vol vers le nord
S = vol vers le sud
W = vol vers l’ouest

sp = sur place
sv = survol (local)
vol loc : vol local, plus lointain mais pas migratoire

ad = adulte
im = immature
juv. = juvénile

c = couple
f = femelle
m : mâle

Pn = plumage nuptial

Nx = nombreux
Pb = probablement.

Nouvelles espèces

En 2005, quatre nouvelles espèces ont été identifiées.

Cigogne noire Ciconia negra : Migratrice très rare en Ile-de-France. Passages en avril-juin (surtout mai) et, en automne, surtout en août-septembre. A la différence de la cigogne blanche, qui peut migrer en nombre, on ne voit usuellement qu’un ou deux individus à la fois.

Mouette mélanocéphale Larus melanocephalus : espèce méridionale dont la présence en Ile-de-France augmente mais qui reste très rare en période de nidification ou en hiver, peu fréquente durant les migrations (avril-mai et octobre-novembre surtout)..

Sterne pierregarin Sterna hirundo : Nicheuse (surtout dans le sud-seine-et-marnais) et migratrice (avril-juin, juillet-octobre) peu commune en Ile-de-France

Jaseur boréal Bombycilla garrulus : espèce nordique qui n’apparaît que rarement en France (dans le nord-est) et très rarement en Ile-de-France (surtout à l’occasion « d’invasions », comme cette année).

Nidifications inhabituelles

L’Epervier d’Europe Accipiter nisus a peut-être niché sur le site ou aux environs.

La Poule d’eau (Gallinule) Gallinula choropus a niché mare de Brie (minuscule) en sus de la mare perchée, mais les poussins n’ont probablement pas survécus.

Le Roitelet triple-bandeau (Regulus ignicapillus) a probablement niché.


Liste systématique

Derniers ajouts : 8 décembre 2011.

Grand cormoran Phalacrocorax carbo
- Survols peu fréquents en dehors des périodes de migrations. Observation hivernale (une donnée en janvier). 152 individus notés entre le 7 février et le 21 avril puis 176 entre le 2 août et le 6 novembre.
- Hiver printemps : Janvier le 12 (deux S). Février les 7 (deux E), 12 (un E), 13 (un S), 19 (un S). Mars le 11 (vingt-cinq N), 16 (vingt-neuf N), 23 (soixante-quatre N), 26 (vingt-deux). Avril les 4 (trois W), 19 (trois NE), 21 (un E).
- Eté automne : Août les 2 (quatre W). Septembre les 17 (cinq S). Octobre le 30 (cent soixante-six). Novembre le 6 (un E).

Héron cendré Ardea cinerea
- Quelques hérons fréquentent le site (y compris la nuit) : ils pêchent dans les mares et peuvent attendre parfois longtemps perchés sur des arbres environnants. On observe aussi des hérons en vol : déplacements locaux (ou parfois migratoires ?).
- Présence particulièrement continue cette année : observation sur le site d’avril à octobre (rappel : il y a eu très peu de visites en novembre-décembre) d’un ou parfois deux individus, surtout mare perchée mais parfois mare de Brie aussi. Présence nocturne attestée mais mal connue.
- Des données en vol de février à octobre.
- Données sur place : Avril les 19, 21, 22, 24, 27, 30. Mai les 1 (deux), 7, 8. Juin les 10 (un), 11 (deux), 12 (un mp + mdb), 21, 29 (un se pose peut-être à 21h30). Juillet le 12 : un passe en soirée de la mare perchée à la mare de Brie où il « s’accroche », revenant même après avoir été dérangé par un chien [LS] [PR]. Août les 1 (deux), 9, 10 (deux), 19, 20, 21, 29. Septembre les 3, 7 (deux), 10, 13 (un juv présent pendant une semaine à partir du 12), 15 (mp + mdb), 17, 28 (deux), 29. Octobre les 4 (mp + mdb), 8, 9 (deux), 10, 11, 14, 22, 27.
- Données en vol : Février les 13 (un W), 20 (un E). Mars les 2 (un E), 6 (un S), 14 (un N), 16 (un NW), 17 (trois N), 23 (deux S), 26 (deux NE & SW), 31 (un vol S bas). Avril les 1 (un W), 3 (un vol loc), 5 (un W), 11 (deux W), 25 (un E), 28 (un S). Mai les 2 (un S), 8 (un SW). Juillet le 3 (deux N à 20h). Août les 2 (in NE), 10 (un S). Septembre le 21 (un N). Octobre les 4 (un S), 30 (un E).

Cigogne noire Ciconia negra
- Rare en survols migratoires. Première identification pour le site. Automne : une donnée (2 individus) en août.
- Août le 8 (deux s’élevant au-dessus du site).

Oie cendrée Anser anser
- Passage migratoire noté seulement au printemps cette année (février : 154 individus, une journée) alors que normalement elle est plus visible en automne (rappel : très peu de visites en novembre-décembre).
- Printemps : Février le 13 (cent cinquante-quatre = cent vingt-trois matin + trente-et-un vers 15h).

Bernache du Canada Branta canadensis
- Observées en survols locaux.
- Octobre le 30 (trois inspectent le site puis repartent S).

Tadorne casarca Tadorna ferruginea
- Attention : possibilités d’hybrides en provenance du bois de Vincennes. 3 données (9 individus).
- Février les 5 (trois cerclent très bas), 13 (quatre E). Mai le 6 (deux vol en hauteur au-dessus de Vincennes). [LS, PR]

Canard colvert Anas platyrhynchos
- Notés en février-mai en vol ou utilisant l’une des mares. Sauf indication contraire, les observations concernent la mare perchée (mp). Présence nocturne (mal connue) et diurne.
- Février les 5 (un S), 12 (traces : présence nocturne ?). Mars les 10 (deux nocturne), 11 (un c se pose à 8h), 13 (six : deux + quatre vol loc), 14 (six : quatre + deux vol loc), 18 (un c mdb), 20 (deux vol loc), 21 (cinq : deux + trois vol loc), 23 (cinq sv), 24 (trois mdb soir), 26 (trois dont deux m + un crie en vol vers 21h). Avril les 3 (un c), 5 (trois), 21 (trois : deux m un f mdb), 25 (quatre mdb + trois vol loc), 29 (quatre : trois m un f). Mai les 3 (trois : deux m un f mdb), 8 (trois vol loc), 11 (un m vol loc).

Bondrée apivore Pernis apivorus
- Survols migratoires. Une seule donnée confirmée en septembre (3 individus).
- Septembre le 9 (trois SW à 18h) [LS].

Busard des roseaux Circus aeruginosus
- Survols migratoires. Noté seulement au printemps (deux données en mars-avril).
- Mars le 23 (un N). Avril le 25 (un N).

Buse variable Buteo buteo
- Survols migratoires ou locaux. Deux données seulement : une au printemps (avril) et une en automne (octobre).
- Avril le 4 (un sv). [PD]
- Octobre le 8 (une stationnée au-dessus du site comme si elle l’inspectait ; harcelée par deux corneilles et un essaim d’étourneaux).

Grand rapace non identifié
- Une donnée en automne (septembre).
- Septembre le 18 (un bondrée ou buse S).

Balbuzard pêcheur Pandion haliaetus
- Survols migratoires. Une seule donnée en automne (septembre).
- Septembre le 2 (un S).

Epervier d’Europe Accipiter nisus
- Passages et haltes migratoires mal notés (une donnée au printemps). Observé sur place l’essentiel de l’année (février-octobre). A peut-être niché sur place ou aux environs du site. Plus fréquent que par le passé, il semble.
- Sur place : Janvier le 7 (un pel-n). Février les 6 (un N), 11 (un en chasse), 13 & 20 (un). Mars les 12, 14, 15 & 16 & 20 (un), 23 & 25 (un en chasse), 26 (deux dont une f). Avril les 4, 5, 16 & 25 (un). Mai les 4 (un sv). Juin le 17 (un vol N). Juillet le 30 (un Mabille). Août les 1 (un pel-n), 5 (un f sv), 10 (friche), 13 (un im pb f). Septembre les 2 (cinq ensemble : jeux aériens), 10 (un en chasse), 17, 18, 28 & 30 (un sp). Octobre les 4 (un pel-n), 8 (un f), 10 & 22 (un), 30 (un f).
- Migration apparente : Mars le 13 (deux N).

Faucon crécerelle Falco tinnunculus
- Présent toute l’année, terrain de chasse. Niche aux alentours. Passage migratoire difficile à confirmer.
- Un couple sur le toit de l’URSSAF le 29 avril, le 8 mai. Nicheraient là ?
- Présence supérieure à deux individu : Février le 10 (trois). Mars les 13 & 15 (trois). Octobre les 10 & 14 (trois).

Faucon kobez Falco vespertinus
- Rare. Passages ou haltes migratoires. Une donnée printanière (mai).
- Mai le 11 (un m premier été – encore !). Stationne sur le site, en chasse au-dessus de la friche, volant au ras de la végétation et non pas haut dans le ciel.

Faucon pèlerin Falco peregrinus
- Survols migratoires ou autres. Troisième identification pour le site, les deux premières étant en 2004.
- Octobre le 3 (un en vol S – ou arrêt local ? Vol assez bas, rectiligne).

Faucon hobereau Falco subbuteo
- Survols ou haltes migratoires. Noté en mars-avril (3 données dont une très précoce) et septembre-octobre (deux données). Un individu chaque fois. Observé chassant au-dessus du site (au moins deux fois).
- Mars le 25 (un en chasse à 18h50 sur place, très précoce). Avril les 25 (un N), 29 (un en chasse aérienne au-dessus du site), 19 (un im sv, descend puis repart NW).
- Septembre le 11 (un im pb). Octobre les 9 (un S).

Poule d’eau (Gallinule) Gallinula choropus
- Observée toute l’année sauf en janvier. Nidification confirmée mare perchée et mare de Brie – les poussins n’ont pas survécus dans ce dernier cas (la mare de Brie – ou mare du bas – est très petite et très sensible aux dérangements). Sauf indication contraire, les données concernent la mare perchée.
- L’installation des couples semble avoir eu lieu en mars. La présence de poussins est notée en juin-juillet-août. Adultes et jeunes sont restés en automne-hiver.
- Février les 18 (un), 19 (deux), 20 (un). Mars les 11 (un) (dégel), 14, 15 & 156 (un), 17 (deux), 18 (un), 19 (n mdb), 21 (deux), 23 (quatre : deux mp, deux mdb), 24 (un mp + un mdb + un crie vers 22h friche puis décolle vers le sud, volant au-dessus des 4-Ruelles), 25 (deux), 26 (un). Avril les 3 & 4 (deux), 5 (un), 7 (trois), 20 (un), 21 (trois : deux mp + un mdb), 22 (un), 23 (deux : un mp + un mdb), 24 (un), 27 & 28 (trois : un mp, deux mdb), 29 & 30 (deux : un mp, un mdb). Mai les 1, 2 & 3 (un mp), 4 (un mp + un mdb), 5 & 8 (un mdb), 11 (un mp + un mdb), 12 (trois : deux mp, un mdb), 13 (un mp + un mdb), 14 (trois : deux mp un mdb), 15 (deux mp). Juin les 2 (un mp + un mdb), 4 (trois : un mp + un ad et un poussin mdb : second site de nidification… précaire) (un morte mdb), 5 (trois : un ad deux poussins mdb), 11 (un mp), 12 (deux : un ad + un pous mdb), 25 (cris de pouss mp). Juillet les 12 (un ad deux pous mp), 14 (trois pous), 21 (six : deux ad + quatre pous), 27 (deux juv mp) 30 (sept : deux ad cinq pous). Août les 1 (six : deux ad quatre pous), 2 (sept : un ad six pous), 5 (un im), (deux), 8 & 9 (cinq : deux ad trois im), 10 (huit : deux ad + six im), 19 (un ad deux im), 20 & 21 (six : un ad cinq im), 29 & 30 (un im), 31 (un ad un im). Septembre les 2 (un im), 3 (deux – ad im), 4 (un ad), 11 (un ad deux im), 13 (deux ad deux im), 15 (cinq : deux ad trois im), 17 (un ad deux im), 29 & 30 (deux ad deux im). Octobre les 3 (deux ad.), 4 & 10 (deux ad deux im), 22 (deux), 27 (trois : deux ad un im), 30 (un ad un im). Novembre les 5 (quatre : deux ad deux im), 6 (deux im). Décembre : quatre [Hélène].

Petit Gravelot Charadrius dubius
- Rare. Survol ou haltes migratoires. Deuxième donnée pour le site.
- Avril le 2 (un N, crie). [LS]

Pluvier doré Pluvialis apricaria
- Rarement observé. Survols migratoires. Une donnée en automne.
- Octobre le 30 (un S). [PR]

Pluvier argenté Pluvialis squatarola
- Rare. Survols migratoires. Une donnée en automne (deuxième mention pour le site).
- Septembre le 15 (un S). [PR]

Vanneau huppé Vanellus vanellus
- Survols migratoires. 186 individus au printemps (mars) et 55 en octobre.
- Mars les 4 (vingt-et-un SW), 5 (onze N), 11 (un N), 12 (cent douze E), 13 (trente-huit E), 14 (trois E).
- Octobre le 30 (cinquante-cinq S).

Chevalier guignette Actitis hypoleucos
- Survol et haltes migratoires. Troisième observation pour le site.
- Août le 19 (un mp) : se nourrit en bordure de la mare perchée malgré la présence humaine. Il est là à mon arrivée et s’envole (vers le sud) au bout d’un quart d’heure étant directement dérangé. [PR]

Mouette mélanocéphale Larus melanocephalus
- Rare. Première observation pour le site.
- Mars le 4 (un ad) : vol aller-retour en bordure sud du plateau (donnée précoce). [PR]

Mouette rieuse Larus ridibundus
- Noté (surtout en survol) toute l’année. Fréquente en janvier-mars ; plus rare en avril-juillet. Relativement faiblement notée en automne (pourquoi ?).
- La présence en vol des Rieuses varie considérablement d’un jour à l’autre, même dans les périodes les plus favorables (de 0 à plusieurs dizaines), sans que l’on sache pourquoi. Plus généralement, il y a des jours « à mouettes » ou « à laridés » et d’autres sans… Ces variations donnent peut-être des indications concernant les déplacements régionaux – au cas où, voici donc les données complètes.
- Janvier les 1 (quinze sv), 2 (dix-sept sv), 7 (dix sv), 15 (quatre sv), 16 (cinq sv). Février les 5 (vingt-deux sv), 6 (deux cent onze sv), 7 (un SE), 10 (un pn S), 12 (dix-sept : seize N, un S), 13 (cinq cent cinquante-six W), 18 (huit N), 19 (onze sv), 20 (dix-sept sv), 25 (vingt NE & E). Mars les 5 (trente-six dont vingt-neuf N), 6 (vingt sv), 8 & 10 (trois sv), 12 (vingt-cinq sv), 13 (cent dix sv), 14 (cinq sv), 16 (deux sv, 30 (huit E/SE)), 17 (neuf N), 21 (un N). Avril les 2 (deux), 20 (un SW). Mai les 1 (un sv), 11 (deux NE). Juin les 12 (un sv), 27 (deux), 29 (quatorze ad SW à 21h50). Juillet les 3 (dix-huit SW à 20h50), 12 (un).
- Septembre les 4 (un W), 11 (treize). Octobre les 2 (un N), 11 (un), 12 (quinze S à 19h), 22 (un W), 27 (un N), 29 (six sv). Novembre le 5 (sept N).

Goéland cendré Larus canus
- Assez rare. Survols. Une seule donnée en février (deux individus).
- Février le 18 (deux N).

Goéland brun Larus canus
- Assez rare (en augmentation dans la région ?). Survols. Deux données (3 individus) en janvier-février, et trois en septembre.
Janvier le 23 (deux NE). Février le 13 (un).
- Septembre les 11 (un ad en mue), 12 (un E), 21 (un NW).

Goéland argenté Larus argentatus
- Survols : déplacements locaux ou régionaux, migrations ? 284 individus en tout : 247 individus en janvier-mars ; 37 en octobre-décembre (chiffre faussé par faible présence en novembre-décembre). Voir aussi les données de goélands indéterminés.
- Janvier les 1 (cinq sv), 7 (deux S). Février les 2 (des dizaines crient à 05h), 5 (quatorze sv), 12 (dix S), 13 (trente-sept W), 18 (vingt S & SE), 19 (six sv), 20 (trente-cinq W), 25 (vingt-et-un E + deux N). Mars les 1 (sept E), 5 (sept N), 6 (huit W), 8 (un im H1), 12 (vingt-six sv), 13 (douze : quatre S, huit N), 17 (quatre sv), 26 (deux).
- Août les 1 (trois NE). Octobre les 2 (un NW), 8 (deux N), 9 (deux S), 10 (deux N), 11 (un im H1), 14 (six, N/NE), 22 (six W). Novembre le 5 (trois S). Décembre le 10 (treize E vers 17h).

Goéland leucophée Larus michaellis
- Survols. Espèce méridionale qui apparaît normalement en nombre en été et en octobre-novembre, avec une présence faible les autres périodes. Pas de groupes importants observé cette année des Beaumonts : 30 individus en janvier, mai et octobre.
- Janvier les 2 (trois S). // Mai les 11 (dix NE/N). // Octobre les 9 (dix-sept SW).

Goéland indéterminé Larus spes
- Il s’agit surtout d’« argophées » (argenté-leucophée) ou plus rarement de bruns en survols. 127 individus en tout, surtout en janvie-février : il s’agit probablement pour la plupart d’argentés à cette période.
- Janvier les 2 (deux sv). Février les 6 (trois sv), 13 (soixante-sept W), 18 (quatre NE), 19 (quinze sv), 20 (vingt-cinq W), 25 (deux E). Mars les 13 (quatre E). Avril les 5 (deux W). Mai le 25 (deux im • michaellis ?). Juin le 26 (un im N à 20h).

Sterne pierregarin Sterna hirundo
- Première identification pour le site (compte non tenu d’une précédente sterne « spe » qui était probablement une pierregarin).
- Mars les 26 (deux S). [LS, PR]

Pigeon biset des villes Columba livia
- De quelques dizaines à une centaine d’individus généralement notés sur le site.

Pigeon colombin Columba oenas
- Généralement noté en survol (un ou deux individus), rarement posé. 27 individus en tout (présence probablement sous-estimée, « noyée » par les autres pigeons). Quelques survols probablement migratoires en octobre.
- Février les 7 & 12 (deux sv). Mars les 5 (un N), 11 (deux perchés), 23 (deux), 25 (un S). Avril le 5 (cinq E/S/SW). Mai les 1 (un vol loc), 3 (quatre W), 8 (deux W). Juillet le 27 (un NE).
- Migrations : Octobre le 22 (deux S), 26 (un), 29 (un S).

Pigeon ramier Columba palumbus
- Résidant, des groupes de cinquante oiseaux ou plus perchés dans les boisement ou se nourrissant sur les pelouses. Survols migratoires parfois massifs : 2069 notés cette année en octobre-novembre, dont un groupe de quelque 1500.
- Groupes : Avril le 14 (un groupe de trente-cinq, boisement). Septembre les 17 (plus de cinquante pel-n), 30 (groupe de soixante). Octobre le 9 (groupe de cent pel-n).
- Vols sud d’allures migratoires en automne : Octobre les 14 (quinze S), 22 (vingt-quatre S), 27 (mille neuf cent soixante-dix S, dont un groupe de mille cinq cents). Novembre les 6 (un groupe de soixante).

Tourterelle turque Streptopelia decaocto
- Niche aux alentours. Observée généralement en survol, parfois posée sur le site.
- Février le 17 (chant sur maison du pourtour).
- Posée : Février le 18 (un). Mars les 16 (deux perchées dépôt voirie), 21 (quatre dont deux boivent mp), 23 (cinq sv), 25 (un mp). Avril les 3 (deux sp), 5 (trois dont un perchée dépôt), 23 (deux dépôt). Mai les 6 (cinq sv). Juin le 12 (deux mp). Juillet le 12 (un mp). Août les 10 (deux perchées), 20 (deux dépôt). Septembre les 3 (un mp).

Tourterelle des bois Streptopelia turtur
- Rare. Passage et haltes migratoires. 3 individus en septembre.
- Septembre les 20 (deux W) [LS], 29 (un sp) [PR].

Coucou gris Curculus canorus
- Passage d’automne (une seule donnée, fin août).
- Août le 30 (un, friche). [PR]

Chouette hulotte Strix aluco
- Présence nocturne notée en février et juillet.
- Février 6 (au vol dans avenue en contrebas) [PR]. // Juillet le 7 (des cris dans le parc, limite 4-Ruelles) [PR].

Hibou des marais Asia flameus
- Passage et haltes migratoires. Une observation en avril.
- Avril le 25 (un sp). [LS]

Martinet noir Apus apus
- Observé depuis le 19 avril jusqu’au 21 septembre. Pas vu de martinets « avant-coureurs » mais l’installation en nombre semble plutôt précoce. Fréquemment observés buvant à la mare perchée. Semblent nombreux cette année (jusqu’à 2000 notés le 26 juin). Le départ des locaux semble avoir eu lieu début août plutôt que fin juillet (?).
- Avril les 19 (un local) [LS], 20 & 24 (un), 25 (cinquante), 28 (deux cents), 29 (sept cents). Mai les 1 (sept cents), 8 (nx), 13 (sept cent, copulation)… Juin les 6 (nx), 25 (au moins mille quatre cents à 20h30, temps orageux) [LS], 26 (au moins deux mille à 12h, orageux sous forme de deux colonnes de 100m de diamètre au-dessus de Vincennes) [LS]. Juillet les 12, 21 (nx), 22 (gros départ apparent cause météo mais reviennent une semaine après), 25 (très peu), 26 (deux cents), 27 & 28 (nx), 29 (un), 30 (dix). Août les 1 (cinquante), 2 (vingt), 7 (trois), 8 (six), 9 (douze), 10 (quinze), 13 (un), 19 (huit), 20 (deux), 29 (un), 31 (un S). Septembre les 2 (trois), 18 (un sp), 21 (deux sp avec les hirondelles de fenêtre).

Huppe fasciée Upupa epos
- Troisième donnée pour le site après 1986 (un individu vu trois jours) et 2003.
- Avril le 23 (marche, posée à terre). [PR]

Pic noir Dryocopus martius
- Apparitions rares et aléatoires. Une seule donnée (octobre).
- Octobre le 8 (un s’envole de la friche). [PD, PR]

Pic vert Picus viridis
- Plusieurs individus fréquentent le site en toutes saisons, nicheur probable.
- Quelques données de trois individus : Janvier les 1, 7 & 16. Février le 20. Mars les 20 dont deux m), 23. Août le 1. Octobre le 2 (m, f, juv).

Pic épeiche Dendrocopos major
- Présence toute l’année. La nidification – incertaine ou irrégulière dans les années 1990 et jusqu’en 2002 – semble bien confirmée.
- Quelques données : Janvier le 1 (trois : deux m un f). Février le 5 (trois : tambour, un m deux f), 13 (trois : un m deux f), 17 (trois), 18 & 20 (tambour). Mars les 4, 5 & 10 (deux), 11 (deux, tambour), 12 (tambour), 16 (m f, tambour), 17 (deux), 20 (trois : deux m un f, tambour), 23 (trois). Avril les 4 (deux), 22 (un). Mai les 4, 8 (un), 15 (un f). Juin le 6 (trois, un f + tambour). Juin les 4 (deux), 5 & 11 (un). Juillet. Août. Septembre. Octobre.

Pic épeichette Dendrocopos minor
- Résidant nicheur probablement présent toute l’année mais pas toujours facile à voir.
- Janvier les 1 (un), 7 (un m), 15 (deux dont un f), 16 deux : un m un f). Février les 5, 12 & 25 (un). Mars les 4 & 5 (un), 10 (deux dont une f, nx chants), (18 deux), 23 (un ch dépôt). Avril les 3 (un), 7 (un ch). Mai le 15. Juin les 5 (deux), 11 (un m). Juillet le 28 (un). Août les 9, 10 & 20 (un). Septembre le deux (deux).

Alouette lulu Lullula arborea
- Passage et haltes migratoires. Pas noté au printemps, mais passage notable en automne (39 individus en octobre).
- Octobre les 8 (dix-sept S), 10 (un posé), 11 (trois S), 14 (un E), 30 (dix-sept S).

Alouette des champs Alauda arvensis
- Passage et haltes migratoires : 1.219 individus en tout. Printemps : 81 (mars-début avril). Automne : 1.138 (octobre-début novembre, dont 605 en une visite).
- Mars les 11 (un posée friche), 15 (six : un posée, cinq N), 16 (quarante-neuf N), 19 (un N), 20 (deux N), 21 (quatorze N), 23 (trois N), 26 (trois sv). Avril le 2 (deux N).
- Octobre les 8 (quarante-quatre S), 9 (sept S), 10 (soixante-seize), 11 (dix-huit S), 14 (vingt-trois S), 22 (un S), 27 (quatre-vingt S & SW).29 (six cent cinq S), 30 (deux cent trois S). Novembre les 5 (soixante-cinq S), 6 (seize S).

Hirondelle de rivage Riparia riparia
- Passage et haltes migratoires. Une seule donnée en août (2 individus)
- Dispersion et migration d’automne : Août le 10 (deux). [PR]

Hirondelle de cheminée (rustique) Hirundo rustiqua
- Notée du 25 mars au 14 octobre. Estivant nicheur en petit nombre aux alentours du site (jusqu’à quatre vus en avril-mai). Observé buvant à la mare perchée. Passage et halte migratoires. 171 notés du début septembre à la mi-octobre.
- Mars les 25 (un vol bas N), 26 (un m). Avril les 2 (un N), 3, 16, 21 & 22 (un sp), 24 (quatre), 25 (un sp trois N), 27 (un), 28 (deux), 30 (un). Mai les 1 (deux), 2 (quatre), 3 (un), 4 & 5 (un), 8 (deux), 11 & 13 (un). Juin les 2 (un), 4 (deux boit mp), 11 (deux). Juillet le 27 (un). Août les 1 & 7 (un), 10 (deux), 19 (un), 20 (trois), 21 (deux), 29 (trois), 30 (un), 31 (six).
- Septembre les 2 (quatre-vingt), 3 (deux), 4 (soixante-dix), 10 (un), 11 (deux), 13 (trois), 17 (trois S), 21 (un). Octobre les 8 (deux), 9 (six S), 14 (un).

Hirondelle de fenêtre Delichon urbica
- Observée du 16 avril au 10 octobre. Estivant, passage et haltres migratoires. Une colonie niche sur le pourtour immédiat du site, au 1-2 rue Bel Air/4-6 rue Henri Schmitt. Les oiseaux fréquentent quotidiennement le parc au printemps-été. Nids sous bordure du toit. Ces bâtiments vont être détruits. Observés buvant à la mare perchée ou récoltant de la boue pour la construction de leur nids. Nombreux en juillet-août. Passages migratoires. 710 notés en septembre et 1 début octobre.
- Avril les 16 (un N) [LS], 19 (deux locales) [LS], 24 & 25 (un), 27 (trois), 28 (deux), 29 (sept, prennent boue mp), 30 (vingt, prennent boue mp). Mai les 1 (vingt)… 5 (boue mp), 8 (sept, boue)… 12 (dix boue mp), 13 (quinze, boivent mp). Juin les 2 (cinq), 4 (dix boit mp), 10…
- Juillet le 27 (vingt), 30 (trente). Août les 1 (cinquante), 7 (huit), 8 (vingt), 10 (quatre-vingt), 19 (dix), 20 (cinquante), 21 (cinq), 29 (vingt), 30 (soixante-dix), 31 (vingt).
- Septembre les 2 (trois cents), 3 (dix), 4 (un), 10 & 11 (vingt), 13 (soixante), 15 (quatre-vingt dix), 17 (cent vingt), 18 (six), 21 (quatre-vingt), 28 (deux), 29 (un). Octobre le 10 (un).

Pipit des arbres Anthus trivialis
- Premier le 23 mars ; dernier le 11 octobre. Haltes et passage migratoires. 17 en tout : 4 individus au printemps (mars-mai) ; 13 en automne (août-début octobre). Passage probablement mal observé.
- Mars le 23 (un N) [PR]. Avril les 3 (un sp puis N), 5 (un ch sp). Mai le 3 (un friche).
- Août les 30 (deux), 31 (un S à 8h45). Septembre les 3 (cinq : un sp + quatre S), 4 & 7 (un), 13 & 18 (un S). Octobre le 11 (un) [LS].

Pipit farlouse Anthus pratensis
- Passage et haltes migratoires. Noté du 8 mars au 8 mai (86 individus), puis du 7 septembre au 5 novembre (132 individus) – soit 218 en tout.
- Mars les 8 (un N), 10 (un), 11, 12 & 14 (deux), 15 (deux sp + trois N), 16 (deux N), 17 (sept sp + N), 19 (sept N), 20 (trois), 23 (sept : trois sp quatre N), 25 (deux N), 26 (neuf N), 31 (quatre N). Avril les 1 (un N), 2 (neuf N), 3 (deux), 5 (trois), 16 (dix N), 19 & 20 (deux N), 21 (deux). Mai le 8 (un).
- Septembre le 7 (un). Octobre les 8 (dix-neuf), 9 (sept), 10 (trois sp + quatorze S), 11 (vingt-trois S), 14 (onze S), 16 (trois N), 22 (huit S), 27 (vingt-six S), 29 (un S), 30 (cinq S). Novembre les 5 (dix S).

Pipit spioncelle Anthus spinoletta
- Rare. Passage et haltes migratoires. Quatrième et (très probablement) cinquième données pour le site (au printemps : mars-avril).
- Mars le 14 (deux sp) [PR]. Avril le 6 (un très pb SE). [LS]

Bergeronnette printanière Motacilla flava
- Passage et haltes migratoires. Faiblement noté du 31 mars au 16 avril (4 individus), puis du 20 août au 15 septembre (7 individus) – soit 13 en tout.
- Mars le 31 (un N). Avril les 14 (deux f sp), 16 (un N).
- Août le 20 (un S). Septembre les 7 & 9 (un), 11 (deux S), 13 & 15 (un S).

Bergeronnette des ruisseaux Motacilla cinerea
- Passage et haltes migratoires. Observée du 13 février au 17 mars (4 individus) puis du 3 septembre au 11 octobre (9 individus) – soit 13 en tout.
- Février le 13 (un). Mars les 10 & 15 (un mp), 17 (un sp).
- Septembre les 3, 10 & 30 (un S). Octobre les 8 (un sp), 9 (un SW), 10 (un S), 11 (trois S).

Bergeronnette grise Motacilla alba
- Passage et haltes migratoires. Noté du 11mars au 2 avril (15 individus) ; puis du 20 septembre au 30 octobre (71 individus) – soit 86 en tout.
- Mars les 11 (un), 14 (un mp, un N), 15 (un N), 19 (deux N), 21 (trois : un pel-n, deux N), 26 (quatre, un N). Avril le 2 (deux N).
- Septembre les 20 (deux NE), 30 (deux S). Octobre les 4 (un sp + un S), 8 (dix : un sp neuf S), 9 (trois S, SW), 10 (huit S), 11 (sept S), 14 (vingt S), 22 (trois sp/S), 27 (trois S), 29 (un S), 30 (dix S).

Jaseur boréal Bombycilla garrulus
- Très rare, mais présent en Ile-de-France de cette espèce nordique lors d’« invasions » hivernales, comme cette année-ci. Premières identifications pour le site : 3 données (12 individus) en mars.
- Mars les 6 (trois puis deux perchés se nourrissent de gui) [PR, LS, AM], 9 (huit) [deux habitués) : Tania Avenas et AF Blondeau] 10 (un sv friche) [PR].

Troglodyte Troglodytes troglodytes
- Résident, possibles migrants et hivernants. Commun.
- Mars les11 : mange vers de terre [LS]. Avril les 7 (sept ou plus) [PS].

Accenteur mouchet Prunella modularis
- Résident et migrants, possibles hivernants. Commun.
- Janvier : Chant le 7. Février les 6 & 18 (nx, chants). Mars le 10 (semblent nx + ch), 11 (quatre se poursuivent dans la friche), 24 (un ch près mp vers 22h).

Rougegorge familier Erithacus rubecula
- Résident et migrants, possibles hivernants. Commun.
- Avril les 7 (trois ch ou plus).
- Septembre les 13 (arrivées possible), 15 & 29 (nx). Octobre les 8 (nx). Novembre le 6 (nx).

Rossignol Philomèle Luscinia megarhynchos
- Haltes migratoires aux deux passages. Susceptible de nicher, mais reste rare. Noté deux fois en mai et une en septembre.
- Mai les 1 (un ch répété), 4 (ch).
- Septembre le 21 (un).

Rougequeue noir Phoenicurus ochruros
- Niche aux alentours immédiats, mais faible présence sur le site même durant la période de nidification. Passage et haltes migratoires. Premiers le 16 mars, dernier le 6 novembre. 38 notés en septembre-début novembre (pas de visites après).
- Mars les 16 (cinq dont deux pn), 17 (deux, ch), 18 (un), 20 (cinq dont trois pn), 21 (six), 23, 25 & 26 (un ch dépôt). Avril les 3 & 4 (quatre), 21 & 24 (un ch en contrebas), 29 (un ch dépôt). Mai les 1 (un m un f, pel-n), 2 (un ch dépôt), 3 (un m un f dépôt), 8 (deux f, friche et dépôt), 11 (un friche). Juin les 4 (un ch dépôt), 10 (un pn). Août les 9 (un plel-n), 10 (six), 31 (un pel-n). Septembre les 11 (deux), 13 (un), 15 (ch pourtour), 18 (deux), 28 (quatre), 29 (un). Octobre les 2 (deux), 3 & 4 (un), 8 (trois), 10 (un), 14 (deux), 22 (cinq), 29 (deux dont un m), 30 (un). Novembre les 5 & 6 (un).

Rougequeue à front blanc Phoenicurus phoenicurus
- Haltes migratoires. Peu fréquent. Noté seulement en automne cette année (3 en septembre).
- Septembre les 10 & 15 (un), 19 (un m mdb).

Traquet tarier (Tarier des prés) Saxicola rubetra
- Haltes migratoires. Noté le 25 avril ; puis du 30 août au 8 octobre (14 individus).
- Avril le 25 (un m).
- Août le 30 (trois). Septembre les 2 (quatre), 3 (un), 4 (trois), 18 & 21 (un). Octobre le 8 (un).

Traquet pâtre (Tarier pâtre) Saxicola torquata
- Haltes migratoires. Ne niche plus sur le site (densification de la friche ?). Peu fréquent. Observé cette année seulement durant la migration de printemps (3 en mars).
- Mars les 16 (un f), 20 (un m), 21 (deux f).

Traquet motteux Oenanthe oenanthe
- Haltes migratoires. Rare. Observé cette année seulement en automne (deux en octobre).
- Octobre les 8 (deux : bordure et friche).

Merle à plastron Turdus torquatus
- Passage et haltes migratoires. 8 notés au printemps (avril) et 6 en automne (octobre) – soit 14 en tout.
- Avril les 2 (au moins deux dont au moins un m), 5 (un), 19 (trois arrivent en piqué à 9h, se posent non loin de la mp et passent d’arbre en arbre en s’approchant de la friche), 28 (deux : un m un f, friche).
- Octobre les 3 (deux : arrivent de l’E assez haut et descendent sur le site), 8 (deux restent sur place toute la matinée, mangent des baies jaunes dans la friche), 14 (un repart S), 29 (un pb juv se pose à 9h25).

Merle noir Turdus merula
- Résident et migrants, possibles hivernants.
- Présent tous les mois.
- Passage/haltes migratoires possible, printemps : Février le 26 (arrivée possible : une dizaine pel-n, pltôt farouches). Mars le 10 (semblent nx + ch).
- Passage/haltes migratoires possible, automne : Septembre le 30 (nx). Octobre les 14 (trois S), 22 (deux sp+S), 27 & 29 (un S). Novembre les 5 & 6 (nx friche).
- Comportement : le 15 mai, tient un verre de terre enroulé dans son bec et frappe du bec au sol de façon répétée.

Grive litorne Turdus pilaris
- Passage et haltes migratoires ; hiverne irrégulièrement (pas noté en janvier, quasiment pas de visites en décembre cette année). Passage printanier important en février et surtout mars (277) avec plusieurs stationnements de groupes importants (jusqu’à 129). Passage d’automne à peine noté en octobre (2) (à peut-être été plus notable en novembre – soit 280 en tout.
- Migration de printemps : Février les 12 (un sp). Mars les 1 (soixante-seize arrivent par petits groupes vers 17h30 dans le dortoir près de la butte aux buddleias) [LS], 4 (huit sp), 5 (cent vingt-neuf sp), 6 (dix-sept), 8 (quatre + trente-et-un face est de la digue)), 10 (un N), 16 (deux), 23 (sept friche). Avril le 24 (deux N).
- Migration d’automne : Octobre les 29 (deux S).

Grive musicienne Turdus philomelos
- Résident, passage et haltes migratoires, possibles hivernants. Printemps : passage mal noté, en mars surtout. Automne : passage plus important surtout en octobre.
- Quelques données – hiver : Janvier le 1 (trois). Février les 5 (chants), 6 (six), 11 (chante de nuit à 20h30 sous pluie fine), 12 (six), 18 (sept), 20 (treize).
- Migration de printemps : Mars les 20 (quatre sp + trois N), 21 (seize friche), 23 (treize), 25 (huit), 26 (vingt-six halte + passage). Avril les 2 (un N), 7 (trois dont deux ch). Mai les 1 (trois).
- Migration d’automne : Septembre le 30 (cinq sp). Octobre les 8 (quarante, un ch), 9 (dix S), 10 (trente), 11 (neuf S), 14 (quarante-trois : vingt sp + vingt-trois S), 27 (dix S), 29 (vingt-huit S), 30 (quarante S).

Grive mauvis Turdus iliacus
- Passage et halte migratoire. Présence hivernale (décembre). Le mauvais temps en février a provoqué des retours. Faiblement noté au printemps (mars : une quinzaine) et automne (octobre surtout).
- Hiver et migration de printemps : Février les 20 (onze sp), 21 (deux S – neige dans l’Est), 22, 23 & 24 (au moins un). Mars les 4 (trois), 6 (huit), 8, 17 & 20 (un), 24 (un N).
- Migration d’automne et hiver : Octobre les 13 (trois), 14 (un), 27 (trois sp), 29 (trois sp + onze S), 30 (un sp). Novembre les 5 (deux).
- Hiver : Décembre le 31 (sept pelouse-n).

Grive draine Turdus viscivorus
- Résident. Passage et haltes migratoires, probables hivernants.
- Migration faiblement notée au printemps (mars) ; généralement perlée (comme d’habitude) en automne mais avec un pic de soixante en vol sud le 30 octobre.
- Quelques données : Janvier (maxi six). Février (maxi neuf). Mars (maxi sept). Avril (cinq). Mai (trois). Juin (maxi deux)…
- Migration de printemps : Mars les 16 (sept E), 17 (un N), 20 (cinq sp + huit N), 21 (sept dont un boit mp).
- Migration d’automne : Octobre les 8 (cinq), 14 (deux S), 27 (trois : un sp + deux S), 29 (sept sp + huit S), 30 (soixante S). Novembre les 5 (sept S).

Rousserolle effarvatte Acrocephalus scirpaceus
- Nidification pas confirmée cette année. Présence en mai, juillet, août et septembre (5 données, 6 individus en tout).
- Mai le 25 (un ch mp, pas retrouvé le 27) [LS]. Juillet le 30 (un crie mp) [LS].
- Août les 20 (deux mare à la fontaine), 26 (un). Septembre les 3 (un friche).

Hypolaïs polyglotte Hippolais polyglotta
- Estivant nicheur, haltes migratoires possibles. Noté du 24 avril au 12 juin. Peut-être trois couples.
- Avril les 24 & 25 (un ch), 27 & 28 (deux ch), 29 (trois ch), 30 (deux). Mai les 1, 5 & 11 (un), 12 (trois ch)… . Juin les 2 (trois), 4 (un), 5 (deux), 11 (ch), 12 (un).

Fauvette babillarde Sylvia curruca
- Haltes migratoires, nicheur possible. Observé du 1er au 13 mai.
- Mai les 1 (un, saule mp, ch), 11 (un ou deux : pingpong et env dépôt), 12 (un ch, surtout friche au-dessus du dépôt et aussi env. pingpong), 13 (un ch même endroit).

Fauvette grisette Sylvia communis
- Estivant nicheur (quelques couples), migrants. Premiers individus notés le 21 avril, dernier le 17 septembre. Trois ou quatre couples ?
- Avril les 21 (deux, ch), 22, 23 & 25 (trois), 29 (deux ch). Mai les 1 & 5 (quatre ch), 8 (trois ch ou plus), 11 (trois ch), 12 & 13 (cinq ch)… . Juin les 2 (quatre, ch), 5 (trois), 10, 11 (quatre)… .
- Août les 8 (un), 20 (trois), 31 (deux). Septembre les 3 (six), 10 (trois), 11, 14 & 17 (deux).

Fauvette des jardins Sylvia borin
- Estivant nicheur (probablement deux ou trois couples nicheurs), migrants. Premiers individus notés le 1er mai, derniers le 2 septembre.
- Mai les 1 (un ch), 2 (trois), 5 (un), 11 (un ch), 12 (deux ch). Juin les 2 (un, ch), 4 (un), 11 (un ch). Juillet les 12 (trois), 21 (trois friche). Août les 1 & 9 (un), 20 (trois). Septembre le 2 (trois).

Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla
- Estivant nicheur (bien représenté), migrants. Premiers notés très tardivement le 23 mars, dernier le 30 octobre.
- Mars les 23 (trois ch), 25 (cinq ch). A20 (neuf), vril les 7 (deux ch), 16 (un m construit dans friche). … Juillet. Août le 1 (sept), 2 (trois), 5 (un friche), 7 (deux), 8 (trois), 10 (sept), 19 (un), 20 (dix-huit), 21 (trois), 29 (quatre), 30 & 31 (quatorze).
- Septembre les 3 (dix-sept), 4 (deux), 10 (huit), 11 (cinq), 13 (sept), 15 (huit), 17 (dix), 18 (six), 21 (deux), 28 (quatre), 29 (six), 30 (onze). Octobre les 2 & 3 (trois), 4 (un), 8 (sept), 9 (cinq m), 10 (deux), 14 (trois f), 29 & 30 (un).

Pouillot siffleur Phylloscopus sibilatrix
- Haltes migratoires. Peu fréquent et doit souvent passer inaperçu quand il ne chante pas. Une donnée en mai et une en août.
- Mai le 14 (un, chante). // Août le 19 (un).

Pouillot véloce Phylloscopus collybita
- Estivant nicheur, migrants parfois fort nombreux en automne (jusqu’à une centaine sur le site le xx octobre), hivernant rare. Premier noté le 19 février, derniers le 5 novembre. Premier chant noté les 11 et 15 mars. Très forte présence durant la migration d’automne (plus de xxx comptabilisés).
- Printemps : Février les 19 (un). Mars les 11 (un, chant faible), 15 (trois, enfin un chant convaincant !), 16 (deux ch), 17 (cinq : trois ch, deux friche). Avril les 7 (cinq ch ou plus). …
- Eté : Juillet le 21 (bien présent dans friche). Août le 1 (six), 2 (deux), 5 (trois friche), 7 (deux), 9 (huit), 10 (sept), 19 (trois), 20 (quatre), 21 & 29 (trois), 30 (six), 31 (quatre).
- Automne : Septembre les 2 (deux), 3 (treize), 4 (deux), 10 (douze), 11 (deux), 13 (dix), 15 (sept, ch), 17 (sept), 18 (cinq), 21 (trois), 28 (cinq), 29 (trois), 30 (cinq). Octobre les 2 (trois), 3 (quatre), 4 (deux), 8 (huit, ch), 9 (onze, ch), 10 (cinq), 14 (trois), 22 (quatre), 26 (trois), 27 & 29 (trois), 30 (quatre). Novembre le 5.

Pouillot fitis Phylloscopus trochilus
- Estivant nicheur (deux-trois chanteurs), migrants. Premier individu noté le 23 mars, derniers le 21 septembre (quinze le 3).
- Mars le 23 (un ch Mabille). Avril les 3 & 4 (deux ch), 5 (un), 7 (deux m chanteurs, une f possible), 20, 21 & 22 (deux ch), 23, 24 & 27 (un), 28 (deux ch), 29 & 30 (un). Mai les 1 & 2 (deux ch), 5 & 11 (un), 12 (deux ch), 15… .
- Août le 30 (deux). - Septembre les 3 (quinze), 4 (un), 10 (deux), 13 (deux sur l’îlot), 14 (deux), 15 & 17 (un), 18 (trois), 21 (un).

Roitelet huppé Regulus regulus
- Présence hivernale en janvier. Noté au printemps (33 en février-mars) et à l’automne (23 août-début novembre).
- Hiver-printemps : Janvier les 1 & 2 (deux). Février les 5 & 6 (un), 7 (deux), 10 (un), 11 (deux), 17 (un), 18 (cinq), 19 (un), 20 (deux), 25 (cinq). Mars les 3 (chante au-dessus du cimetière), 4 (deux), 6 & 8 (un), 10 (deux), 12 (trois, un chante), 16 (un), 20 (un pel-n).
- Eté-automne : Août les 9 (deux) les 18 & 25 (cinq), 30 (un). Septembre les 3 (un), 15 (trois), 30 (deux). Octobre les 2 (deux), 8 (un). Novembre les 6 (un).

Roitelet triple-bandeau Regulus ignicapillus
- Haltes migratoires surtout ? Nicheur probable cette année : observé du 23 mars au 15 mai avec présence durable d’un chanteur à partir du 29 avril (rare). Présent au même endroit fin juillet et août (dont deux juv). Noté en septembre jusqu’au 18.
- Mars les 23 & 25 (un). Avril le 29 (un ch, entrée des rosiers). Mai les 1 (un ch), 2, 4, 5, 8, 11, 12, 13, 14 & 15 (un ch, entrée des rosiers). (PD, PR : présence durable d’un RTB chanteur).
- Juillet le 27 (un même endroit), 30 (trois dont deux f, même endroit). Août les 5 (quatre dont un ad et deux juv), 8 (un ad un im), 30 (un), 31 (quatre).
- Septembre les 13, 15 & 18 (un).

Gobemouche gris Muscicapa striata
- Usuellement vu lors des migrations, voire même durant la période de nidification, mais pas observé cette année !

Gobemouche noir Ficedula hypoleuca
- Haltes migratoires. Rarement observé au printemps (pas cette année). Passage d’automne noté du 20 août au 19 septembre (36 individus).
- Août les 20 (deux), 26 (cinq), 29 (deux), 30 (trois), 31 (un). Septembre les 2 & 3 (quatre), 4 (deux), 11 (sept), 13 (un), 14 & 17 (deux), 19 (un) [LS].

Mésange à longue queue Aegithalos caudatus
- Notée toute l’année. Nidification d’un couple. Maximum 9 en février et 10 en septembre.
- Quelques chiffres : Janvier (maxi cinq le 2). Février (maxi neuf le 5).
- Nidification : Février le 25 (un c construit un nid : conifère entre ping-pong et cimetière). Mars les 4 (deux, environs nid), 5 (deux), 8 (cinq), 10 & 12 (deux ± nid), 15 (deux), 16 (un), 17 (deux : va-et-vient au nid), 20 (un ± nid). Avril les 3 (deux), 21, 22 & 25 (un), 28 & 29 (deux), 30 (deux, un s’envole de l’endroit du nid). Mai les 1 (deux), 6 (deux côté 4-Ruelles), 11 & 13 (deux côté ping-pong), 14 (quatre dont un juv au moins + un ailleurs), 15 (deux). Juin les 2 (deux juv), 5 (un), 10 (dont dont un juv), 11 (six juv ensemble), 12 (quatre).
- Juillet le 27 (un). Août les 1 (trois), 10 (sept). Septembre les 2 (un), 3 (dix), 4 (trois), 15 & 17 (six). Octobre les 4 (cinq), 8 (deux), 26 (un), 27 (cinq), 29 & 30 (deux).

Mésange nonnette Parus palustris
- Rare sur le site. Une seule donnée cette année.
- Février le 5 (un).

Mésange huppée Parus cristatus
- Très rare sur le site. Une donnée cette année.
- Février le 25 (un pel-n).

Mésange noire Parus ater
- Rare sur le site mais parfois une présence notable liée notamment à des déplacement plus ou moins migratoires donnant lieu à des « invasions ». 15 individus entre le 14 septembre et le 22 octobre
- Septembre les 14 (deux), 15 & 17 (un), 29 (deux), 30 (six). Octobre les 10 (deux côté 4-Ruelles), 22 (un). [LS, PR]

Mésange bleue Parus caeruleus
- Résidente, commune, passage de migrantes, présence d’hivernantes.
- Février les 18 (nx). Mai le 13 (juv).
- Août le 30 (nx friche). Octobre les 4 (nx).

Mésange charbonnière Parus major
- Résidente, commune, passage de migrantes, présence d’hivernantes.
- Mai les 13 (juv) (apporte un verre de terre dans un trou type « pic » d’un tronc d’arbre), 14 (un nid dans un trou du mur d’escalade, cris…).

Sittelle torchepot Sitta europaea
- Devenue rare, mais observée à 17 reprises cette année en toutes saisons. Statut ?
- Janvier les 1 & 2 (deux), 16 (un). Février les 6 (un), 17 (deux Mabille), 19 & 20 (un). Mars les 4 12 & 20 (un), 23 (deux). Avril le 27 (un). Juin le 11 (un Mabille). Août les 20 (deux Dinosaure), 21 (un Mabille). Septembre les 3 (un ext. Pel-n). Octobre le 30 (un).

Grimpereau des jardins (brachydactyle) Certhia brachydactyla
- Résident, en principe commun mais peut être fort discret.
- Février le 18 (nx chants). Avril les 2 & 14 (ch). Août le 21 (chant).
- Comportement : vu le 24 mars par deux fois brièvement à terre.

Loriot d’Europe Oriolus oriolus
- Passage et haltes migratoires. Une donnée au printemps (mai).
- Mai le 15 (un ou plus ; chante longuement, entendu en trois endroits différents).

Geai des chênes Garrulus glandarius
- Résident, passages migratoires faiblement marqués.
- Quelques chiffres : Février le 6 (six), 18 (huit). Mars les 5 (cinq), 10 (huit), 11 (sept). Avril le 3 (cinq). Mai le 1 (six). Août (cinq). Septembre (sept le 15). Octobre les 2 (cinq).
- Migration apparente : Septembre le 21 (quatre S). Octobre le 14 (trois S).

Pie bavarde Pica pica
- Résidente, commune, parfois des regroupements importants (dortoirs dans les boisements ?).
- Février les 13 (construit nid), 18 (consolident deux nids). Mars les 4 (groupe de quarante, boisement), 11 (un nid au stade initial).
- Octobre les 2 (plus de cinquante, boisement) , 8 (une commence à construire un nid).

Choucas des tours Corvus monedula
- Résident dans les environs, surtout passages migratoires faiblement noté au printemps (8 en mars-avril) et en automne (4 en octobre).
- Mars les 6 & 12 (deux S). Avril le 16 (quatre W).
- Octobre le 10 (quatre S).

Corbeau freux Corvus frugilegus
- Passage migratoire ou déplacements régionaux. Chiffres relevés assez importants cette année au printemps (42 en février-mars) comme en automne (114 en octobre-début novembre.
- Hiver-printemps : Février les 5 (un SW), 13 (vingt-neuf N). Mars les 5 (un W), 6 (deux E), 11 (quatre N), 12 (deux N), 15 (un S), 16 (deux E & SE).
- Automne : Octobre les 14 (un S), 22 (soixante-huit S & SW), 29 (vingt-trois S), 30 (dix-huit S). Novembre les 5 (quatre S).

Corneille noire Corvus corone corone
- Résidente et migratrice.
- Févier le 20 (un groupe de quatre-vingt).

Travailleur à bec rouge Quelea quelea
- Issu de captivité. Deuxième identification pour le site.
- Août le 10 (deux en pn, pb un m et un f).

Etourneau sansonnet Sturnus vulgaris
- Résident, passage et haltes migratoires, hivernants probables. Il n’est pas facile de distinguer les mouvements migratoires des déplacements locaux en groupe. Migration d’automne semble marquée (au moins 1.840 en vol sud et en migration apparente de la fin septembre à la fin octobre), avec aussi des groupes notables sur place.
- Février le 5 (plusieurs groupes vol W). Mai le 13 (juv).
- Automne : Septembre les 28 (cinq cents : sp et S), 29 (cent vingt). Octobre les 4 (un groupe de cent), 8 (> trois cents), 9 (cinquante), 14 (neuf cents S), 22 (quinze S), 26 (une centaine jouant aux hirondelles), 27 (cent S), 29 (deux cent cinquante S), 30 (quatre-vingt dix S).

Moineau domestique Passer domesticus
- Résident, présent surtout sur le pourtour.
- Juillet le 19 (bandes avec ad et juv pel-n).

Moineau friquet Passer Montanus
- Résident. A probablement niché (un ou deux couple) sur le site ou dans les environs, mais on n’a pas repéré où. On ne retrouve pas les regroupements hivernaux d’antan. Observé en petit nombre sur le site en mars et fin juillet-mi octobre.
- Mars les 14 (cinq coin dépôt), 15 (trois coin dépôt), 16 (un dépôt), 25 & 26 (un).
- Juillet le 27 (un). Août les 8 (quatre : deux ad deux juv), 10 (un pel-n). Octobre les 8 & 9 (un).

Pinson des arbres Fringilla coelebs
- Résident, passage et haltes migratoires, hivernants. Présent toute l’année mais parfois en petit nombre. Migration de printemps passée inaperçue. Automne : 1.836 notés en octobre en vol sud + des chiffres importants sur place.
- Printemp-été : Février les 25 (petit mouvement probable vers le SW), 26 (bribes de ch). Mars les 5 (ch), 10 (semblent nx + ch)…. Juin le 6 (ch).
- Présence et passage d’automne : Septembre les 28 (un), 30 (six). Octobre les 2 (deux), 4 (cinq), 8 (cinquante), 9 & 10 (sept S), 11 (quatre-vingt six S), 14 (soixante S), 22 (quatre cent trente S), 26 (cent trente : soixante sp + soixante-dix S), 27 (six cents S), 29 (deux cent soixante S), 30 (deux cent trente S).

Pinson du nord Fringilla montifringilla
- Passage et haltes migratoires. Faiblement notés au printemps (un en mars) mais notable en automne (60 début octobre-début novembre) avec des stationnements sur place.
- Mars les 11 (un boisement sud).
- Octobre les 4 (deux S), 8 (un), 9 (quatre S), 10 (deux sp + six S), 11 (deux S), 14 (six S), 22 (cinq S), 27 (huit S), 29 (trois S), 30 (un sp + sept S). Novembre les 5 (deux sp + sept S), 6 (un sp + trois S).

Serin cini Serinus serinus
- Migrateur (mais un nombre variable d’individus restent en Ile-de-France l’hiver durant). Estivant nicheur, passage et haltes migratoires, présence hivernale. Importants regroupements dans la friche en janvier-février (maximum 50).
- Hiver-printemps-été : Janvier les 1 (ving-cinq), 2 (un), 7 (trente). Février les 5 (vingt-cinq), 6 (cinq), 7 (deux), 12 (cinquante), 19 (un), 20 & 25 (deux). Mars les 4 (trois), 5 (seize), 8 (chants), 10 (quatorze : un groupe de treize dans friche + un ch), 11 (quatre), 15 (deux), 16 & 17 (chant), 20 (sept, ch), 21 (deux), 23 (ch). Avril les 4 (sept, parade), 21 (parade), 28 & 29 (ch), 30 (huit). Mai les 1 (ch), 2 (douze, ch), 5 (ch), 8 (sept), 11, 12 & 14 (ch). Juin les 6 (vingt-cinq), 10 (chant), 11 (quinze). Août les 9 (six), 10 (un), 31 (sept).
- Automne : Septembre les 3 (quatre), 13 & 15 (un), 28 (trois), 29 (cinq), 30 (quatre). Octobre les 8 & 9 (six), 11 (un S), 10 (trois), 14 (deux), 22 (cinq S), 27 (douze), 29 (un). Novembre le 6 (un).

Verdier d’Europe Carduelis chloris
- Résident, passage et haltes migratoires. Il est souvent difficile de différentier les migrateurs des locaux…
- Janvier le 1 (chant). Septembre le 30 (nx sp).
- Migration apparente : Octobre les 11 (deux S), 14 (trois S).

Chardonneret élégant Carduelis carduelis
- Résident, passage et haltes migratoires. Niche semble-t-il. Regroupements post-nuptiaux et/ou haltes migratoires. Pas de groupes importants observés cette année. Présence hivernale (janvier-début février).
- Janvier les 1 (cinq), 7 (deux). Février les 6 (un), 7 (dix), 12 & 17 (un), 18 (deux).
- Mars les 4 & 5 (un), 10 (cinq), 12 & 16 (quatre), 17 (deux), 20 (trois), 23 (huit), 25 (un), 26 (deux). Avril les 3 (quatre), 4 (deux), 7 (deux), 21 (deux ch), 22 (un), 23 (quatre), 24 (trois), 25 (deux), 28 (six), 30 (trois). Mai les 1 (trois), 5 (un), 6 (deux), 8 (huit pel-n) , 11 (huit pel-n), 12 (onze pel-n), 14 (six). Juin le 2 (un ch), 4 (deux), 10 (trois dont un juv), 11 (deux dont un juv). Juillet le 21 (trois), 27, 30 (un). Août les 1 & 8 (six, ch), 9 (huit), 10 (sept), 19 (cinq), 20 (dix-sept), 21 (trois), 29 (deux), 30 (cinq), 31 (trois).
- Septembre les 2 (onze), 3 (douze), 21 (un), 30 (quatre). Octobre les 4 (trois), 8 (cinq), 9 deux), 10 (un), 14 (vingt-deux : quatre sp + dix-huit S), 22 (neuf S), 27 (dix), 29 & 30 (cinq S). Novembre les 5 (deux S), 6 (trois).

Tarin des aulnes Carduelis spinus
- Passage et haltes migratoires, hivernant irrégulier. Une donnée seulement au printemps (mars). 176 comptés durant la migration d’automne (en vol sud ou sur place).
- Mars le 19 (un N).
- Migration d’automne : Octobre les 9 (six S), 10 (vingt), 11 (deux S), 14 (trois S), 22 (quatre-vingt S), 27 (deux S), 29 (dix-huit), 30 (cinquante-et-un S). Novembre les 5 (quatre S).

Linotte mélodieuse Carduelis cannabina
- Nidification probable d’un ou quelques couples (présence en avril-juin et en août). Passage et haltes migratoires : 26 individus notés en mars, 40 en octobre-début novembre. Première le 20 mars ; dernière le 6 novembre (puis quasi-interruption des visites).
- Mars les 20 & 21 (un), 23 (huit : deux sp + six N), 25 (quatre N), 26 (un + onze N). Avril les 4 (un), 5 (quatre), 6 (deux N), (21 (deux), 23 & 25 (un), 27 (deux), 28 (deux dont un m), 30 (un). Mai les 1 (un), 8 (quatre dont 3 m, pel-n), 11 (cinq dont quatre m, pel-n), 12 (six pel-n), 13 (deux pel-n), 14 (un m pel-n). Juin le 2 (un m). Août les 9 (deux), 10 (un m pel-n).
- Octobre les 8 (trois S), 10 (deux S), 11 (deux S), 14 (dix S), 22 & 27 (deux), 29 (trois S), 30 (douze S). Novembre les 6 (quatre).

Bec-croisé des sapins Loxia curvirostra
- Rare. Observé surtout à l’occasion « d’invasions ». Quatre données en juillet-septembre cette année (6 individus).
- Juillet le 30 (trois en vol apparemment local). Août le 1 (un en vol apparemment local). Septembre le 3 (un sv). Septembre le 3 (un S) [LS].

Bouvreuil pivoine Pyrrhula pyrrhula
- Résident et migrateur. Noté tout l’année sauf juillet et décembre mais cela n’est pas significatif (faible prospection). Semble donc avoir niché. Sinon, passage et haltes migratoires, présence hivernale. Il ne nous a pas été possible de séparer des passages migratoires d’une présence résidente.
- Janvier les 7 (deux), 15 (un), 16 (trois : deux m un f). Février le 5 (trois dont un m), 12 (un m), 20 (un). Mars les 4 (un m un f), 10 (un), 17 (deux), 23 & 26 (un). Avril le 28 (deux m, ch Mabille). Mai les 1 (un m un f Mabille), 2 (un, ch), 3 (un m un f), 14 (un m). Juin les 2 & 4 (un Mabille). // Août les 5 (un), 13 (un), 20 (un juv), 29 (un). Septembre les 2 (un), 3 (quatre : un m + un f + deux juv). Octobre le 9 (six dont trois m), 10 (trois), 14 (quatre), 22 (un), 27 (spt), 29 & 30 (un S). Novembre les 5 (trois S), 6 (huit).

Grosbec cassenoyaux Coccothraustes coccothraustes
- Hivernant irrégulier, rare. Passage migratoire peu fréquent : noté au printemps seulement en février (un individu), puis en octobre (6 individus). Présence fin décembre et début 2006 (faute de prospection, nous ne savons pas quand elle a débuté).
- Février le 13 (un).
- Octobre les 10 (un + un S), 11 (un S), 14 (deux), 27 (un S). Décembre le 31 (deux, pingpong).

Bruant jaune Emberiza citrinella
- Passage et haltes migratoires, assez rare. 3 au printemps (mars-avril) ; deux données (5 individus) en automne (octobre).
- Mars les 5 (un, vient se poser), 11 (un m). Avril le 2 (un f vol S bas).
- Octobre les 10 (cinq S), 27 (trois S).

Bruant zizi Emberiza cirlus
- Résident, nicheur. Du 10 février au 4 avril de façon régulière (chants), puis du 13 août au 5 novembre de façon irrégulière. Probablement un couple nicheur (où ?). A nouveau pas de regroupement hivernal significatif cette année (estimation, bien que le site a été très peu visité en novembre-décembre). Toujours en déclin.
- Hiver : Février les 10 (trois : deux m un f), 12 (un m un f), 13 (un m, ch), 17 (un), 18 (trois : deux m un f), 19 (un m), 25 (un m un f).
- Printemps-été : Mars les 11 (un ch milieu friche), 12 (un m un f), 16 (un ch), 17 (deux m), 18 & 20 (un), 21, 25 & 26 (un m, ch). Avril les 4 (un ch), 24 (un ch). Août les 13 (un m usé mp), 20 (un m).
- Automne : Septembre les 3 (un ch), 11 (un). Novembre le 5 (un ch).

Bruant des roseaux Emberiza schoeniclus
- Migrateur régulier (survol et haltes), hivernant irrégulier (peu fréquent) sur le site. Présence hivernale faiblement relevée cette année (observé le 1er janvier). Passage printanier noté du 13 février au 6 avril (44 individus). Passage d’automne noté du 4 octobre au 6 novembre (52 individus) – soit 97 en tout.
- Hiver : Janvier le 1 (un).
- Migration de printemps : Février les 13, 18 & 25 (un sp). Mars les 4 (un sp), 11 (trois), 12 & 14 (un), 15 (deux), 16 (deux sp un N), 17 (huit sp + N), 18 (un), 19 (un f et un m sans queue), 20 (un), 21 (trois : un m deux f), 23 (trois), 25 (sept), 26 (trois). Avril les 4 (un), 6 (un f).
- Migration d’automne : Octobre les 4 (un sp + un S), 8 (un sp un S), 9 (deux S), 10 (onze S), 11 (un S), 14 (un), 22 (trois sp/S), 27 (quatre dont deux S), 30 (un sp+ 12 S). Novembre les 5 (un S), 6 (treize : trois sp + dix S).