Déclaration
Une pétition adressée à Human Rights Watch en soutien à la séparation de la religion et de l’Etat
10 février 2012
version imprimable Enregistrer au format PDF n°24207

Dans une lettre ouverte à Kenneth Roth [1], nous nous inquiétons vivement que le Directeur de Human Rights Watch se serve de son essai introductif au Rapport mondial 2012 de Human Right Watch (“Time to Abandon the Autocrats and Embrace Rights”) pour exhorter à soutenir les gouvernements de la droite islamique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Notre lettre souligne qu’il n’est pas de besoin d’exhorter à s’engager là où il n’y a pas de menace de boycott, qu’il se fait l’écho de discours sécuritaires affairant aux contextes musulmans où le choix porte entre des ‘autocrates’ et des ‘Islamistes modérés’ ; qu’il est indifférent aux menaces sur les droits sexuels et contre les minorités religieuses ; qu’il passe sous silence les luttes de travailleurs, des laïcs et des gens qui ont initié et soutenu les mobilisations et les mouvements contre les régimes despotiques.

Ayant fait l’expérience des manières dont les intégristes religieux ont utilisé, à la fois, la violence armée et le pouvoir de l’Etat pour saper les libertés fondamentales, nous tenons à exprimer notre inquiétude face à la montée des confréries musulmanes et d’autres représentants de l’islam politique. Nous croyons que la laïcité est une condition minimale de la liberté et l’égalité de tous les citoyens. Elle est essentielle à la démocratie et à la réalisation pleine des droits humains.

Plutôt que de devenir complice d’intégristes religieux au pouvoir, nous demandons à Human Rights Watch de relater les violations et les menaces contre les personnes ciblées par les fondamentalistes et de soutenir l’appel pour la laïcité et la lutte continue pour la justice sociale.

Aller ici pour signer cette petition :
http://www.ipetitions.com/petition/...


Notes
Mis en ligne le 12 février 2012
   Cliquer sur la flèche pour remonter en haut de la page