Un bilan d’étape de la campagne de solidarité financière avec les victimes du typhon Haiyan/Yolanda aux Philippines

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Après avoir présenté un bilan chiffré du travail accompli par Mi-HANDs lors de la première phase de sont intervention dans trois localités de l’île de Leyte, nous revenons plus en détail sur les dons reçus pendant la même période par notre association.

Nous avons déjà publié quatre points d’information sur la campagne de solidarité avec les victimes du super typhon Haiyan/Yolanda qui a frappé le centre des Philippines le 8 novembre dernier. Le dernier en date présente un « bilan d’étape » des secours organisés sur place par Mi-HANDs, notre partenaire à Mindanao [1] : une première phase de cette initiative se clôt, une seconde est en préparation.

Nous avons aussi publié une synthèse (partielle) de la situation aux Philippines un mois après le passage de ce cyclone dévastateur [2].

Nous faisons le point maintenant, plus en détail que précédemment, de la campagne de solidarité financière initiée par ESSF. Il ne s’agit ici que des dons reçus pour les victimes d’Haiyan, en de la mi-novembre à la mi-décembre 2013.

Nous avons auparavant reçu en 2012-2013 d’autres contributions pour alimenter le fonds de solidarité Asie ouvert par ESSF. Nous ferons le point à ce sujet début 2014.

Concernant une autre campagne spécifique, pour les victimes du désastre industriel qui a coûté la vie à plus de mille ouvrières au Bangladesh, un autre rapport a été mis en ligne [3].

 Bilan synthétique de la campagne « Haiyan » au 17 novembre 2013

Le 6 novembre, nous avions ordonné un transfert de 1.000 euros que la banque n’a jamais envoyé. Le 13 novembre en revanche, un transfert de 4.000 euros a été effectué.

Transferts effectués

Au 17 novembre 2013, nous avons donc envoyé :

15.000 euros à la coalition Mi-HANDs.

300 euros au syndicat des tricycles de Tacloban (pour reconstruction de maisons détruites).

210 euros pour l’aide à l’accueil de familles réfugiées à Manille.

Soit un total transmis de 15.510 euros.

Dons reçus

A la même date nous avons reçu un total de 16.747,98 euros

Frais bancaires : 347,10

Dont :

Paypal (commission d’encaissement) : 169,50

LCL (transferts…) : 171,60 euros

Autre établissement (transfert) : 6 €

Ce qui laisse un solde positif de 890,88 euros,compte non tenu de quelques autres frais limités.

D’autres dons sont annoncés et nous opérerons bientôt un nouveau transfert.

En cinq semaines de temps, c’est un résultat important pour notre association.

Pour chaque foyer, des lots de secours ont été préparés comprenant notamment des aliments (ici du poisson séché).

 Origine des dons

Les dons peuvent proviennent en majorité d’individus, sinon d’organisations – ou bien d’individus par l’intermédiaire de leurs organisations – et de divers pays : quinze actuellement.

Amériques

Canada

Individu : 75 €

Québec

Individu : 800 €

Etats-Unis

Individus : 255 €

Organisation :
Center for Change (Michigan) : 643 €

Mexique

Organisation :
PRT : 70 €

Asie-Pacifique

Australie

Organisation :
Socialist Alternative : 747,64 €

Hongkong

Organisation :
Pioneer : 400 €

Japon

Organisation :
JRCL/NCIW : annoncé, en attente de réception

Europe

Allemagne

Organisation :
ISL : 1.250 €

Belgique

Individus : 200 €

Danemark

Individu : 25 €

Organisation :
SAP : 76,34 €

Etat espagnol

Individu : 250 €

France

Individus : 9.266 €

Organisations :
Congrégation des Filles du Saint-Esprit (Vannes) : 150 €
NPA 27 : 100 €
Union syndicale Solidaires (Montpellier) : 150 €

Grande-Bretagne

Individu : 250 €

Italie

Individus : 220 €

Pays-Bas

Individus : 600 €

Suisse

Individu : 300 €

Réseaux internationaux

CADTM : 200 €

Quatrième Internationale : 1.000 €

Origine inconnue

Nous recevons parfois des dons sans indication d’adresse, nous tenterons de vérifier le pays d’origine.

Individus : 20 €

Préparation des lots de secours.

 La campagne se poursuit

Rappelons que lors de la première phase de sa campagne, Mi-HANDs a porté des secours d’urgences à 1.168 foyers (soit environ 5.000 à 6.000 personnes) dans trois localités du nord de l’île de Leyte. Une cinquantaine de volontaires ont été envoyés de Mindanao dans les zones sinistrées, dont des équipes médicales légères (médecine orientale surtout) et d’intervention psychosociale. Il a fallu louer un gros camion-remorque et un second camion, de petite taille, pour acheminer l’aide.

L’estimation des dépenses se monte à plus de 24.000 euros. Des collectes locales ont permis de réunir un millier d’euros et près de 25.000 euros ont été empruntés localement.

Sur le plan international, des soutiens financiers sont espérés de plusieurs pays et mouvements, mais pour l’heure, nos partenaires philippins n’ont reçu d’aide qu’en provenance de la campagne initiée par ESSF.

Il importe dans ces conditions de poursuivre notre effort, de contacter de nouveaux réseaux ou individus et de faire appel à des organisations qui ne se sont pas encore mobilisées sur cette campagne. L’éventail des pays touchés illustre le caractère international de notre initiative – et montre aussi qu’il y a encore de quoi faire !

Merci à toutes les personnes et organisations qui ont déjà contribué à cette initiative de solidarité.

Pierre Rousset

ESSF


 Pour envoyer des dons

Chèques
Les chèques en euros seulement et payables en France à l’ordre d’ESSF doivent être envoyés à :
ESSF
2, rue Richard-Lenoir
93100 Montreuil
France

Banque :
Crédit lyonnais
Agence de la Croix-de-Chavaux (00525)
10 boulevard Chanzy
93100 Montreuil
France
ESSF, compte n° 445757C

Références bancaires nationales (RIB)  :

Banque : 30002
Indicatif : 00525
N° de compte : 0000445757C
Clé : 12
Compte au nom de : ESSF

Coordonnées bancaires internationales :
IBAN : FR85 3000 2005 2500 0044 5757 C12
BIC / SWIFT : CRLYFRPP
Compte au nom de : ESSF

Paypal : vous pouvez aussi transférer vos dons via Paypal (voir la commande placée en haut à gauche de la page d’acceuil).

En France, ces dons donnent droit à des déductions d’impôt. Il nous faut votre adresse pour vous envoyer un reçu fiscal (adresse en général indiquée sur les chèques).

Nous vous tiendrons régulièrement informés via notre site de la situation et de l’utilisation du fonds de solidarité.