Rapport ornithologique 2012 : Montreuil (93) site « Molière » (migrations et locaux)

, par ROUSSET Pierre

Ce n’est qu’en septembre 2011 que j’ai commencé à suivre la migration de mes balcons (nord et sud) – 2012 est donc la première année pleine d’activité du site « Molière », situé au cœur de Montreuil (Seine-Saint Denis) [1], rue Molière entre l’avenue du Président Wilson et la rue Clothilde Gaillard. [2] Pour la première fois aussi, l’attention s’est plus systématiquement portée sur les oiseaux locaux et pas seulement sur les migrateurs. Enfin, pour cause de rupture d’un tendon d’Achille, de fin avril à la mi-juillet, ma présence a été plus assidue que normalement – ce qui a permis un suivi détaillé de la nidification d’un couple de Rougequeues noir (ainsi que des comportements territoriaux de martinets).

76 espèces ont été observée dont (en survol) le bihoreau gris et le héron garde-bœufs, la cigogne noire, les milans noir et royal, des busards, le balbuzard et le faucon pèlerin...

Les observations sont généralement miennes. J’en ai ajouté quelques autres enregistrées dans le site Faune-Ile de France – le nom des observateurs est alors indiqué.

Un même oiseau peut être simultanément observé de mes balcons et du parc des Beaumonts (par David Thorns). Quand c’est le cas, cela est aussi indiqué.

Le suivi migratoire s’est fait au gré des possibilités, en général par des plages d’observation courtes (un quart d’heure minimum, une demi-heure ou plus) souvent répétées à plusieurs moments de la journée.

Les données migratoires ont été enregistrées sur le site européen Trektellen, où elles sont consultables (synthèse annuelle ou jour à jour) sous le nom « Montreuil Ville (Paris) ». Voici le lien pour l’année 2012 :
http://www.trektellen.nl/totalen.asp?telpost=1178&jaar=2012&site=0&land=3&taal=3

3849 individus en migration apparente ont été notés concernant 55 espèces pour un temps cumulé d’observation de 92 heures 55 [3]. Les quantités restent très petites du fait des conditions de visibilité (et des limites de l’observateur), mais la diversité des espèces est intéressante.

LISTE SYSTEMATIQUE

Oie cendrée (Anser anser)
Passages migratoires
Automne : 36 individus sur 3 jours
22 octobre : 8 vol S
28 octobre : 5 vol S
6 novembre : 23

Bernache du Canada (Branta canadensis)
Déplacements régionaux
16 décembre : 8 vol W

Canard colvert (Anas platyrhynchos)
Résidant dans la région et migrateur
16 mai : 1 vol W
7 novembre : 4 vol W

Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo)
Passages migratoires ou déplacements régionaux
Eté : 1 individu)
Juillet : le 9 (un vol W).
Automne : 214 individus – dont 213 estimés en possible migration – sur 17 jours
Août : les 20 (neuf).
Septembre : les 1 (neuf vol WSW), 22 (vingt-neuf vol S), 23 (un vol SE), 27 (un vol S).
Octobre : les 6 (trois vol S), 7 (quatorze vol S), 11 (un vol S), 12 (un vol S), 21 (59 vol S), 22 (trente-quatre vol S), 23 (deux vol S), 25 (quatre vol W), 27 (cinq vol S), 28 (39 dont 38 en vol S et un en vol N), 31 (deux vol S).
Novembre : le 3 (deux).

Bihoreau gris (Nycticorax nycticorax)
Dispersion ou passages migratoires (rare)
Juin : le 25 (un, passe relativement bas en vol S à 20h50).

Héron garde-bœufs (Bubulcus ibis)
Dispersion ou passages migratoires (rare)
Septembre : le 1er (un vol S passe à proximité excellemment éclairé. Porte encore un plumage nuptial)

Héron cendré (Ardea cinerea)
Déplacements régionaux et passages migratoires
Déplacements régionaux (4 individus sur 3 jours) :
6 juillet : 2 vol N 20h05
4 novembre : 1 vol N
27 décembre : 1 vol NNW

Cigogne noire (Ciconia nigra)
Passages migratoires. Rare
Automne (1 individu) :
23 août : 1 cercle à l’ouest de Montreuil, 14h45.

Cigogne blanche (Ciconia ciconia)
Passages migratoires. Peu fréquent
18 mai : 5 vol NE, 14h15
22 septembre : 4, 13h
[9 individus pour 2 données : une de printemps, une d’automne.]

Bondrée apivore (Pernis apivorus)
Passages migratoires
Printemps : 6 individus sur 5 jours
13 mai : 1 vol N, 12h20
16 mai : 1 vol NW, 17h25
18 mai : 1 vol W 10h45
26 mai : 1 vol NE, 19h05
27 mai : 2 – Une en vol SSW, 11h25. Une en vol NE, 12h20
***
Automne : 8 individus sur 7 jours
16 août : 1, 12h25
18 août : 1, 10h20
20 août : 1, 13h50
23 août : 1, 16h20
25 août : 2, 14h30
28 août : 1, 15h55
1er septembre : 1 vol SW
[Total : 14 individus sur 12 jours]

Milan noir (Milvus migrans)
Déplacements régionaux et passages migratoires
Printemps : 1 individu
16 mai : 1 vol N, 15h15

Milan royal (Milvus milvus)
Passages migratoires. Rare
Automne : 2 individus sur 2 jours
26 septembre : 1 vol bas, lent sud, 10h30
21 octobre : 1, 16h05

Busard des roseaux (Circus aeruginosus)
Passages migratoires
12 mai : 1, 10h30
9 septembre : 1, 12h10
24 septembre : 1, 18h05
[3 individus pour 3 données : une de printemps, deux d’automne.]

Busard Saint-Martin (Circus cyaneus)
Automne (1 individu) :
23 septembre : vol S, 12h50

Épervier d’Europe (Accipiter nisus)
Une famille est cantonnée au parc des Beaumonts, ce qui explique probablement la régularité des observations rue Molière. Aussi migrateur.
Passages migratoires apparents :
Automne : 7 individus sur 6 jours) :
23 août : 1 vol S, 15h10
25 août : 1 vol S, 12h30
17 septembre : 1 vol ESE, 14h05
21 septembre : 1 vol S, 11h40
23 septembre : 2 vol S 14h15-14h45
30 septembre : 1 vol S
Présence locale
En juillet les 9, 15, 21 (magnifique piqué)
En août les 24, 25, 28 (deux)
Régulièrement observé en septembre : les 8, 15, 17 (perché sur grand immeuble), 22 (deux), 24, 25 (deux : un perché sur immeuble et un pourchassé par un essaim d’étourneaux), 30 (un mâle perché sur immeuble)
Régulièrement observé en octobre : les 2 (perché sur immeuble élevé), 4, 5, 6, 12, 25, 27
1er novembre : 1 local
2 novembre : 1 poursuivi par deux corneilles
14 novembre : 1 local
27 décembre : 1 perché sur grande antenne

Epervier perché le 17 septembre 2012

Buse variable (Buteo buteo)
Déplacements régionaux et passages migratoires
Printemps (2 individus sur 2 jours) :
25 mars : 1 vol bas N, 10h25
13 mai : 1, 12h10
***
Automne (12 individus sur 9 jours) :
8 septembre : 1, 11h20
15 septembre : 1, 12h25
19 septembre : 1, 13h10
23 septembre : 1, 14h50 (observée aussi des Beaumonts)
30 septembre : 1 vol S
4 octobre : 1, 15h30
21 octobre : 4
22 octobre : 1
27 octobre : 1, 13h35
[Total : 14 individus sur 11 jours]

Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus)
Passages migratoires
Automne (3 individus)
9 septembre : 1 vol S 19h20
23 septembre : 1 vol S, 15h (observé aussi des Beaumonts)
6 octobre : 1 vol S, 10h30

Faucon crécerelle (Falco tinnunculus)
Résidant et passages migratoires
Passages migratoires apparents :
21 août : 1
Présence locale toute l’année
En janvier les 1, 11.
En février le 1.
En mars le 17 (Bas-Montreuil) (Philippe Rance)
Bien noté durant la période de nidification :
En mai les 1, 6, 12 (deux), 13, 14, 19.
En juin les 1, 6, 8, 11, 16, 20, 23.
En juillet les 1 (deux), 6, 11, 15, 16.
En août les 14, 25
En septembre les 17 (deux), 27.
En octobre les 2, 4, 6, 25.
En novembre les 1, 3.
En décembre les 16, 27, 30.

Faucon hobereau (Falco subbuteo)
Passages migratoires et locaux (semble nicher au bois de Vincennes
Passages migratoires apparents :
Automne : 7 individus sur 2 jours
28 août : 6 (quatre à 11h45-12h15, deux à 17h-17h30)
27 septembre : 1 vol S, 13h50
Présence locale : des « vincennois » ?
Juin : le 8, 22, 28
Juillet : le 2
Août : les 16, 26, 28 (deux, 17h10)

Faucon pèlerin (Falco peregrinus)
Passages migratoires et régionaux (l’espèce niche en agglomération parisienne
Passages migratoires probables
29 septembre : 1 vol S
Mouvements régionaux probables
28 août : 1, 12h05

Pluvier doré (Pluvialis apricaria)
Passages migratoires
14 novembre : 2, vol S

Vanneau huppé (Vanellus vanellus)
Passages migratoires
Automne : 75 sur 2 jours
21 octobre : 45 vol S
24 décembre : 30 vol WSW 10h20

Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus)
Déplacements locaux ou régionaux et passages migratoires. Cette espèce ne fréquente pas de façon régulière les environs immédiats du site « Molière »
Groupes en déplacements notés surtout en automne (octobre en particulier) et novembre-décembre.
Janvier le 1 (un).
Février les 1 (neuf), 6 (un) [présence régulière d’une mouette « locale » depuis la vague de froid]
Mars le 27 (quatre).
Juin les 5 (deux), 22 (huit).
Juillet les 8 (un), 14 (un), 16 (deux), 20 (trois), 21 (deux).
Août le 23 (seize).
Septembre les 16 (cinq), 25 (un), 29 (quatre), 30 (treize).
Octobre les 2 (dix-sept), 3 (cinq), 4 (huit), 6 (cinq), 11 (dix-neuf), 12 (quinze), 13 (onze), 21 (soixante-treize), 22 (quarante-huit), 25 (trois), 27 (un), 28 (trois).
Novembre les 1 (deux), 2 (douze), 3 (quatre), 4 (quinze), 6 (deux), 7 (onze), 14 (deux).
Décembre les 16 (trente-six), 23 (dix-sept), 24 (deux), 30 (six), 31 (un).
[Total : 391]

Goéland brun (Larus fuscus)
Déplacements régionaux et passages migratoires
10 mai : 1 vol N
17 septembre : 1 (1A), vol S
23 septembre : 1 vol N
22 octobre : 4 (3 vol S, 1 vol NE)
25 octobre : 1 vol N
3 novembre : 1 vol W
4 novembre : 1, traine localement
26 décembre : 1 vol WNW
[Total : 11]

Goéland argenté (Larus argentatus)
Déplacements régionaux et passages migratoires
31 mars : 2 vol N
23 mai : 3 vol W
23 juin : 5 vol NW
4 juillet : 2
9 juillet : 1
30 septembre : 10 vol S
31 octobre : 2 vol S
21 novembre : 1 vol S
16 décembre : 2 vol E
23 décembre : 13 vol N ?
27 décembre : 1 vol S
31 décembre : 52 (tournoient)
[Total : 94]

Goéland leucophée (Larus michahellis)
16 juin : 2 vol WNW
25 juin : 1
7 novembre : 3 vol S
[Total : 6]

Goéland indéterminé (Larus spe)
Déplacements régionaux et passages migratoires
Mai les 10 (trois), 13 (deux), 19 (huit).
Juin les 8 (trois), 27 (un).
Juillet les 9 (neuf), 21 (trois).
Septembre les 17 (deux), 29 (deux), 30 (sept).
Octobre les 4 (trois), 11 (neuf), 21 (un), 31 (cinq).
Novembre les 1 (un), 2 (trois), 4 (huit), 6 (cinq), 14 (vingt-et-un).
Décembre les 16 (quatre), 23 (quatre), 27 (deux).
[Total : 106]

Sterne pierregarin (Sterna hirundo)
Déplacements régionaux et passages migratoires. Rare
21 octobre : 1 vol SE

Pigeon biset domestique (Columba livia domestiqua)
Résidant

Pigeon colombin (Columba oenas)
Nicheur dans la région et possibles migrations
14 mai : 2 vol NE
1er novembre : 2 vol NE
16 décembre : 7 vol W

Pigeon ramier (Columba palumbus)
Résidant, déplacements régionaux et migratoires
En migration apparente :
Automne : 166 individus sur 4 jours
25 octobre : 62 vol S
28 octobre : 70 vol SSW
14 novembre : 17 vol S
21 novembre : 17 vol S
Sur le site :
1er mai : 10
6 juillet : parades, révérences, vols territoriaux…
9 octobre : 3

Tourterelle turque (Streptopelia decaocto)
Résidante
Janvier : les 1 (trois), 11 (un).
Mars : le 17 (un).
Mai : les 1, 5 (un), 11 (trois).
Juillet : les 4 (deux), 16, 22 (un).
Octobre : les 3 (deux), 5 (deux), 23 (un).
Novembre : le 2 (un).

Perruche à collier (Psittacula krameri)
Résidante dans les environs
19 juin : 2 vol W

Martinet noir (Apus apus)
Estivant nicheur et passages migratoires.
Avril les 27 (quinze), 28 (trente), 30 (cent cinquante)
Mai les 1 et 2 (cent cinquante), 11 (copulation).
Mai le 17 : deux individus : maison baroque d’un étage au 74 av. du président Wilson : prospectent ou « construisent » nid sous protection plaque métallique d’une fenêtre en relief et sous bordure métallique du toit.
Mai le 25 : De mon balcon. Un se loge dans fissure dans haut mur aveugle de briques, flanc du bâtiment au niveau du 32 rue Molière. Y entre et y reste (combien de temps ?). Niveau du 3è étage.
10 juin : De mon balcon. Un escadron « s’attaque » de façon répétée au rebord de toit où se trouve le nid de rougequeues noirs, certains s’agrippant brièvement aux planches sous-jacentes : concentration d’insectes ?
22 juin : De mon balcon. Vu en matinée se loger dans une anfractuosité du mur de brique (flanc immeuble). Vu en ressortir l’après-midi. Les entrées et sorties sont très rapides, faciles à ne pas voir... mais pas de visites fréquentes...
25 juin : De mon balcon. Se loge dans anfractuosité du mur de brique.
Juillet : les 8 (quatre-vingt côté sud), 14, 15 (soixante), 16 (79 en vol S en 30 mn en soirée) + des groupes trainant ± sur place17 (cent, bien présent toute la journée), 18 (quatre-vingt, bien présents), 19 (deux martinets viennent se loger derrière une plaque de métal vertical au sommet d’une maison), 21 (cent), 22 (trois cents).
Août les 14 (vingt : de petits groupes trainent sur place visibles toute la journée sans signe probant de migration active), 15 (neuf, traînent, mais migration active visible des Beaumonts), 16 (vingt-neuf en migration), 17 (vingt-cinq en migration), 18 (quatre-vingt un : présence/passage le soir), 20 (huit en migration), 21 (trente et un en migration), 23 (cinq), 25 (deux), 26 (sept en soirée), 28 (huit).
Septembre les 6 (un en soirée), 9 (un, mi-journée, pourchassé par un hobereau).
[Total en migration apparente d’automne : 295]

Pic vert (Picus viridis)
Résidant dans les environs
9 octobre : 1, vol local.

Pic épeiche (Dendrocopos major)
Résidant dans les environs
9 octobre : 1, niveau 76 rue Molière.
24 novembre : 1, vol local

Alouette lulu (Lullula arborea)
Passages migratoires
Automne : 4 individus sur 2 jours
25 octobre : 1
31 octobre : 3 vol S

Alouette des champs (Alauda arvensis)
Passages migratoires
Printemps : 22 individus sur 1 jour
27 mars : 22
Automne : 136 individus sur 12 jours
29 septembre : 1 vol SW
Octobre les 7 (trois), 13 (deux), 21 (cinquante-quatre), 22 (cinq), 25 (dix-sept), 28 (un), 31 (trois).
Novembre les 1, 3 et 6 (un), 7 (dix), 14 (trente-sept).
[Total : 158]

Hirondelle de rivage (Riparia riparia)
Passages migratoires
16 mai : 1 vol N

Hirondelle rustique (Hirundo rustica)
Résidante dans la région et passages migratoires
Pas noté de présence locale pendant période de nidification
Migrations apparentes :
Printemps : 4 sur 4 jours
30 avril : 1 vol N
Mai les 10, 13 et 16 (un vol N)
Automne : 82 sur 12 jours
Septembre les 22 (huit), 23 (trois), 27 (trente-cinq), 28 (cinq), 29 (un), 30 (deux)
Octobre les 1 (trois), 3, 4 et 5 (un), 6 (vingt-et-un), 22 (un)
[Total : 86]

Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum)
Résidante dans la région et passages migratoires
Printemps-été : 10 individus sur 5 jours (sur place ou migration)
Mai les 6 (trois), 10 (trois).
Juin les 8 (un), 16 (deux)
Juillet le 19 (un)
Automne : 24 individus sur 4 jours
Août le 21 (deux)
Septembre le 29 (deux)
Octobre les 1 (dix-neuf), 6 (un)
[Total : 34]

Pipit des arbres (Anthus trivialis)
Passages migratoires
Automne : 4 individus sur 3 jours
Septembre les 11 (deux), 18 (un, se pose), 19 (un, se pose peut-être)

Pipit farlouse (Anthus pratensis)
Passages migratoires
28 septembre : 5 vol S

Bergeronnette printanière (Motacilla flava)
Passages migratoires
16 août : 1 vol S

Bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea)
Hivernante locale et passages migratoires
Octobre les 3 (un vol S), 13 (deux, se posent), 25 (deux vol S)
Novembre le 14 (un se pose)
[Total : 6]

Bergeronnette grise (Motacilla alba)
Passages migratoires
Printemps : 2 individus sur 1 jour
Mars le 27 (deux)
Automne : 208 individus sur 7 jours
Septembre les 28 (vingt-six), 29 (cinq) (vol S)
Octobre les 4 (huit), 5 (six), 6 (cinquante-neuf), 12 (seize), 21 (quatre-vingt neuf)
Hiver
Décembre le 24 (un vol local)
[Total : 213]

Accenteur mouchet (Prunella modularis)
Résidant
11 janvier : 1
15 mars : 1
17 et 22 mars (Bas-Montreuil) (Philippe Rance)
1er mai : ≥ 1
11 septembre : 2
27 octobre : 3

Rougegorge familier (Erithacus rubecula)
Résidant
1er mai : ≥ 3
6 juin : 1
2, 25 et 28 octobre : 1

Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros)
Estivant nicheur à Montreuil passages migratoires

Extrait d’un article sur la nidification d’un couple de rougequeues noirs au niveau du 5-7 rue Carnot (en face de mon balcon sud) :

Cette année-là, la première observation d’un migrateur au parc des Beaumonts remonte au 15 mars. Un mâle est apparu le 17 mars sur « notre » site de nidification. Une arrivée en nombre de rougequeues à Montreuil est sensible vers le 26 mars. La présence de mâles chanteurs est notée dans les environs du site « Molière » en avril. Cependant, ce n’est que le 19 mai que l’un d’entre eux semble se cantonner sur place (il fait « le tour du propriétaire »). Le 20 mai, une femelle est aussi présente : ils se nourrissent au sol dans un jardinet. Le 24 mai, la femelle semble inspecter le lieu de nidification. Oiseaux présents les 26 mai et 1er juin…

Des observations non systématiques me font penser qu’il y a souvent à Montreuil un décalage notable entre les débuts du passage migratoire et le cantonnement des nicheurs. C’est le cas ici.

Du 7 au 11 juin, le couple est observé aux alentours du nid. A parti de 12 juin, ils y portent de la nourriture, à des rythmes parfois rapides. Certains jours au moins, la femelle apparaît plus active, mais le mâle nourrit aussi.

Les rougequeues cherchent surtout la nourriture sur place : il s’attachent beaucoup à la façade de « leur » maison et le toit du garage aussi, ils prospectent à terre, visitent parfois arbres proches. Il s’éloignent assez rarement, semble-t-il, pour visiter les immeubles (ou jardinets ?) alentour.

Les parents nourrissent encore les 23, 24, 25, 26, 27, 28 juin. Fin juin, le mâle nourrit moins et chante plus.

Du 29 juin au 3 juillet, les parents sont très présents, mais ne semblent plus porter de nourriture.

Le 4 juillet, deux jeunes fréquentent les petits jardins et murets sous mon balcon. Ils volent vivement, se nourrissent, mais quémandent aussi parfois en ouvrant le bec. Vu deux fois le mâle donner de la nourriture (ou faire le geste). Je n’ai pas vu les jeunes quitter le nid, mais ils me semble clair qu’ils en viennent : les parents ont fait de ces jardinets leur territoire de chasse privilégié depuis quelque temps. Le 5 juillet, un jeune quémande auprès du mâle, sans succès apparent.

Le 6 juillet, trois jeunes se trouvent ensemble avec mâle. La femelle est revue, attachée à maison et au site du nid, alors que le reste famille se déplace entre jardin et maison-nid. Quand tombe la pluie, ils se retrouvent sous l’avant-toit (concentration d’insectes ?). Le 7 juillet les parents et deux jeunes vont et viennent entre jardins et maison du nid, le matin.

Moins vus à partir du 8 juillet (temps gris, humide, froid, venteux). Observés une seule fois le 9 juillet (jardin). Plus fréquents le 10 juillet et le 11, mais se déplacent de façon dissociée : la femelle est indépendante dans ses mouvements, le mâle semble moins « marqué » par les jeunes.

Une visite au nid le 15 juillet. Trois individus observés le 16 (toit du garage, jardinets).
Le 17 juillet, trois individus visibles. La femelle apporte de la nourriture au nid, ce qui confirme une seconde couvée. Le 18, la femelle et le mâle apportent de la nourriture au nid. Le 19, le mâle se déplace jusque sur mon toit à 22h (nuit tombante). Le 20 juillet, le couple nourrit intensément au nid. Les 21 et 22 juillet, le nourrissage se poursuit.
Je pars en voyage…

De retour, je note le 14 août la présence de deux jeunes de l’année sur place, ce qui semble indiquer que la seconde couvée a aussi été un succès.

Pour l’entièreté de l’article, voir sur ESSF (article 31980), Suivi de la nidification d’un couple de Rougequeues noirs (Phoenicurus ochruros) à Montreuil (Seine-Saint-Denis) au printemps 2012.

Autres données printanières

1er avril : mâle chantant sur une cheminée niveau 19 rue Molière.

17 mai : un couple au 53 rue Victor Hugo (David Thorns).

Fin mai, fin juin : un autre couple semble cantonné non loin, un peu à l’est du site ci-dessus. Un second mâle chanteur est observé les 23 et 24 mai. Le 25 juin, venu du côté est, il vient chercher pitance sur le toit du garage. Le 26 juin, le couple établit côté Est apparaît dans l’espace régulièrement visitée par le couple côté ouest, dont la nidification a été suivie. Il y aurait donc au moins deux couple dans le périmètre immédiat.

Données automnales 17 – dont 7 en migration apparente
Septembre les 17 (un), 18 (deux dont un arrive en vol), 22 (un), 29 (un, chante), 30 (deux dont un mâle qui chante).
Octobre les 5 (deux en vol S), 3 (deux : un posé, un vol S), 5 (un chante rue Ferrer), 6 (deux : un posé, un vol S), 9 & 13 (un chante), 28 (un arrive en vol et semble se poser).

Merle noir (Turdus merula)
Résidant et migrateur
Noté toute l’année. Probablement plusieurs couples nicheurs aux alentours immédiats. Un juvénile le 5 juillet sur le toit du garage, le muret et les jardinets.
Migration apparente
28 octobre : 1 vol S

Grive litorne (Turdus pilaris)
Déplacements régionaux et passages migratoires
28 octobre : 1
31 octobre : 7 vol S
1er novembre : 1 vol S
14 novembre : 5 vol S
[Total : 14 en migration d’automne]

Grive musicienne (Turdus philomelos)
Résidante à Montreuil et passages migratoires
30 septembre : 1
Migration d’automne : 27 en 3 jours
6 octobre : 8 vol E
13 octobre : 10 vol S
31 octobre : 6 vol E

Grive mauvis (Turdus viscivorus)
Déplacements régionaux et passages migratoires
Migration d’automne : 2 en 1 jour
14 novembre : 2 vol S

Grive draine (Turdus iliacus)
Déplacements régionaux et passages migratoires
Migration d’automne : 5 en 5 jours
11 octobre : 1 vol E
21 octobre : 1 vol SE
1er novembre : 1
2 novembre : 1 vol S
3 novembre : 1 vol S

Grive indéterminée (Turdus spe)
Migration d’automne : 8 individus sur 5 jours
23 septembre : 1
Octobre les 21 (deux), 23, 31 (un)
3 novembre : 3

Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla)
Estivant nicheur et passages migratoires
17 mars : 1
Mai : les 16, 19, 26 (un chanteur)
21 juin : 1 (plusieurs chants brefs)
Juillet les 1 & 2 : un chanteur

Pouillot véloce (Phylloscopus collybita)
Estivant nicheur et passages migratoires
22 septembre : 1

Mésange bleue (Parus caeruleus)
Résidante et passages migratoires
3 janvier : ≥ 1
20 juin : une famille dont ≥ deux juvéniles (passent d’arbre en arbre)
Juillet : les 4 (deux), 7, 10, 17 (un)
9 octobre : 1

Mésange charbonnière (Parus major)
Résidante et passages migratoires
1er janvier : 1
Mai : les 1 (≥ trois), 25 (six : une famille en goguette)
Juillet : les 2, 7 (un), 8 (deux), 10 (un), 17 (deux), 21 (un)
18 août : 2
9 octobre : 2

Geai des chênes (Garrulus glandarius)
Résidant et passages migratoires
28 mars : 1 posé dans le jardin
18 mai : 2 perché sur des immeubles
20 juin : 1 vol local
18 août : 1 vol E
Septembre : les 11 et 23 (un vol local), 30 (trois en vol)
Octobre : 1 & 3 (vol local), 7 & 12 (un sur place)
Migration apparente d’automne : 31 individus sur 5 jours
17 septembre : 1 vol SE
1er octobre : 11 en vol WSW (en ligne)
6 octobre : 14 en vol SE/SSE
7 octobre : 2 vol S
11 octobre : 3

Pie bavarde (Pica pica)
Résidante
1er janvier
1er mai : 4
21 juillet : 1 dans le jardinet
9 octobre : 5

Choucas des tours (Corvus monedula)
Déplacements régionaux et passages migratoires
21 octobre : 21 vol S avec 2 freux

Corbeau freux (Corvus frugilegus)
Déplacements régionaux et passages migratoires
Migration d’automne : 39 individus sur 8 jours
29 septembre : 1
30 septembre : 2 vol S
21 octobre : 14 dont deux avec groupe de choucas
22 octobre : 3 vol SW
23 octobre : 8 vol SW
25 octobre : 2 vol SW
28 octobre : 2 vol SW
31 octobre : 3
1er novembre : 3 vol SSW
21 novembre : 1 vol SW

Corneille noire (Corvus corone)
Résidante
1er janvier
25 mars : 33 en groupe sur un immeuble
5 juillet : 1 dans le jardinet
9 octobre : 3
21 novembre : ≥ 39 en groupe sur immeuble

Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris)
Résidant, déplacements régionaux et passages migratoires
1er janvier
1er mai : 8
8 juillet : 12
25 septembre : 120 en groupe
9 octobre : 2
14 novembre : une cinquantaine perchés sur immeuble
22 novembre : 19 perchés sur antennes
21 décembre : 46 (un groupe perché niveau 78 rue Molière et qui vient se nourrir de gros fruits oranges sur un arbre.)
24 décembre : 66 (un groupe, vol en ligne frontale SSW (10h05-10h35))
Migration d’automne apparente : 461 sur 15 jours
14 septembre : 71
16 septembre : 32
5 octobre : 25
6 octobre : 10
21 octobre : 65
22 octobre : 138
23 octobre : 11
25 octobre : 16
28 octobre : 15
31 octobre : 6
1er novembre : 4
2 novembre : 5
3 novembre : 22
6 novembre : 27
7 novembre : 14

Moineau domestique (Passer domesticus)
Résidant
1er janvier
1er mai : 15
Juin : maxi 9
Juillet : maxi 15
18 août : 5
24 novembre : 23 (groupe rue Ferrer)
Nidification
30 juin : ≥ 5 (une femelle nourrie deux jeunes qui quémande sur un mure de séparation des jardins. Un autre jeune observe sans quémander. Mâle et autres dans arbre.)
4 juillet : ≥ 5 (deux jeune quémandent sur muret, nourrit par adulte mâle. Un troisième observe sans quémander. D’autres dans arbre proche.)
5 juillet : 11 (au moins deux familles. Une sur maison/jardin un peu plus loin. Une dans jardins sous le balcon, avec un arbre touffu comme point de rayonnement. Encore jeunes quémandant sur muret er nourrit par le mâle.)
6 juillet : 8 (mâle nourrit jeune perché sur branche. Actuellement, c’est toujours un mâle que je vois nourrir...)
9 octobre : 3 (toujours un juv quémandeur attaché à un mâle adulte.)

Pinson des arbres (Fringilla coelebs)
Résidant et passages migratoires
Sur place
19 avril : 1
1er mai : ≥ 1
22 septembre : 4
9 octobre : 2
Migration de printemps : 75 en 1 jours
27 mars : 75
Migration d’automne : 1751 en 26 jours
28 septembre : les 22 (quatre), 28 (un), 30 (deux)
Octobre : les 1 (un), 2 (cinq), 3 (vingt-et-un), 4 (quarante-cinq), 6 (536), 7 (huit), 11 (quarante-quatre), 12 (trente-trois), 13 (dix-huit), 21 (cinquante-neuf), 22 (deux), 23 (huit), 25 (dix), 27 (un), 28 (dix), 30 (sept), 31 (soixante)
Novembre : les 1 (un), 2 (deux), 3 (quatre), 6 (un), 7 (dix-sept), 14 (cinq)
[Total migration : 994]

Pinson du Nord (Fringilla montifringilla)
Passages migratoires
7 novembre : 1

Serin cini (Serinus serinus)
Estivant, passages migratoires, possibles hivernant
Sur place
1er juillet : 1 (perché sur antenne, puis sur toit plat.)
19 septembre : 1 posé
Migration
31 octobre : 4

Verdier d’Europe (Carduelis chloris)
Résidant, migrateur
Sur place
1er mai : 6
20 juin : ≥ 3
3 juillet : 2
14 juillet : 1
Migration
21 octobre : 1

Chardonneret élégant (Carduelis carduelis)
Sur place
5 & 6 juin : 1 (jardinets)
21 novembre : 11 (vol local)
Migration d’automne : 14 en 2 jours
4 octobre : 8
31 octobre : 6

Tarin des aulnes (Carduelis spinus)
Migration d’automne : 24 en 7 jours
4 octobre : 2
6 octobre : 6
11 octobre : 1
12 octobre : 6
21 octobre : 4
30 octobre : 2
31 octobre : 3

Linotte mélodieuse (Carduelis cannabina)
Migration : 31 en 5 jours
28 septembre : 1
7 octobre : 18
12 octobre : 3
30 octobre : 8
2 novembre : 1

Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula)
Estivant nicheur dans la région et passages migratoires
Sur place
24 décembre : 3 (vol local)

Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus)
Migration d’automne : 4 en 2 jours
12 octobre : 2
31 octobre : 2

Pierre Rousset