Charlie Hebdo – Scandaleuse présence : Netanyahu, Benett et Lieberman à la manifestation parisienne

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Il y a deux jours, je m’insurgeais contre l’union sacrée dans la solidarité avec Charlie Hebdo, rassemblant droite et gauche dans une unanimité faite d’hypocrisie et de manipulation. Les victimes, je n’en ai aucun doute, auraient vomi dans leurs dessins et leurs textes, la présence de ceux qu’ils n’avaient cesse de dénoncer.

La présence des « grands de ce monde » au rassemblement de Paris prévu pour aujourd’hui, dimanche 11 janvier, est une véritable violation de sépulture des victimes du massacre de l’équipe éditoriale de Charlie. Ce matin, en lisant le journal, j’ai eu, moi aussi, envie de vomir : le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahou a décidé de venir a Paris et s’associer a la manifestation de solidarité. Son premier réflexe avait été pourtant de s’abstenir de venir. Etait-ce parce que son dégout de la ligne éditoriale de Charlie, en particulier concernant Israël et sa politique, était plus fort encore que sa volonté de manifester contre « le danger islamiste global » ? Ou alors, craignait-il d’être l’objet de manifestations de colère contre sa présence ? Le prétexte donne par ses portes-paroles était les difficultés d’assurer sa protection dans un temps si court. Finalement, Netanyahou a décidé de venir a Paris. La raison est des plus minables : Naftali Benett et Avigdor Lieberman seront a Paris, et, en période électorale, le chef du Likoud ne pouvait pas leur laisser l’accès aux médias internationaux alors que lui restait a Jérusalem.

Toute la droite israélienne sera donc représenter a la manifestation de solidarité avec Charlie Hebdo. Je ne peux que répéter ce que j’écrivais il y a deux jours, qu’il est impératif de rejeter l’union sacrée autour de Charlie, et de mettre des frontières, aussi hermétiques que possible, entre notre camp et tous ceux qui viennent parasiter et polluer, par leur discours civilisationnel raciste, l’essentiel des valeurs défendues par Charlie.

Netanyahu, Benett et Lieberman dehors !

Michel Warschawski


Pas de licence spécifique (droits par défaut)