Corée : libération d’un dirigeant syndical enseignant de la KTU

Kim Jeonghun, le Président du Korean Teachers’ Union (KTU), affilié de l’IE, a été libéré. Arrêté arbitrairement le 22 décembre 2013, Kim a bénéficié d’un large soutien international et l’ordonnance de sa détention a été rejetée par un juge, conduisant à sa libération le 25 décembre dernier.

Jeonghun a été arrêté lors d’une incursion des forces de l’ordre au siège de la Korean Confederation of Trade Unions (KCTU). Le Président du KTU et plusieurs membres de la KCTU ont empêché la police d’entrer au premier étage de l’immeuble et de violents affrontements ont éclaté.

Réunis le 26 décembre, les syndicalistes taïwanais(es) membres de la National Teachers’ Association R.O.C (NTA), affilié de l’IE, de la National Federation of Teachers Union et du Taiwan Railway Labour Union ont exprimé leur solidarité avec le KTU et le Korean Railway Workers’ Union (KRWU), luttant sans relâche pour le respect de leurs droits syndicaux.

Les responsables des syndicats ont exprimé leurs inquiétudes concernant la situation des enseignant(e)s et des employé(e)s des chemins de fer en Corée du Sud, et ont exhorté le Président coréen Park Geun-hye à mettre fin au harcèlement des organisations syndicales.

Ils ont condamné les violations des normes internationales du travail perpétrées par le gouvernement coréen et ont exigé la libération immédiate du président du KTU, Kim Jeonghun.

L’IE continue à surveiller de près la situation des syndicalistes en Corée.

Education international (IE)