Etats-Unis : Joanne Landy, 1941-2017 – Cofondatrice, de la Campaign for Peace and Democracy, toujours solidaire

Joanne Landy nous a quitté ce 14 octobre 2017, à New York. Militante de gauche dès ses jeunes années (Independent Socialist Clubs of America, Democratic Socialists of America …). Collaboratrice de plusieurs médias progressiste), comme New Politics ou Against the Current… Elle était la cofondatrice, en 1982, de la Campaign for Peace and Democracy (CPD).

La CPD (initialement Campaign for Peace and Democracy/East and West (CPD/EW) a mené des campagnes d’information et de soutien aux luttes sociales et démocratiques « à l’Est comme à l’Ouest » et notamment pour Solidarnosc en Pologne ou les démocrates chiliens, et participé aux actions contre les armes nucléaires et pour le désarmement, au mouvement END (European Nuclear Disarmement) et à l’idée – et la pratique- de la « détente par en bas » selon laquelle une paix réelle est durable ne peut être fondée sur la réalpolitique des gouvernements mais sur l’alliance des mouvements de bases au-delà des frontières. De 1984 à 1996 elle anime la revue Peace and Democracy News.

En 1990 elle avait contribué à la création du réseau Helsinki Citizens’ Assembly (HCA), dont fait partie l’Assemblée européenne des citoyens (AEC) en France.

Après 1989 et la fin de la guerre froide CPD (qui a laissé tomber la mention Est Ouest) s’engage contre l’imposition des « thérapies de choc » néolibérales, notamment à l’est, et des nouveaux nationalismes « populistes », contre les agressions militaires en particulier américaines, et israéliennes, et sera aux coté des résistants aux nouvelles guerres de dislocations notamment en Yougoslavie, ou, plus récemment des mouvements des printemps arabes….

(Pour en savoir plus cf. http://www.cpdweb.org/)

Toujours solidaire et active jusqu’à ses derniers jours, Joanne n’a cessé d’être aussi engagée dans les lutte sociales (elle a été membre active de l’Association des médecins pour le service de santé) et démocratique dans son propre pays.

Bernard Dreano (CEDETIM/AEC)