Joshua Wong (Demosisto) : le Conseil législatif n’a jamais représenté la population (video)

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

, par VASWANI Karishma, WONG Joshua

Joshua Wong : La force a été utilisée par des manifestant.es dans le cadre de leur engagement, et (ils/elles sont allé.es) investir le Conseil législatif (Legco).
Je trouve normal qu’existent des réactions ou des approches différentes concernant le comportement de ces militant.es.
Mais j’espère que la population comprendra que le problème fondamental est que le Conseil législatif de Hong Kong n’a jamais été élu démocratiquement.
C’est pour cette raison que des manifestant.es ont essayé d’entrer dans le siège du Conseil législatif. Afin de faire comprendre que le Conseil législatif n’a jamais représenté la voix de la population.

Journaliste : Ce que vous dites peut être compris comme un soutien à la violence, aux actes violents que nous avons vus, la dévastation et la destruction de LegCo.

Joshua Wong : Personne n’aime voir utilisé le recours à la violence.
Personne ne veut non plus courir le risque d’être poursuivi en justice.
Mais j’espère que chacun.e dans le monde pourra comprendre pourquoi des jeunes de Hong Kong, des lycéen.nes encore plus jeunes que moi, sont prêt.es à payer le prix d’une peine d’emprisonnement de dix ans simplement parce qu’ils/elles ont décidé d’entrer dans le siège du Conseil législatif.
25%, voire 30% de la population a rejoint le rassemblement.
J’espère simplement rappeler à tout le monde que si le Conseil législatif de Hong Kong était démocratiquement élu, personne n’aurait participé au rassemblement, car nous aurions pu voter et bloquer le projet de loi sur l’extradition en agissant à l’intérieur du système, plutôt qu’en sortant dans la rue.