Defendre les manifestations en Iran, en Iraq et au Liban

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Des protestations à l’échelle nationale ont lieu en Iran ces derniers jours déclenchées par l’augmentation de 50% du prix du carburant ; elles ont été largement réprimées par les forces de sécurité du régime islamique iranien, faisant au moins 200 morts, des centaines de blessés et plus d’un millier d’arrestations. A l’utilisation écrasante de la force par les organismes de sécurité s’est ajouté un black out d’internet pour empêcher les nouvelles du soulèvement et de sa répression de parvenir au monde extérieur. Les manifestants ciblent le pouvoir islamique et la dictature cléricale, s’attaquant aux institutions religieuses et aux séminaires, aux banques, aux commissariats de police et aux représentations du leadership clérical.

Les protestations en Iran font suite aux manifestations de masse qui ont eu lieu en Irak et au Liban au cours du mois dernier. En Irak, plus de 300 personnes ont été tuées et au moins 15 000 blessées. Au Liban, les manifestants ont remporté des victoires en dépit de tentatives de répression violente, dont la dernière fut l’annulation de la session parlementaire pour la deuxième fois d’affilée, après que les manifestants aient bloqué toutes les routes menant au parlement.

Dans les trois pays, les manifestants exigent du travail, de meilleurs services publics, la fin de la corruption, du sectarisme et des interventions du régime islamique d’Iran dans la région. En Irak, beaucoup criaient : ’ ni sunnisme ni chiisme, mais la laïcité’. En Iran, des slogans proclamaient ’ nous ne voulons pas d’un régime islamique’, et au Liban des manifestants exigeaient la déposition des hommes au pouvoir en criant « ’tous’, cela veut dire ’tous’, Nasrallah en fait partie », en référence au leader islamique. Les manifestations sont profondément laïques, et les jeunes et les femmes y tiennent un rôle dirigeant.

Nous en appelons à toutes et à tous pour faire preuve d’une solidarité et d’un soutien sans faille vis à vis des manifestations et pour défendre les droits et les libertés universels et l’exigence de laïcité. Nous en appelons aussi au public pour se mobiliser autour de la condamnation des forces gouvernementales - y compris les milices islamiques- qui veulent étouffer les légitimes soulèvements populaires qui tentent de faire advenir un avenir meilleur.

Nov.22, 2019

Signataires

Maryam Namazie, Political Activist, Iran/UK

Sami Abdallah, Co-founder of Freethought Lebanon

Ahlam Akram, Basira for Universal Women’s Rights

Ali Rizvi, Author

Armin Navabi, Atheist Republic

Ashkan, Ex-musulmani d’Italia and Republica degli atei

Barry Duke, Editor of The Freethinker and Pink Humanist

Cemal Knudsen Yucel, Founder of Ex-Muslims of Norway

Cinzia Sciuto, Editor of MicroMega and Journalist

Dan Barker and Annie Laurie Gaylor, Co-Presidents, Freedom From Religion Foundation

Ensaf Haidar, Raif Badawi Foundation for Freedom

Ex-Muslims of India

Ex-Muslims of Tamil Nadu

Fauzia Ilyas, Founder of Atheist & Agnostic Alliance Pakistan

Gita Sahgal, Spokesperson, One Law for All

Halaleh Taheri, Founder, Middle Eastern Women and Society organisation

Kongra Star Womens Movement in North and East Syria

Halima Salat, Ex-Muslim Somali Voices

Harris Sultan, Author and Activist

Ibtissame Betty Lachgar, Co-founder of Mouvement Alternatif pour les Libertés Individuelles - Morocco

Iman Soleymani Amiri, Researcher and Writer

Irreligious Community of Sri Lanka

Jenny Wenhammar, FEMEN Sweden

Karrar Al Asfoor, Iraqi Liberal Activist

Keith Porteous Wood, President, National Secular Society

Lars Alm, Ateistene Norway

Lisa-Marie Taylor, CEO, FiLiA

Maria MacLachlan, Women’s Rights Campaigner

Marieme Helie Lucas, Algerian Sociologist and Founder of Secularism is a Woman’s Issue

Marwa Radwan Wain, Youtuber

Mersedeh Ghaedi, Spokesperson, Iran Tribunal London

Mina Ahadi, Worker-communist Party of Iran

Nacer Amari, President and Founder of Prometheus-Europe

Nadia El Fani, Filmmaker

Nahla Mahmoud, Human Rights Campaigner

Nastaran Goodarzi, Ex-Muslims of Scandinavia

Nina Sankari, Vice President of Kazimierz ?yszczynski Foundation

Patty Debonitas, Activist

Peter Tatchell, Human Rights Campaigner

Pragna Patel, Director, Southall Black Sisters

Rahila Gupta, Writer and Journalist

Rishvin Ismath, Council of Ex-Muslims of Sri Lanka

Rumana Hashem, Director, Community Women Against Abuse & Phulbari Solidarity Group

Sadia Hameed, Spokesperson, Council of Ex-Muslims of Britain

Samir Noory, Left Worker communist party of Iraq

Sanal Edamaruku, President, Rationalist International

Shakila Taranum Maan, Filmmaker

Soad Baba Aissa, Activist and Feminist

Stephen Evans, Executive Director, National Secular Society

Steven Pinker, Cognitive Psychologist, Linguist, and Science Author

Taher Djafarizad, President, Associazione Neda Day

Taslima Nasrin, Writer

Usama al-Binni, Administrator, Arab Atheist Network and Editor, Arab Atheists Magazine

Waleed Wain, Youtuber

Wissam Charafeddine, Co-Founder, Muslimish

Women Defend Rojava

Yasmin Rehman, Women’s Rights Campaigner

Yoeri Albrecht, Director, De Balie

Yukthivadi Sangham India

Zara Kay, Faithless Hijabi

Zehra Pala, Activist of the Atheism Association of Turkey