Montreuil (93)

L’avifaune du parc des Beaumonts : liste des espèces identifiées

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

, par ROUSSET Pierre

La présentation et la légende de cette liste, l’explication des colonnes et abréviations utilisées, se trouvent en dessous du tableau récapitulatif.

Des modifications sont régulièrement introduites dans le tableau : nouvelles espèces ou changement de statut (une espèce précédemment notée en survol seulement observée perchée...)... C’est un tableau évolutif à améliorer !

Dernière mise à jour : 2014. Les statuts méritent d’être eux aussi revus, mais cela n’a pas encore été fait et cela n’est pas simple.


 Liste des espèces observées

Nom français Nom latin I II III
Grèbe huppé Podiceps cristatus M S V R
Grand cormoran Phalacrocorax carbo M V P
Bihoreau gris Nycticorax nycticorax M V R
Aigrette garzette Egretta garzetta M V R
Grande Aigrette Casmerodius albus M V R
Héron cendré Ardea cinerea M S Ne I
Héron pourpré Ardea purpurea M V R
Cigogne blanche Ciconia ciconia M V R
Cigogne noire Ciconia negra M V R
Cygne tuberculé Cygnus olor M S V R
Oie cendrée Anser anser M V P
Bernache du Canada Branta canadensis F V P
Tadorne casarca Tadorna ferruginea F . P
Oie à tête barrée Anser indicus F V R
Sarcelle d’hiver Anas crecca H V R
Canard colvert Anas platyrhynchos M S . I
Canard pilet Anas acuta H V R
Sarcelle d’été Anas querquedula M V R
Canard souchet Anas clypeata M V R
Canard mandarin Aix gareliculata F . O
Harle bièvre Mergus merganser M V R
Bondrée apivore Pernis apivorus M . P
Milan noir Milvus migrans M V R
Milan royal Milvus milvus M V R
Circaète Jean-le-Blanc Circaetus gallicus M V R
Busard des roseaux Circus aeruginosus M . P
Busard Saint-Martin Circus cyaenus M V R
Busard cendré Circus pygargus M V R
Buse variable Buteo buteo M . P
Autour des palombes Accipiter gentilis M V R
Epervier d’Europe Accipiter nisus S H M N C
Balbuzard pêcheur Pandion haliaetus M V R
Faucon crécerelle Falco tinnunculus M S Ne C
Faucon kobez Falco vespertinus M . R
Faucon émerillon Falco columbarius M . R
Faucon pèlerin Falco peregrinus M . R
Faucon hobereau Falco subbuteo M . R
Perdrix rouge Alectoris rufa C . R
Caille des blés Coturnix coturnix M . R
Faisan de colchide Phasianus colchidus F . O
Râle d’eau Rallus aquatus M . R
Poule d’eau (Gallinule poule-d’eau) Gallinula choropus S N C
Grue cendrée Grus grus M V R
Petit Gravelot Charadrius dubius M . R
Grand Gravelot Charadrius hiaticula M V R
Pluvier guignard Charadius morinellus M V R
Pluvier doré Pluvialis apricaria M V R
Pluvier argenté Pluvialis squatarola M V R
Vanneau huppé Vanellus vanellus M V R
Bécasseau variable Calidris alpina M V R
Bécassine des marais Gallinago gallinago M . R
Bécasse des bois Scolopax rusticola M . P
Barge à queue noire Limosa limosa M V R
Courlis cendré Numenius arquata M V R
Chevalier gambette Tringa totanus M V R
Chevalier aboyeur Tringa nebularia M . R
Chevalier culblanc Tringa ochropus M . R
Chevalier guignette Actitis hypoleucos M . R
Mouette mélanocéphale Larus melanocephalus M E V R
Mouette rieuse Chroicocephalus ridibundus M H S . C
Goéland cendré Larus canus M H V P
Goéland brun Larus fuscus M H V P
Goéland marin Larus marinus M H V R
Goéland argenté Larus argentatus M H . C
Goéland leucophée Larus michahellis M E V P
Sterne pierregarin Sterna hirundo M E V R
Pigeon biset « des villes » Columba livia S NE A
Pigeon colombin Columba oenas M S . P
Pigeon ramier Columba palumbus M S N A
Tourterelle turque Streptopelia decaocto S NE C
Tourterelle des bois Streptopelia turtur M . R
Perruche ondulée Melopsittacus undulatus C . O
Perruche à collier Psittacula krameri F . R
Conure à tête bleue Aratinga acuticaudata C . O
Conure veuve Myiopsitta monachus C . O
Perruche calopsitte (Calopsitte élégant) Nymphicus hollandicus C . O
Perroquet gris du Gabon (jack) Psittacus erithacus C . O
Inséparable rosegorge (à face rose) Agapornis roseicollis C . O
Perruche omnicolore Platycercus eximius C . O
Coucou gris Cuculus canorus M . R
Chouette effraie (Effraie des clochers) * Tyto alba . . R
Chouette chevèche (Chevèche d’Athéna) Athene noctua D . .
Chouette hulotte * Strix aluco S (1) I
Hibou des marais (H. brachyote) Asia flameus M . R
Hibou moyen-duc Asia otus M H . R
Martinet noir Apus apus M E Ne A
Martin-Pêcheur d’Europe Alcedo atthis M H . I P
Guépier d’Europe Merops apiaster M V R
Huppe fasciée Upupa epos M . R
Torcol fourmilier Jynx torquilla M . R
Pic noir * Dryocopus martius S (2) R
Pic vert Picus viridis S N C
Pic épeiche Dendrocopos major S N C
Pic mar Dendrocopos medius H . R
Pic épeichette Dendrocopos minor S . C
Cochevis huppé Galerida cristata M N R
Alouette lulu Lullula arborea M . P
Alouette des champs Alauda arvensis M Nx C
Hirondelle de rivage Riparia riparia M . R
Hirondelle de cheminée (H. rustique) Hirundo rustica M E Ne C
Hirondelle rousseline * Hirundo daurica M . R
Hirondelle de fenêtre * Delichon urbicum M E Nex A
Pipit rousseline Anthus campestris M . R
Pipit des arbres Anthus trivialis M . P
Pipit à dos olive * Anthus hodgsoni M . R
Pipit farlouse (des prés) Anthus pratensis M H Nx C
Pipit spioncelle Anthus spinoletta M . R
Bergeronnette printanière Motacilla flava M . P
Bergeronnette des ruisseaux Motacilla cinerea M . P
Bergeronnette grise Motacilla alba M . C
Jaseur boréal Bombycilla garrulus M . R
Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes S N A
Accenteur mouchet Prunella modularis S N A
Rougegorge familier Erithacus rubecula S N A
Rossignol philomèle Luscinia megarhynchos M E Ni P
Gorgebleue à miroir Luscinia svecica M . R
Rougequeue noir Phoenicurus ochruros M E Ne A
Rougequeue à front blanc Phoenicurus phoenicurus M E NR P
Traquet tarier (Tarier des prés) Saxicola rubetra M . P
Traquet pâtre (Tarier pâtre) Saxicola torquata M EI Ni C
Traquet motteux Oenanthe oenanthe M . P
Merle à plastron Turdus torquatus M . P
Merle noir Turdus merula S N A
Grive litorne Turdus pilaris M H . P I
Grive musicienne Turdus philomelos M S H N A
Grive mauvis Turdus iliacus M HI . C
Grive draine Turdus viscivorus M S N C
Cisticole des joncs Cisticola juncidis M . R
Locustelle tachetée Locustella naevia M . R
Phragmite des joncs Acrocephalus schoenobaenus M . R
Rousserolle verderolle Acrocephalus palustris M . R
Rousserolle effarvatte Acrocephalus scirparceus M E NR P
Hypolaïs polyglotte Hippolais polyglotta M E NP C
Fauvette pitchou Sylvia undata H . R
Fauvette babillarde Sylvia curruca M E NR P
Fauvette grisette Sylvia communis M E NP C
Fauvette des jardins Sylvia borin M E NP C
Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla M E HR N A
Pouillot brun * Phylloscopus fuscatus M . R
Pouillot de Bonelli Phylloscopus bonelli M . R
Pouillot siffleur Phylloscopus sibilatrix M . R
Pouillot véloce Phylloscopus collybita M E HR . A
Pouillot fitis Phylloscopus trochilus M E NP C
Roitelet huppé Regulus regulus M Ni C
Roitelet triple-bandeau Regulus ignicapillus M Ni C
Gobemouche gris Muscicapa striata M E NR ? P
Gobemouche noir Ficedula hypoleuca M . C
Mésange à longue queue * Aegithalos caudatus H S N C
Mésange nonnette Poecile palustris S Ni ? P
Mésange huppée Lophophanes cristatus H . R
Mésange noire Periparus ater H . R
Mésange bleue Cyanistes caeruleus S N A
Mésange charbonnière Parus major S N A
Sittelle torchepot * Sitta europaea S Ni ? P
Grimpereau des jardins * Certhia brachydactyla S N C
Mésange rémiz (Rémiz penduline) Remiz pendulinus M . R
Loriot d’Europe Oriolus oriolus M . R
Bulbul orphée Pycnonotus jocosus C . O
Pie-grièche écorcheur Lanius collurio M . R
Geai des chênes Garrulus glandariuso M S N C
Pie bavarde Pica pica S N A
Choucas des tours Corvus monedula M S . P
Corbeau freux Corvus frugilegus M . P
Corneille noire Corvus corone S N A
Travailleur à bec rouge Quelea quelea C . O
Etourneau sansonnet Sturnus vulgaris M S N A
Martin triste Acridotheres tristis C . O
Choucador pourpré (Merle métallique pourpré) Lamprotornis purpureus C . O
Veuve royale Vidua regia C . O
Diamant mandarin Taeniopygia (Poephila) guttata C . O
Astrild à joues oranges Estrilda melpoda C . O
Astrild cendre (bec-de-corail) Estrilda troglodytes C . O
Bengali rouge Amandava amandava C . O
Moineau domestique Passer domesticus S N C
Moineau friquet * Passer montanus S HI N (5) P
Pinson des arbres Fringilla coelebs M S N A
Pinson du Nord Fringilla montifringilla M HI . P
Grosbec cassenoyau Coccothraustes coccothraustes M HI . P
Serin cini Serinus serinus M E HI N C
Serin des Canaries (S. de cage) Serinus canaria C . O
Serin du Mozambique Serinus mozambicus C . O
Verdier d’Europe Carduelis chloris S N A
Chardonneret élégant Carduelis carduelis M S N C
Tarin des aulnes Carduelis spinus M HI . C
Linotte mélodieuse Carduelis cannabina M E Ni C
Sizerin flammé/cabaret Carduelis flammea M . R
Beccroisé des sapins Loxia curvorostra M . R
Bouvreuil pivoine Pyrrhula pyrrhula M EP H N C
Bruant jaune Emberiza citrinella M H . R
Bruant zizi Emberiza cirlus S HI N C
Bruant ortolan Emberiza hortulana M . R
Bruant des roseaux Emberiza schoeniclus M HI . C
Bruant proyer Miliaria calandra M . R

Sous-espèces

Nom français Nom latin Statut aux Beamonts Saison
Bergeronnette printanière Motacilla flava
Berg. print. type M. f. flava Habituelle Migration
Berg. print. scandinave M. f. thunbergi Rare Migration
Berg. print. flavéole M. f. flavissima Rare Migration
Bergeronnette grise Motacilla alba
Berg. grise « continentale » Motacilla alba alba Habituelle Migration
Berg. de Yarrell Motacilla alba yarrellii Rare Migration
Pouillot véloce Phylloscopus collybita
Pouil. vél. « collybita » P. c. collybita Habituelle M, E, Hiv. rare
Pouil. vél. « sibérien » * P. c. fluvescens/tristis Rare Migration
Sizerin flammé/cabaret Carduelis flammea
Siz. cabaret C. flammea cabaret Habituelle Migration
Siz. flammé C. flammea flammea Rare Migration

En chiffres :

Total des espèces : 194

Espèces disparues : 1

Total sans les espèces disparues : 193

Dont en simple survol : 39 espèces

Nicheurs : de 31 à 41 espèces (+ 6 espèces nichant aux environs).

Sous-espèces rares : 5

* Notes et précisions :

Chouette effraie : était considérée comme disparue, mais a été revue perchée dans la savane en octobre 2008.

Chouette hulotte : elle niche au bois de Vincennes et à Montreuil, mais sa fréquentation des Beaumonts semble être devenue irrégulière.

Pic noir : il niche à Vincennes mais n’est qu’un visiteur peu fréquent aux Beaumonts.

Hirondelle rousseline : observé le 25 avril 2008. Il semble que ce soit la première identification pour l’Ile-de-France !.

Hirondelle de fenêtre : n’a pas niché dans les environs immédiats depuis que les bâtiments anciens qu’une colonie d’hirondelles utilisaient ont été détruits.

Pipit à dos olive : observé le 5 octobre 2014. Première identification pour l’Ile-de-France.

Pouillot brun : Espèce sibérienne très rare en France observée du 22 au 25 octobre 2013 dans la roselière de la mare perchée. Première mention pour l’Ile-de-France.

Mésange à longue queue : parfois aussi appelée Orite longicaude.

Sitelle torchepot : elle semble acuser un déclin marqué depuis le début du siècle.

Grimpereau des jardins : aussi appelé Grimpereau brachydactyle.

Moineau friquet : deux (?) couples de Friquets nichent apparemment régulièrement, mais suivant les années soit sur le site même des Beaumonts (cela a été confrimé), soit aux environs immédiats (cimetières ?). En déclin.

Pouillot véloce « sibérien » : P. c. fluvescens ou tristis ? L’identification en cours. Il s’agit probablement d’une rareté pour la France et pas seulement pour les Beaumonts, comme c’est plus ou moins le cas des autres sous-espèces mentionnées ici. Or, son identification est rendue délicate par l’existence de formes intermédiaires ((fulvescens) entre une sous-espèce scandinave (abietinus) et la sous-espèce sibérienne « type » (tristis).


 Présentation de la liste générale

Cette liste comprend toutes les espèces d’oiseaux identifiées au Parc des Beaumonts (dans la mesure, évidemment, ou les observations nous ont été communiquées). Elle présente le statut de chaque espèce, mais de façon fort succincte. Bien des espèces sont, par exemple, tout à la fois sédentaires, migratrices et hivernantes. Les indications données ici sont simplifiées. Des explications plus complètes se trouvent dans les rapports ornithologiques annuels et d’autres documents qui sont progressivement placés sur notre site Internet.

Le nom français de l’espèce (parfois deux synonymes) est d’abord donné, suivi du nom latin et d’indications sur le statut dans les trois colonnes suivantes. Le statut d’une espèce peu évidemment évoluer, ou être à l’avenir précisé grâce à de nouvelles observations.

Les espèces sédentaires ou estivantes nichent généralement dans le parc des Beaumonts. Certaines cependant nidifient plutôt dans les environs immédiats (comme le Rougequeue noir et la Tourterelle turque, qui recherchent le secteur bâtit) ou un peu plus lointain (comme le Héron cendré).

Liste des sous-espèces identifiables (et identifiées) observées au Beaumonts est aussi fournie.

J’ai essayé d’adaper les termes utilisés pour la légende aux spécifictés d’un site comme celui des Beaumonts. Les remarques et commentaires sur les choix opérés, comme sur les statuts indiqués, seront bienvenus.

Toutes colonnes

I : irrégulier.

P : en petit nombre.

R : rare.

 ? : non confirmé.

Colonne I

C : « Captivité », issu de captivité ou d’élevage (individus échappés ou lâchés… lors des départs en vacances, notamment).

D : « Disparu », mais récemment (encore présents dans les années 1970-1980).

E : « Estivant », migrateur visible au printemps et en été, qu’il niche directement sur le site des Beaumonts (la majorité des cas) ou pas.

F : « Féral ». Ce terme désigne une espèce issue de captivité ou introduite, mais qui se reproduit en liberté et a formé une population capable de se maintenir sans nouvel apport artificiel. Il est ici utilisé dans un sens plus général. Il désigne une espèce « exotique » qui, parfois au moins, niche en liberté. Un individu donné peut donc provenir de captivité ou être né en liberté.

H : « Hivernant », migrateur visible en automne et en hiver.

M : « Migrateur », observé lors des migrations d’automne et de printemps ou bien lors de déplacements erratiques. Le nom des saisons prend ici un sens un peu différent de celui du langage courant. Suivant les espèces, la migration d’automne peut en effet commencer dès août (voire en juillet) et la migration de printemps (le retour des quartiers d’hiver) dès février.

S : « Sédentaire », présent toute l’année (la population nicheuse locale pouvant être renouvelée ou augmentée de migrateurs et hivernants).

Colonne II

V : Espèces qui n’ont été observées qu’en en simple survol, c’est-à-dire qui n’ont pas manifesté d’intérêt particulier pour le site des Beaumonts, à la différence d’autres espèces, notées en vol seulement mais qui, par exemple, chassaient sur place (comme le Faucon hobereau).

N : Niche sur le site même.

Ne : niche aux environs immédiats (surtout en secteur bâtit).

Ni : nicheur irrégulier ou rare.

NX : A niché dans les années 1990, mais ce n’est plus le cas. De nouvelles nidifications semblent très imporbables de meilleures conditions ne sont pas rétablies.

Colonne III

Elle évalue l’abondance pour le statut saisonnier principal de l’espèce.

A : « Abondant ».

C : « Commun », ce qui ne veut pas dire nombreux (voir l’exemple du Faucon crécerelle).

I : « Irrégulier » au moins en ce qui concerne l’un de ses statuts (celui d’estivant nicheur, par exemple).

O : « Occasionnel ». Dans cette définition, un occasionnel est toujours rare et son apparition s’avère en plus aléatoire (individus issus de captivité…) au lieu d’être liée à des déplacements erratiques et migratoires.

P : « Peu commun ». Concerne des espèces que l’on voit normalement chaque année (dans la mesure où des observateurs sont présents aux dates favorables) mais en petit nombre (généralement moins de 10 par an, compte non tenu d’éventuels passages exceptionnellement nombreux).

R : « Rare » ou très rare. L’espèce n’est pas observée tous les ans et généralement en très petit nombre. Les espèces très rares n’ont souvent été observées qu’une, deux ou trois fois en plus de 10 ans.