L’avifaune du parc des Beaumonts (Montreuil, 93) : données anciennes communiquées par Michel Malaterre pour la période 1975-1992

, par MALATERRE Michel, ROUSSET Pierre

Michel Malaterre habite actuellement le Tarn où il anime le GOT et la LPO, mais ses parents résident à Montreuil, non loin du parc des Beaumonts où il a fait une partie de ses armes ornithologiques. Il a bien voulu communiquer des données collectées en 1975-1997 ; surtout dans la seconde moitié des années 1970 et au début des années 1980, c’est-à-dire avant que le suivi contemporain ne commence en 1993.

Une bonne partie des observations de Michel Malaterre remonte à une période antérieure où les carrières et le dépôt d’ordures n’avaient pas encore été comblés sur le site. Et alors que le jardin école, qui jouxte quasiment les Beaumonts, abritait un grand verger, remplacé depuis par d’autres plantations. Ce jardin école, fréquenté par Malaterre, n’est actuellement plus prospecté, ce qui est dommage. Rappelons qu’au parc des Beaumonts aussi, il y a eu dans le passé beaucoup plus d’arbres fruitiers qu’aujourd’hui. On regrette beaucoup le grand verger du Jardin école. Mais il paraît qu’il sera bientôt reconstitué, pour une part au moins...

Les données rassemblées par Malaterre montrent qu’au moins deux espèces présentent au Beaumonts il y a vingt ans ont disparues : la Chouette effraie (Effraie des clochers) et la Chouette chevèche (Chevèche d’Athéna), du fait des modifications apportées au biotope et d’un déclin plus général. Certaines observations concernent des espèces très rarement observées sur le site, comme le Balbuzard, la Huppe, le Moyen-Duc, le Loriot, le Sizerin flammé, le Bruant ortolan.

Une sélection des données communiquées par Michel Malaterre est reproduite ici (les quelques données concernants les années 1993-1997 ont été intégrées aux rapports annuels concernés). J’ai parfois introduit quelques précisions et commentaires à leur sujet. D’autres observations, non publiées ici car concernant les espèces les plus communes, comportent notamment des indications de nidification.

Ces données ont été initialement annexées au « Rapport ornithologique 1998 ». Cette introduction a été légèrement modifiée pour tenir compte des observations les plus récentes.

Pierre Rousset, 20 août 2004

DONNEES 1975-1992

Héron cendré Ardea cinerea

- Un le 4 janvier 1979, en survol.
- Un le 8 novembre 1981, en survol.

Milan non identifié Milvus spe

- Deux le 31 octobre 1976, en survol.

Busard non identifié Circus spe

- Un le 4 octobre 1984, en vol migratoire.

Buse variable Buteo buteo

- Un le 12 octobre 1975, en survol.
- Un le 9 octobre 1976, en survol.

Balbuzard pêcheur Pandion haliaetus

- Unique identification connue à ce jour (août 2004) pour le site. Le balbu devrait pouvoir être revu, à l’occasion... [Il l’a été...]
- Un le 19 septembre 1976, en vol migratoire.

Faucon crécerelle Falco tinnunculus

- Une observation de 1977 (décembre) montre que le crécerelle fréquentait aussi le jardin école, comme le parc lui-même. C’est probablement encore le cas aujourd’hui. C’est aussi la donnée la plus précoce enregistrée à ce jour. Les autres données de crécerelles récoltées Michel Malaterre concernent 1984 (septembre), 1985 (septembre), 1986 (avril, juillet, août), 1990 (décembre), 1992 (décembre), 1996 (décembre).
- Deux le 4 décembre 1977, jardin école.

Faisan de Colchide Phasianus colchicus

- Unique identification enregistrée pour le site (mais des habitants du coin se souviennent du temps où on pouvait rencontrer le faisan). Il me semble que l’on peut considérer l’espèce comme “ disparue ”. Mais peut-elle réapparaître occasionnellement en provenance des environs ? [A été revue depuis une fois...]
- Un mâle le 19 novembre 1977, dans le parc.

Tourterelle des bois Streptopelia tutur

- Un le 3 juin 1977.

Coucou gris Cuculus canorus

- Un le 22 avril 1978.
- Un le 1er mai 1981.

Chouette effraie (Effraie des clochers) Tyto alba

- Unique identification enregistrée pour le site. Nous considérerons cette espèce “ disparue ”.
- Un le 22 février 1978.

Chouette chevèche (Chevèche d’Athena) Athene noctua

- Note de Michel Malaterre : “ Etait un nicheur possible, mais a probablement disparu à la suite des travaux de comblement du parc et la disparition du grand verger dans le jardin école ”... Espèce disparue. Contactée par Malaterre les :
- Un le 10-11 septembre 1975 (jardin école).
- Deux le 19 septembre 1979.
- Un le 15 février 1980.
- Un le 16 septembre 1980.
- Entendu en septembre 1983.
- Un le 3 novembre 1984.

Hibou moyen-duc Asio otus

- Il n’existe qu’une seule autre donnée, récente.
- Un le 19 octobre 1981 en chasse dans la décharge municipale alors installée dans le parc.

Chouette hulotte Strix aluco

- Un le 28 mars 1981.
- Un le 16 août 1986 (chasse à l’affût).
- Plume trouvée le 20 août 1986.
- Un houspillé par des passereaux le 23 décembre 1990 dans le bois du parc.

Huppe fasciée Upupa epos

- Cette espèce, observée en août 1986 par Malaterre, n’a pas été contactée récemment. Il est possible que le biotope des Beaumonts ait été plus favorable à la huppe, à l’époque qu’aujourd’hui, mais on espère quand même la revoir un jour sur notre site ! [Elle a été revue...]
- Un les 15, 16 et 17 août 1986.

Pic vert Picus viridis

- Les notes de Malaterre ne comportent que trois données pour le Pic vert, mais quinze données pour le Pic épeiche. Aujourd’hui, on aurait plutôt tendance à contacter le premier plus souvent que le second, ne serait-ce que parce qu’il très vocal... Cela voudrait-il dire que le Pic vert était nettement moins présent à l’époque que maintenant ?
- Contacté en juin 1983, décembre 1984 et décembre 1985.

Pic épeiche Dendrocopos major

- Contacté en 1977 (décembre), 1978 (avril, octobre), 1979 (janvier, février, septembre), 1980 (janvier), 1986 (juillet, août, septembre).

Pic épeichette Dendrocopos minor

- Régulièrement contacté, première donnée le 22 juin 1976.

Alouette des champs Alauda arvensis

- A été observée posée sur le site ou au passage, généralement lors des migrations de printemps ou d’automne, en 1975, 1976, 1977, 1978, 1979, 1980, 1992. Notons particulièrement :
- Des données hivernales : un le 11 décembre 1975, deux le 13 janvier 1979, présent le premier février 1978, deux le 26 décembre 1992.
- Une donnée en juillet : le 19 juillet 1980.
- Une bande sur le site le 31 octobre 1976.

Hirondelle rustique (H. de cheminée) Hirundo rustica

- Régulièrement observée (usuellement de un à trois individus) de 1975 à 1986 (pas d’observation en 1982), généralement en mai et en août-septembre.
- Présent en juin 1981.
- Dates les plus précoces : deux le 16 avril 1977, deux le 22 avril 1978, un le 25 avril 1980.
- Dates les plus tardives : un le 2 octobre 1975, le 3 octobre 1976, trois le 3 octobre 1978.

Hirondelle de fenêtre Delichon urbica

- Régulièrement observée (usuellement de un à trois individus) de 1975 à 1986 (pas d’observation en 1981-1983), généralement en mai et en septembre.
- Présence en juin : le 14 juin 1978, le 7 juin 1979. Présence en août : une dizaine le premier août 1985.
- Présence en nombre : une cinquantaine le 14 octobre 1984.
- Dates la plus précoce : un le 30 avril 1977.
- Dates la plus tardive : une dizaine le 29 septembre 1984.

Pipit indéterminé Anthus spe

- . Dans les années 1970-1980 (des temps déjà reculés), Michel Malaterre avait encore du mal à identifier les pipits. Des pipits des arbres ou (plus souvent) des farlouses ont été contactés :
- En 1977 : un le 2 janvier, deux le 17 avril, un le 18 septembre.
- En 1979, un les 9 avril et 28 août, une dizaine le 19 octobre.
- En 1980, deux le 30 août.
- En 1984, un le 17 septembre et dix le 4 octobre.

Pipit farlouse Anthus pratensis

- En 1990, deux le 30 décembre.
- En 1992, une bande le 26 décembre.

Bergeronnette printanière Motacilla flava

- Deux le 17 avril 1977.

Bergeronnette des ruisseaux Motacilla cinerea

- Un le 24 décembre 1977 (jardin école).

Bergeronnette grise Motacilla alba

- Trente le 10 octobre 1976.
- Présent en janvier et huit le 2 octobre 1978
- Un le 15 octobre 1979.

Rossignol philomèle Luscinia megarhynchos

- La présence du rossignol était peut-être plus régulière dans la décennie 1975-1985 qu’au début des années 1990. Contacté par Michel Malaterre les :
- 1er mai 1976.
- 11 mai 1978.
- 29 avril et 9 mai 1980.
- 2 mai 1983.

Rougequeue noir Phoenicurus ochruros

- Observé régulièrement de 1976 à 1986 (sauf en 1981-1983), surtout en avril et fin août-début octobre (en général, un seul individu sur le site).
- Présent en juin : un mâle le 16 juin 1976. Présence en juillet : un le 3 juillet 1980.
- Date la plus précoce :. le 30 mars 1977.
- Dates la plus tardive : le 19 octobre 1979.

Rougequeue à front blanc Phoenicurus phoenicurus

- Un mâle le 7 mai 1977.
- Un le 13 septembre 1977.
- Un le 11 mai 1978.
- Un le 9 avril 1979.

Traquet tarier (Tarier des prés) Saxicola rubetra

- En 1976, un les 5 et 14 juin, deux le 26 juillet, un le 11 septembre.
- En 1977, un le 21 mai, un les 4 et 18 septembre, un les 2, 8 et 23 octobre.
- En 1978, un le 20 septembre, un le 3 octobre.
- En 1979, un le 29 août.
- En 1980, un le 7 avril.
- En 1981, un le 8 mars.
- En 1982, un le 12 septembre.

Traquet pâtre (Tarier pâtre) Saxicola torquata

- Les pâtres semblent présents à l’époque en moins grand nombre qu’actuellement.
- En 1977, un couple le 7 mai.
- En 1978, un mâle le 12 février, un le 18 mars, un le 22 avril, deux le 11 mai (parades).
- En 1979, un mâle le 19 mars, un le 3 avril (chant), un le 14 avril, un les 7 et 8 mai.
- En 1980 ; un mâle le 21 avril, un le 25 septembre.

Traquet motteux Oenanthe oenanthe

- Un le 2 mai 1976 (jardin école).
- Un le 12 avril 1980.
- Un le 25 septembre 1980.
- Un le 9 septembre 1980.
- Un le 12 septembre 1982.

Merle à plastron Turdus torquatus

- Un le 17 avril 1977 (pelouse du jardin école).

Grive litorne Turdus pilaris

- Dix le 31 janvier 1976 (verger du jardin école).
- Un le 30 octobre 1976.
- Un le 1er janvier 1978.
- Un les 13, 14, 19 janvier 1979.
- Une dizaine le 11 novembre 1979.

Grive mauvis Turdus iliacus

- Un le 6 mars 1976 (jardin école).
- Deux le 12 février 1978.
- Un le 7 décembre 1980.
- Un le 23 janvier 1983.

Grive draine Turdus viscivorus

- Régulièrement observée de 1976 à 1993 (sauf en 1982, 1987-1989 et 1991).
- Première donnée : Trois le 9 octobre 1976.

Hypolaïs polyglotte Hippolais polyglotta

- En 1977, un les 19 mai, 14 et 18 juin.
- En 1979, un le 13 juin.
- En 1980, un le 18 juin, deux le 27 juillet.
- En 1986, trois couples le 29 juillet et en août les 17 (un), 18 (deux jeunes) et 20 (une “ famille ”).

Fauvette grisette Sylvia communis

- En 1977, un les 19 mai et 18 juin.
- En 1978, un les 29 avril et 14 juin.
- En 1979, un le 15 avril.

Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla

- Régulièrement observée, en avril-octobre, de 1976 à 1986 (sauf en 1980-1984).
- Première identification, un mâle le 2 mai 1976.

Pouillot véloce Phylloscopus collybita

- Régulièrement observé.
- Première identification le 26 mars 1977.
- Date hivernale : un le 17 décembre 1977.

Roitelet huppé Regulus regulus

- Un le 18 mars 1979.
- Un le 3 septembre 1980.
- Un le 23 janvier 1983.

Gobemouche gris Muscicapa striata

- Un le 9 août 1976.
- Un les 12 et 17 septembre 1977.
- Un le 11 juin 1980.
- Un le 8 et le 15 septembre 1985.
- En août 1986 : trois le 8, un le 16, plusieurs le 17, nourissage de jeunes le 19, un le 24, une dizaine le 31. Un le 5 septembre.

Gobemouche noir Ficedula hypoleuca

- En 1976, un les 9, 12 et 13 septembre.
- En 1979, un les 23 août, 1er et 13 septembre.
- En 1980, un mâle le 29 avril, un les 21 juillet et 3 septembre.
- En 1983, un mâle les 28, 29 et 30 août.

Mésange à longue queue Aegithalos caudatus

- Deux le 11 mai 1986.

Mésange nonnette/boréale Parus palustris/montanus

- Michel Malaterre a laissé “ ouverte ” l’identification de ces mésanges nonnettes ou boréales. Depuis 1993, seules des mésanges nonnettes ont été (plutôt rarement) identifiées sur le site. Il est possible que la boréale ait été plus fréquente dans la région à l’époque.
- En 1977, un les 8 janvier et 12 septembre.
- En 1978, un les 1er janvier et 1er février.
- En 1980, un le 25 avril.
- En 1985, un le 15 septembre.
- En 1986, un le 8 août.
- En 1992, un le 26 décembre.

Sittelle torchepot Sitta europaea

- En 1986, un les 27 janvier, 24 et 26 août, deux le 31 août, un le 5 septembre.
- En 1990, un les 23, 27 et 30 décembre.
- En 1992, un le 26 décembre.

Grimpereau des jardins (brachydactyle) Certhia brachydactyla

- Première identification le 16 juin 1976.

Loriot d’Europe Oriolus oriolus

- Seules deux autres données sont connues pour le site, les 30 mai et 6 juin 1998, à l’époque où cette présentation a été écrite.
- Un le 3 mai 1979.

Choucas des tours Corvus monedula

- Dix le 14 octobre 1979.
- Dix le 11 novembre 1979.

Corbeau freux Corvus frugilegus

- En 1976, huit le 2 octobre, > vingt les 23, 24, 25, 30 et 31 octobre.
- En 1977, vingt le 2 janvier ; et en octobre : vu le 19, une soixantaine le 21, cent vingt le 22, dix le 23, vu le 24.
- En 1978, passage le 29 octobre.

Moineau friquet Passer montanus

- Un le 2 avril 1977 dans une bande de fringilles.
- Un le 1er novembre 1977.
- Un le 13 janvier 1979.
- Vu le 23 septembre 1984.
- Vu les 23 et 27 décembre 1990.

Pinson du nord Fringilla montifringilla

- Deux le 7 février 1976.
- Cinq les 11 et 14 février 1978.
- Un les 4 et 13 janvier 1979.
- Un les 3 et 14 janvier 1981.
- Un le 7 mars 1981.

Serin cini Serinus serinus

- Régulièrement observé de 1976 à 1993 (sauf en 1982-1983, 1987-1989, 1992). Nidification suivie dans le Jardin école en 1978.
- Première observation : treize le 10 septembre 1976.
- Présence hivernale notée en 1977 (janvier-février), 1977-1978 (novembre-février, une trentaine), 1978-1979 (novembre et janvier), 1980 (février), 1981 (janvier), 1985 (décembre), 1990 (décembre), 1992-1993 (décembre-janvier).

Chardonneret élégant Carduelis carduelis

- Régulièrement observé de 1976 à 1996 (sauf en 1981-1982, 1987-1989, 1991, 1994-1995), surtout en automne-hiver.
- Première observation : dix le 10 septembre 1976.

Tarin des aulnes Carduelis spinus

- En 1976, un le 25 septembre, deux mes 3 et 16 octobre.
- En 1990, un le 27 décembre.

Linotte mélodieuse Carduelis cannabina

- Régulièrement observée de 1976 à 1993 (sauf en 1980,1982, 1987-1992), souvent en bandes en avril et en automne-hiver.
- Première observation le 5 avril 1976.

Sizerin flammé Carduelis flammea

- Espèce fort rarement observée sur le site.
- Cinq le 20 novembre 1977.

Bouvreuil pivoine Pyrrhula pyrrhula

- Régulièrement observé de 1977 à 1992 (sauf en 1982, 1984-1985, 1987-1991), en général en automne-hiver (en juillet aussi en 1978 et 1986), un ou deux individus (cinq le 23 novembre 1979 et quatre le 17 février 1980).
- Première observation : une femelle le 1er novembre 1977.

Grosbec cassenoyaux Coccothraustes coccothraustes

- Espèce rarement observée sur le site. Sa présence répétée en 1979 est à noter (nidification possible ?).
- En 1975, un mâle le 10 décembre.
- En 1979, deux le 14 janvier, un le 11 février, un mâle (chant), le 19 mars, présent les 7 et 9 avril.

Bruant jaune Emberiza citrinella

- Espèce peu fréquemment observée sur le site aux migrations, ou en hiver (parfois durablement, comme ici en 1981).
- En 1981, un mâle et une femelle le 3 janvier, présence les 7 et 14 janvier, le 7 mars.
- En 1983, plusieurs le 26 janvier.

Bruant zizi Emberiza cirlus

- Régulièrement observé de 1976 à 1993 (sauf en 1981-1982, 1985-1989, 1992), en général en automne-hiver (en juillet aussi en 1978 et 1986), un ou deux individus (cinq le 23 novembre 1979 et quatre le 17 février 1980).
- Première observation le 9 septembre 1976.
- Un accouplement et un nid observé le 9 mai 1976 (Jardin école).

Bruant ortolan Emberiza horulana

- Espèce fort rarement observée sur le site.
- Un le 1er mai 1981.

Bruant des roseaux Emberiza schoeniclus

- Une vingtaine le 14 janvier 1979, présent le 8 février 1979.
- Présent l’hiver 1980.
- Présent le 8 mars 1981.
- Présent le 16 juin 1983 (une saison inhabituelle).

Pas de licence spécifique (droits par défaut)