Aménagement « urbain » du parc des Beaumonts, à Montreuil Une fiche pour les Chantiers des Jeunes volontaires internationaux

Présentation du site préparée par l’Association Chantier Solidarités Jeunesses pour l’animation des chantier jeunes qu’elle a organisée quelqus années durant au parc des Beaumonts, à partir de 1999.

Bienvenue aux Beaumonts, un parc urbain pas comme les autres. Cet espace naturel offre chemins, sentiers
sauvages, senteurs et découvertes de la nature, points de vue sur Vincennes et Paris pour les habitants de
passage ou les amoureux de la nature. Apprenez à découvrir ce lieu, à respecter son paysage, ses animaux et sa
flore, ses eaux courantes et dormantes.

Les gardes-animateurs surveillent, entretiennent et animent le parc. N’hésitez pas à faire appel à eux au 06 20 67 47 92, au 06 20 67 47 91, ou à la mission environnement, au 01 48 70 67 95. Cet espace de grande valeur naturelle est ouvert à la population : le milieu est donc placé en quelque sorte « sous la protection du public ». Il appartient aux usagers d’apprécier les richesses de cet espace qui ne se révèlent qu’à ceux qui savent regarder et observer.

Bien des surprises attendent alors le promeneurs attentifs.

Mais cette richesse est aussi fragile, chacun devra donc savoir respecter cet espace naturel s’il veut le garder. L’inauguration de la partie espace naturel a eu lieu en juin 1999.

Le parc des Beaumonts en chiffres

- Superficie totale : 22 hectares, dont 11 ha d’espace naturel
- Altitude de l’espace naturel : entre 105 et 111 m, la zone basse située à 72 m d’altitude
- Nombre d’espèces d’oiseaux : 109 - sans compter quelques échappés de cage - recensées entre février 1993 et mai 1997, soit avant le nouvel aménagement. Ce nombre est considérable si on le rapporte à l’avifaune française qui comporte 350 espèces régulières, nicheuses, hivernantes ou de passage. Depuis l’aménagement des mares, des espèces nouvelles ont été repérées.
- Distance jusqu’au Bois de Vincennes : 1,5 Km à vol d’oiseau. Le Bois est situé au sud du parc, dans la plaine à une altitude moyenne de 52 m.

- Coût total de l’aménagement de l’espace naturel : 2 millions de francs. Financé à 80 % par les différents partenaires suivants : l’Agence Régionale des Espaces Verts, le Conseil Général, la Direction Régionale de l’Environnement.

Cet aménagement particulier a été primé 2 fois :
- un trophée Eco-Actions décerné en novembre 1999 par l’association des Eco-Maires dans la catégorie
Aménagement et patrimoine, avec le journal Environnement magazine ;
- le grand prix de l’environnement Ile-de-France remis au cours du 9e salon de l’environnement le 10 novembre
2000.

Du parc, on peut aisément apercevoir le rocher de Vincennes et, par temps clair, les tours Eiffel et Montparnasse, ainsi que d’autres monuments du sud de la capitale.

Quelques règles à respecter

- Les chiens sont acceptés mais tenus en laisse et sur les allées.
- Il convient de ne pas s’écarter des chemins et des sentiers pour ne pas déranger les animaux.
- Laissez le bois mort sur place : il offre nourriture et abri aux animaux.

Historique du parc

Le parc des Beaumonts est une ancienne carrière de gypse, roche sédimentaire de laquelle on tire le plâtre,
matériau largement utilisé pour construire les fameux murs à pêches de Montreuil. Des producteurs de
champignons ont également, par la suite, loué certaines galeries.

La ville achète les terrains dans les années soixante, dont une une partie est aménagée en parc urbain parallèlement à l’urbanisation et à la densification de la ville, pour répondre au besoin d’espaces verts.

Une biodiversité importante en petite couronne parisienne

C’est à la suite des observations d’un ornithologue montreuillois, Pierre Rousset, que la ville a décidé de confier à des scientifiques la réalisation d’une étude. La richesse du milieu dans la partie du parc non encore aménagée a alors été mise en évidence. On y trouve des habitats très différents où coexistent de multiples espèces végétales et animales. Pierre Rousset, ornithologue, qui un jour a fait le rêve des Beaumonts...

Un aménagement qui maintient la diversité

De ce constat est née l’idée d’un projet d’aménagement qui permette à la fois d’ouvrir cette partie du parc à la population de Montreuil et des villes avoisinantes, fortement demandeuse d’espaces verts campagnards, tout en
réussissant à préserver la richesse du milieu naturel, et même à l’augmenter par la création de milieux
supplémentaires : zones humides, comme des mares et un ruisseau, et prairies fleuries, par exemple.

Les travaux d’aménagement nécessaires, conçus et suivis par deux scientifiques, spécialistes du génie écologique, Florian Meier et Philippe Rossier, ont donc été réalisés en 1998, par la société Cepage.

Le parc des Beaumonts aujourd’hui

Des gardes-animateurs, François Carrez, Nathalie Lebaron et Emmanuel N’Dongo, surveillent, entretiennent et
animent le parc. N’hésitez pas à faire appel à eux, au 06 20 67 47 92 ou 06 20 67 47 91, ou à la mission
environnement au 01 48 70 67 95.

L’entretien de l’espace naturel

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’endroit n’est pas livré à lui-même. Il est contrôlé sous peine de voir se
développer les plantes envahissantes souvent peu intéressantes. L’objectif est également de permettre que la friche herbeuse, favorable à plusieurs espèces d’oiseaux campagnards - plutôt rares en milieu urbain - se conserve.
Mais il ne s’agit pas non plus de faucher régulièrement la prairie, à la différence de certains autres parcs où les pelouses sont tondues souvent pour permettre aux habitants de pique-niquer.

Un plan de gestion écologique du site a été mis sur pied ; il vise à promouvoir et maintenir la biodiversité en assurant les conditions d’existence optimales pour les plantes et les animaux indigènes susceptibles de peupler les différents milieux naturels présents aux Beaumonts. Il s’agit de limiter en certains endroits la végétation arborée, de pratiquer une fauche tardive et en mosaïque : des zones de la prairie demeurent non fauchées.

Chantiers des Jeunes volontaires Internationaux

Tous les ans depuis 1999, l’association « Solidarités Jeunesses », propose à des jeunes de tous les pays de venir
participer à des chantiers divers. A Montreuil, il s’agit de chantiers de nettoyage, défrichage et de petits aménagements dans le parc des Beaumonts, en collaboration avec les gardes-animateurs du Parc. Les
volontaires, venant des quatre coins du monde - Amérique du Sud, d’Allemagne, de Corée, d’Estonie, en 2001 - sont hébergés au centre d’hébergement du parc Montreau. Leur séjour est aussi l’occasion de découvrir la ville et ses habitants ainsi que la capitale.

Leurs travaux font parfois appel à des techniques particulières comme le mulching (au milieu), une technique
permettant de contenir la renouée du Japon, une plante envahissante, ou consistent en la fabrication d’une
compostière en pierre.

Les travaux prévus pour le chantier 2001 étaient :

- mise en valeur du chemin du couchant,
- fauchage le long du chemin de la lisière,
- plantation de cornouillers pour continuer la haie,
- entretien de la zone du frêne,
- désherbage des zones envahissantes.
- réalisation d’un petit muret (par les volontaires de l’équipe 2000).

Association Chantier Solidarités Jeunesses

5, rue de la Révolution

93100 Montreuil