Maroc : décès en prison de Ahmed Nasser à 95 ans

Ahmed Nasser, un homme de 95 ans, est décédé ce matin à la prison de Settat.

Ahmed Nasser a été arrêté le 4 septembre dernier et condamné en appel à 3 ans fermes de prison pour « atteinte aux valeurs sacrées du royaume ».

Une honte pour le pouvoir de ce pays et pour la justice marocaine.

Une occasion pour toutes et tous les démocrates de continuer le combat pour mettre fin à l’Etat de non droit.


Solidarité Maroc 05 a déjà à maintes reprises dénoncé la situation inacceptable dans laquelle se trouvait Ahmed Nacer, un vieil homme de plus de 90 ans, en fauteuil roulant, malade physiquement et mentalement, condamné à 3 ans de prison ferme pour « atteinte aux valeurs sacrées », obsession du Maroc moderne....
Solidarité Maroc 05 a demandé à plusieurs reprises aux autorités marocaines de le libérer. Le gouvernement marocain porte l’entièree responsabilité de ce décès survenu dans des conditions inhumaines.

Solidarité Maroc 05

GAP France


Pour mémoire...

A Monsieur le Premier Ministre du Maroc (courrier pm.gov.ma)

A Monsieur le Ministre de la Justice du Maroc (courrier mj.gov.ma)

A Monsieur le président du Comité Consultatif des Droits de l’Homme (ccdh ccdh.org.ma)

A Monsieur le Ministre de l’Intérieur du Maroc (courrier mi.gov.ma)

3 janvier 2008

L’association Solidarité Maroc 05 reçoit régulièrement des informations alarmantes concernant les militants détenus au Maroc depuis le 1er mai 2007. Ces nouvelles nous consternent.

Comment un pays peut-il prétendre marcher vers un État de Droit en gardant sous les verrous des travailleurs dont le seul crime est d’avoir participé à un défilé lors de la fête mondiale du travail, comme le font des millions de travailleurs à travers le monde ? Et d’avoir scandé des slogans demandant une amélioration des conditions de vie comme le font des millions de travailleurs à travers le monde ? Ou simplement d’avoir exprimé leur solidarité avec ces victimes ?

Comment peut-on faire croire au reste du monde que le Maroc est enfin un État moderne et ouvert alors qu’il n’abandonne pas des pratiques d’une sombre période qu’il déclare révolue ?

Parmi ces détenus se trouve Mohamed Bougrine, un militant de 72 ans , dont la santé est préoccupante. Il a déjà connu les geôles des deux monarques précédents, n’est-ce pas suffisant pour un homme dont le but de vie est de voir son pays devenir un jour une démocratie ? Une vie entière consacrée à ce projet est-elle vraiment une utopie punissable ? Peut-on lire les paroles sereines de ce militant sans admiration, mais aussi sans révolte ? « Il me semble certain que je pars pour la mort. Je sais. Je veux. Cette mort est la plus belle. Cette vie-là aussi... »

Parmi eux aussi Touhami Khayat, détenu du 1mai en prison de Souk Laarba, est en grève de faim ouverte depuis le 2 janvier. On peut imaginer combien cette décision ajoute à la détresse de sa famille.

En ce début de l’ année 2008, l’association Solidarité Maroc 05 réitère sa demande de libération de tous les détenus du premier mai, et affirme que le Maroc se grandirait aux yeux de l’opinion mondiale en libérant enfin tous les prisonniers politiques et tous les prisonniers d’opinion comme le laissaient entendre les résolutions de l’Instance Équité et Réconciliation.

Nous demandons aussi la liberté pour le doyen des prisonniers : Ahmed Nacer, 93 ans !

Solidarité Maroc 05

M-J Fressard

Gap, le 3 janvier 2008

Pas de licence spécifique (droits par défaut)