Histoire

Toutes les versions de cette rubrique : [English] [français]

Articles de cette rubrique

  • Enzo Traverso, un XXe siècle à feu et à sang

    , par ROUSSET Marion

    Enzo Traverso publie L’Histoire comme champ de bataille . L’historien décrypte les points de vue de ses confrères sur ce siècle marqué par les violences d’Etat. A la morgue des vainqueurs, il préfère le récit mélancolique des vaincus
    .
    Pour avoir vécu les Années de plomb entre Gênes et Milan à la fin (...)

  • La mémoire des vaincus

    , par MANGEOT Philippe, TRAVERSO Enzo, ZILBERFARB Sacha

    Depuis la publication en 1990 de son premier livre écrit en français , le travail d’Enzo Traverso témoigne d’une série de fidélités. À ses objets, d’abord : ses recherches déclinent toutes peu ou prou la même histoire, celles des juifs et de l’antisémitisme moderne - du nazisme et de la Shoah, mais aussi (...)

  • Penser à l’épreuve de la complication historique

    , par BENSAÏD Daniel

    S’inscrivant en faux contre les démarches de François Furet et de Martin Maila, qu’il juge réductrices, Claude Lefort, à la lumière de Raymond Aron et d’Hannah Arendt, considère que l’interrogation sur le communisme ne doit pas s’arrêter à son propre naufrage
    Le dernier livre de Claude Lefort part d’une « (...)

  • Fin de siècle

    , par BENSAÏD Daniel, CORCUFF Philippe

    UN siècle chasse l’autre. Les enjeux de ce passage périlleux sont rarement appréhendés dans leur épaisseur, tant le discours politico-médiatique est dominé par le temps court de la tactique électorale et la frivolité des petites phrases dominicales. Dans un dernier texte à valeur de testament, L’énigme (...)

  • Travailler pour l’incertain

    , par BENSAÏD Daniel

    Notre siècle obscur s’achève dans la débâcle des espérances en un monde meilleur, transparent et pacifié, qu’il avait suscitées. Il laisse dans son sillage un amoncellement de désastres et de ruines. Nous y avons laissé pas mal d’illusions et de certitudes. Changer le monde apparaît comme un but non moins (...)

  • L’idée de progrès – Une conception linéaire de l’histoire

    , par SHANIN Teodor

    La philosophie des XVIIe, XVIIIe, et XIXe siècles a légué à nos sciences sociales contemporaines un héritage majeur, l’idée de progrès. Cette idée laïque, s’écartant résolument de la pensée médiévale qui expliquait tout par la volonté de Dieu, proposait une théorie forte, durable et séduisante, permettant (...)