La Réunion

Toutes les versions de cette rubrique : [English] [français]

Articles de cette rubrique

  • La réunion : le volcan social

    , par Correspondant(es)

    « Dans l’ensemble de la République, c’est à la Réunion que les écarts entre les revenus sont les plus prononcés. 9 des 10 communes les plus inégalitaires de la République se trouvent à la Réunion. » C’est ainsi qu’un commentateur avisé décrivait la situation de l’île en avril 2012… Il semblerait que personne (...)

  • Mélenchon à la Réunion, illusions et réalité...

    , par THEBAULT Yves Daniel

    Le 18 mars, le candidat du Front de Gauche a défendu la République devant plus de 2 000 personnes, à la Réunion.
    Dimanche 18 mars, Mélenchon a fait un tabac au Port, fief du PCR qui, tout en faisant preuve de réserve après la prise de position de son leader historique, Paul Vergès, en faveur de (...)

  • Quand la jeunesse réunionnaise explose

    , par MEDEA Laurent

    Au cours d’une semaine de violences urbaines et nocturnes, une frange de la jeunesse réunionnaise a crié son mal-être, faisant écho à un malaise social global et profond. Nos recherches sociologiques récentes montrent que l’ampleur du phénomène était déjà connue et que l’explosion de violence était (...)

  • À la Réunion, Marine Le Pen se fait chahuter

    , par Correspondant(es)

    À l’appel de quelques camarades d’Attac, un petit noyau de militantEs culturels réunionnais et de militantEs de base de la LDH, de SUD éducation, de la FSU, la CGTR, du Front de Gauche et du NPAR, ainsi que de militantEs isoléEs (se déclarant libertaires ou écolos) s’était réuni le samedi 28 janvier à (...)

  • La Réunion : « La peur doit changer de camp »

    , par Correspondant(es)

    Le Forum social réunionnais qui se tenait le 19 février à la Saline, avait pour mot d’ordre : « La peur doit change de camp ». C’est maintenant chose faite, semble-t-il… En effet, depuis deux semaines, des échauffourées ont lieu à la Réunion entre manifestants et forces de police, et si la population (...)

  • Négociations sous pressions à La Réunion

    , par SORET Eric

    L’île de la Réunion a connu, le 19 mars, une nouvelle journée de grève massive. Eric Soret, enseignant, est syndicaliste à la FSU et militant du NPA réunionnais. Après le succès de la troisième grève générale, le 19 mars, où en est le mouvement ?
    Notre mobilisation a commencé le 5 février. En un mois, nous (...)

  • La Réunion : une mobilisation de masse en construction

    , par AZEMA Philippe

    * Comment s’est formé le Collectif des organisations syndicales, politiques et associatives de La Réunion (COSPAR), à l’origine de la mobilisation actuelle ?
    Philippe Azéma : Le COSPAR s’est formé bien sur sous l’influence de ce qui se passait en Guadeloupe. Les camarades guadeloupéens étaient en grève (...)

  • A La Réunion aussi ! 30 000 dans la rue !

    , par NPAR

    Sur l’île de la Réunion, 52% de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté. Il y a 120000 illettrés et la langue n’est pas reconnue dans les administrations.
    C’est aussi un déséquilibre économique, avec 95% d’importations pour 5% d’exportations, des monopoles commerciaux générant des prix très (...)

  • La plate forme revendicative du COSPAR à La Réunion

    , par Cospar

    PLATEFORME REVENDICATIVE DU COLLECTIF DES ORGANISATIONS SYNDICALES, POLITIQUES ET ASSOCIATIVES DE LA RÉUNION (C.O.S.P.A.R.) PRÉAMBULE
    L’exaspération de la population réunionnaise se justifie par un faisceau d’éléments objectifs qui concourent à une dégradation du pouvoir d’achat et des (...)

  • Le mouvement s’étend à La Réunion

    , par AFP

    POINTE-A-PITRE, 5 mars 2009 (AFP) - La Guadeloupe a signé un accord de sortie de crise après 44 jours de grève générale paralysante, mais La Réunion lui a aussitôt emboîté le pas avec l’annonce du lancement mardi d’une grève reconductible, la Martinique poursuivant ses laborieuses négociations.
    En (...)

  • La grève générale se prépare à la Réunion

    , par NPA

    Comme à la Guadeloupe et à la Martinique, un collectif de mobilisation contre le vie chère et pour une augmentation de 200 euros des bas revenus s’est mis en place à la Réunion le 10 février dernier : le COSPAR.
    Il regroupe tous les principaux syndicats, des associations de chômeurs, des partis de (...)

  • Appel commun à La Réunion à la grève le 5 mars

    , par Collectif

    Les 25 organisations signataires réunies le 12 février 2009 se sont mis d’accord sur la rédaction d’une plateforme de revendications unitaire et d’un plan d’action unitaire.
    Le collectif appellera à la mobilisation des salariés et de toute la population Réunionnaise sur quatre revendications immédiates (...)

  • Au tour de la Réunion !

    , par AFP

    SAINT-DENIS-DE-LA REUNION, 10 fév 2009 (AFP) - Un collectif composé de 13 syndicats, partis de gauche et associations a annoncé mardi à Saint-Denis la constitution d’un front en vue de l’élaboration d’une plate-forme de revendications sur le pouvoir d’achat et l’emploi à La Réunion.
    Cette annonce (...)

  • A la Réunion : ouvrir un second front – Depuis deux semaines, une grève générale paralyse toute la Guadeloupe

    , par AZEMA Philippe, DOMPY Nathalie, NPAR

    Le collectif LIYANNAJ KONT PWOFITASYON qui regroupe des dizaines d’organisations syndicales, politiques, culturelles a présenté une plate-forme de revendications qui touche à tous les aspects sociaux, économiques, culturels de la vie en Guadeloupe : relèvement immédiat des salaires, des minima (...)

  • Interview : Battre le chikungunya

    , par THIRAPATHI Yoga

    Chef de service de médecine interne au CHI de Saint-Benoît, sur l’île de la Réunion, Yoga Thirapathi est confronté quotidiennement aux ravages du chikungunya, virus ayant touché plus d’un quart de la population réunionnaise et fait près d’une centaine de morts. Membre du Mouvement pour une alternative (...)

  • Chikungunya : la grippe coloniale

    , par GERAUD Geoffroy

    L’épidémie de chikungunya qui frappe l’île de la Réunion touche près de 250 000 personnes. En annonçant une aide de 91 millions d’euros, Villepin cherche davantage à subventionner les entreprises qu’à aider les classes populaires. Les Réunionnais ont attendu plus d’une année que l’État français daigne se (...)