Communiqué

Contre les fraudes électorales en Mauritanie

, par NPA

Le Nouveau Parti Anticapitaliste dénonce les fraudes électorales qui ont dominé l’élection présidentielle en Mauritanie.

Après avoir fomenté un coup d’Etat militaire pour s’emparer du pouvoir, l’ex-général Aziz a procédé à un coup d’état électoral (fausses cartes d’identité, achat de votes, noms effacés sur les listes électorales ...).

La faible présence d’observateurs internationaux va permettre à l’ex-général Aziz de donner un semblant de légitimité à des élections qui lui avaient été imposées par la mobilisation populaire.

Le NPA se tient aux côtés des démocrates mauritaniens et tient à alerter l’opinion sur les dangers de répression qui risque de s’abattre sur ce pays.

Le 21 juillet 2009

Pas de licence spécifique (droits par défaut)