Grève de la faim pour un référendum sur le désarmement nucléaire

Saintes, le 14 mai 2012

Communiqué de presse

Grève de la faim pour un référendum sur le désarmement nucléaire

Jean-Marie Matagne, 68 ans, père et grand-père, docteur en philosophie, président de l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire, commencera une grève de la faim à durée non limitée à partir du 15 mai 2012 à midi.

Avec lui nous demandons au nouveau Président de la République, au nouveau gouvernement et aux candidats à la députation de s’engager à faire respecter par la France son « obligation de poursuivre de bonne foi et de mener à terme des négociations conduisant au désarmement nucléaire dans tous ses aspects, sous un contrôle international strict et efficace », conformément à l’avis de la Cour Internationale de Justice du 8 juillet 1996.

Le peuple français n’a jamais été consulté sur la question des armes nucléaires, armes de crimes contre l’humanité. Alors que l’abolition des armes nucléaires est inscrite à l’agenda international, la question doit être posée aux Français : « Approuvez-vous que la France participe avec les autres Etats concernés à l’élimination complète des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? »

50 ans d’omerta militaire et nucléaire, ça suffit. Le changement, c’est maintenant.

Contact Comité de Soutien : 05 16 22 01 39


Pas de licence spécifique (droits par défaut)