Petite histoire d’intercoll.net

, par Intercoll

C’est au moment du Forum mondial de l’éducation, à Ramallah, en 2010, que quelques personnes ont envisagé la création d’un espace ouvert et continu de discussion sur les débats stratégiques et les propositions d’action. C’est là qu’a été avancée l’idée d’un intellectuel collectif international des mouvements sociaux ; à partir des personnes qui travaillent dans ces mouvements.

Un premier séminaire à Paris a réuni, en 2011, une vingtaine de personnes de divers pays : Brésil (Carlos V), Canada (Pierre B), France (Bernard D, Gustave M), Inde (Vinod R), Maroc (Hamouda S), Taiwan (Shenjing L) et a permis de lancer le projet. Un premier site a été lancé par Nicolas Haeringer, en 2012. Plusieurs activités et assemblées de convergence du Forum Social Mondial de Tunis, en 2013 et 2015, se sont appuyés sur les groupes de travail d’intercoll (mouvements sociaux des pays émergents ; islam et politique, alter-chine, FSM et nouveaux mouvements, printemps arabes, …) Un séminaire à Taiwan, en janvier 2014, a porté sur les mouvements sociaux dans les pays émergents.

Le nouveau site concrétise une nouvelle étape à partir des sites partenaires, de l’enquête permanente auprès des mouvements sociaux, du mur des questionnements et des groupes de travail.

Le comité de pilotage provisoire actuel est formé de : Bernard D – AEC ; Céline M – IPAM ; Christophe A (ATTAC) ; Erika C – Autres Brésils ; Gustave M – Cedetim ; Hamouda S – FMAS ; Mathilde B – intercoll ; Nicolas H – 350.org ; Pierre B (NCS), Pierre R - EESF, Shenjing L – New International ; Sophie G – Cedidelp.

20 juin 2016


Pas de licence spécifique (droits par défaut)