Rapport sur la solidarité financière envers la paysannerie népalaise victime du tremblement de terre d’avril 2015

Le Népal a subi un violent séisme le 25 avril 2015. Notre association (ESSF) n’ayant alors aucun contact direct dans ce pays, nous avions apporté notre soutien à l’appel rapidement lancé par La Via Campesina [1].

Dans cet appel [2], La Via Campesina s’engageait auprès de sa section népalaise, la Fédération des Paysans népalais (All Nepal Peasant Federation – ANPFa).

Nous avons eu l’occasion de rencontrer l’un des représentants de cette fédération d’organisations paysannes [3] en novembre 2015 à Paris, à l’occasion du sommet alternatif sur le climat et nous avons décidé de lui envoyer, une aide financière se montant à 2 000 € (transfert effectuée en date du 22 décembre).

Cette aide a été utilisée dans le district de Lalitpur (région centre). Elle a permis l’achat de semences afin de permettre la préparation d’une nouvelle récolte, après les dommages dévastateurs provoqués par le tremblement de terre.

La quasi-totalité de l’aide financière transmise par ESSF a été utilisée à l’achat des semences, de petites sommes étant par ailleurs destinées à leur transport (Katmandu-Lalipur) ou aux repas des volontaires mobilisés à cette occasion (voir le détail des dépenses dans le fichier PDF ci-dessous).

L’ANPFa est une fédération paysanne reconnue tant sur le plan international que dans le paysage politique national. De ce fait, elle a bien entendu reçu, après le séisme du 25 avril, d’autres financements, généralement beaucoup plus importants que ce que nous pouvions offrir. Contrairement à ce qui peut se passer dans d’autres pays, nous ne sommes pas son principal — ou l’un de ses principaux — partenaire ; tant mieux pour eux ! Mais il nous semblait néanmoins important d’apporter une pierre à un édifice d’aide qui n’a jamais finit d’être construit.

C’est la première fois que notre association engageait une initiative de solidarité financière envers le Népal.

Merci à toutes celles et tous ceux qui l’ont permise.

Pierre Rousset
ESSF

Nous avons publié par ailleurs un rapport envoyé par l’ANPFa à la Fédération de Paris du Secours populaire qui a financé (avec plus de moyens) un programme similaire. Ce rapport présente de façon détaillée le travail qu’elle accompli : voir sur ESSF (article 40037), Un programme de soutien aux agriculteurs népalais victimes du séisme d’avril 2015


Annexe

Documents financiers fournis par l’ANPFa