Colombie

Toutes les versions de cette rubrique : [English] [français]

Articles de cette rubrique

  • Guérilla en Colombie : la fin et les moyens

    , par BATOU Jean, GRANDA Rodrigo

    Le 24 juillet 2007, à la Havane, notre journal a obtenu un entretien exclusif avec Rodrigo Granda, membre de la Commission internationale des Forces armées révolutionnaires de Colombie-Armée du Peuple (FARC-EP), enlevé au Venezuela par la police secrète colombienne, incarcéré, puis sorti de prison à (...)

  • Colombie : fatales connivences...

    , par DELCAS Marie

    BOGOTA CORRESPONDANTE Ministre de la culture à 32 ans, ministre des relations extérieures à 36, Maria Consuelo Araujo, nièce du procureur de la République colombienne et d’un juge de la Cour constitutionnelle, avait un CV à faire pâlir d’envie tous les énarques de la terre. En février, pourtant, la (...)

  • Colombie : un pouvoir dangereux et instable

    , par LOZANO GUILLEN Carlos

    Carlos Lozano Guillén est journaliste et directeur de l’hebdomadaire « VOZ », du Parti communiste de Colombie. Spécialiste du conflit colombien, il a été membre, sous la présidence de Pastrana, de 1998 à 2002, de la « Commission des notables », destinée à faciliter le processus de paix en Colombie. • (...)

  • Les horreurs des paramilitaires colombiens exhumées

    , par TAILLE Michel

    San Onofre, envoyé spécial Quatre ans après la disparition de son fils, Fidencio Berrio ne sait toujours pas où est son corps. L’ouvrier de San Onofre, une petite ville de la côte caraïbe de Colombie, raconte comment les milices paramilitaires l’on emmené pour un voyage sans retour, alors qu’il (...)

  • Des bananes (Chiquita Brands) qui ruissellent de sang

    , par PICCOLI Guido

    Si José Arcadio Secondo avait été syndicaliste cueilleur de bananes ces années-ci et non pas à Macondo il y a trois-quarts de siècle, il aurait eu encore moins de probabilité de mourir de vieillesse. Les bananes, à l’époque comme aujourd’hui, continuent à ruisseler de sang. C’est ce que confirme la (...)

  • Qui a peur de Camilo ?

    , par LORENZANO Eugenio

    Le 15 février 1966 fut un jour tragique pour la Colombie, et peut-être pour toute l’Amérique latine. Ce jour là, il y a 41 ans, Camilo Torres Restrepo, prêtre et guérillero était tué lors de son premier conflit armé, sous le feu de l’armée colombienne dans la région reculée de Santander, à Patiocemento, (...)

  • Colombie : l’évolution des FARC et les paramilitaires en cause

    , par DELCAS Marie

    La dérive des FARC
    BOGOTA - CORRESPONDANTE La dernière fois que Manuel Marulanda a vu la ville, c’était en 1963. Depuis, il n’a jamais quitté ses bottes de caoutchouc, ni son fusil. A 76 ans, Marulanda dirige encore les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), la dernière grande guérilla (...)

  • Colombie : le cartel de Washington

    , par DUARTE Ana Maria

    Alors que l’élection présidentielle se tient le 28 mai, la Colombie vit une crise humanitaire et politique sans égal en Amérique latine. L’élection, en 2002, d’Alvaro Uribe Velez à la tête du pays a décomplexé l’ascension d’une extrême droite dopée au paramilitarisme et au trafic de drogue. Réminiscence de (...)

Mots-clés