Montreuil (93)

Le Parc des Beaumonts, Montreuil (93) : rapport ornithologique 2001

, par ROUSSET Pierre

Après avoir été très régulière, la publication des rapports ornithologiques annuels du parc des Beaumonts a pris du retard pour des raisons, disons, de force majeure. Il en va de même de la rédaction, pourtant bien engagée, d’un livre sur le parc et son avifaune. Certaines données concernant l’année 2001 nous manquent peut-être toujours, mais pas au point de repousser encore la diffusion du rapport. Si nécessaire, une mise à jour sera réalisée ultérieurement (comme cela a été fait pour des années antérieure).

PR, le 18 novembre 2004


Derniers ajouts ou modifications introduites le 23 décembre 2010.

Nouvelles espèces notées aux Beaumonts en 2001

Faucon kobez Falco verspertinus. Le Kobez niche surtout en Russie et rarement plus à l’Ouest que la Hongrie. Le passage migratoire s’opère à l’est de la France, bien qu’il apparaisse assez régulièrement (mais en petits nombres) dans le Sud-Est du pays. Il n’est observé que très rarement en Ile-de-France lors des migrations, principalement au printemps, en mai-juin (voire juillet), occasionnellement en automne (septembre-octobre).

Pic noir Dryocopus martius. Venu de l’Est, le Pic noir s’est progressivement installé en Ile-de-France à partir des années 1960. Il affectionne le hêtre et les massifs forestiers, mais il peut nicher dans des boisements plus restreints (un couple au bois de Vincennes). Lors de la dispersion des jeunes, mais à d’autres occasions aussi, des individus peuvent être observé vagabondant partout où il y a des arbres.

Petit Gravelot Charadrius dubius. Limicole estivant nicheur en Ile-de-France (rives, îlots, zones sableuses proches de l’eau…). Migre de la mi-mars à la fin mai (pic en avril, occasionnel en février) et de fin juin à septembre (parfois octobre).

Poule d’eau Gallinula choropus. Nicheuse (tous milieux humides avec un minimum d’eau libre), migratrice et hivernante commune en Ile-de-France. Passages migratoires probablement en mars-avril (difficile à déceler) et octobre-novembre (rassemblements dès la mi-août). Niche à Paris (parc Montsouris…), commune dans les bois de Boulogne et Vincennes.

Cisticole des joncs Cisticola juncidis. Espèce mériodionale en expansion vers le Nord, bien que décimée par les vagues de froid. S’installe en région parisienne à partir de la moitié des années 1970. Sédentaire, mais aux effectifs très fluctuant en Ile-de-France. Niche dans les milieux où l’on trouve de hautes herbes (friches, terrains vagues…). Déplacements erratiques en été et en automne.

Par ailleurs :

Le Faucon hobereau Falco subbuteo a été pour la première fois observé chassant au-dessus du site (et non en simple survol).

Les observateurs en 2001 : Xavier Bougeard (XB), François Carrez (FC), Pierre Delbove (PD), Jean-François Magne (JFM), Noémie Morgenstern (NM), Pierre Rousset (PR), Laurent Spanneut (LS), Alexis Vernier (AV). Des indications (sérieuses) sont aussi parfois fournies par des habitants des environs, habitués du parc (l’obs est alors attribuée à « un habitué », sans autre précision, après avoir été discutée avec l’intéressé).

JouMig = Journée migration en Ile-de-France, le 22 octobre 2001. Aux Beaumonts : de 11h (après de fortes pluies) à 15 h, avec un seul point d’observation (la butte sud) et deux observateurs (NM, PR).


Liste systématique

Grand cormoran Phalacrocorax carbo

- Survols migratoires au printemps (mars-avril : 5 individus) et, surtout, en automne (septembre-novembre : 289 individus). [Présence hivernale début janvier 2002.]
- Mars les 9 (quatre, vol N). Avril les 7 (un, vol SE). // Septembre les 17 (dix-huit, vol S), 24 (treize, vol S), 30 (cinquante et un, vol S). Octobre les 5 (quatre-vingt-treize, vol S), 6 (trente, vol S), 7 (deux, vol S), 11 (quarante-six, vol S), 18 (cinquante, vol S 15.30), 21 (un, survol), 22 (un, vol S, JouMig), 27 (dix, vol S). Novembre les 1 (onze) & 11 (onze, vol E), 25 (deux, vol N).

Héron cendré Ardea cinerea

- Quelques survols (2 individus en mai et 7 fin septembre-octobre). Présence régulière de jour sur les mares fin juillet-fin septembre. Indices de fréquentation (nocturne ?) fin novembre.
- Mai les 1 & 7 (un, vol N). // Fin juillet (un, mare de Brie). Mi-août (un, mare perchée). Août le 1 (un, mare perchée). Septembre les 11 (un, mare perchée), 12 (un, mare perchée), 16 (un, mare perchée), 17, 18 & 23 (un), 24 (quatre : un sur place, trois vol S), 27 (un, mare perchée), 30 (deux : un vol local, un vol S). Octobre les 7 (deux, survols). // Novembre le 30 (traces, 23h).

Cigogne blanche Ciconia ciconia

- N’a pas été vue du site faute, notamment, d’observateur présent, mais a été notée non loin. [Note : la Cigogne blanche est entrée dans la liste des Beaumonts en 2002, ayant cette fois été observée en migration du site même].
- Février le 13 (un, en vol au-dessus du centre-ville : quartier de la mairie). – François Delhommeau.

Oie cendrée Anser anser

- Survols migratoires au printemps (février : 16 individus) et automne (novembre : 279).
- Février le 25 (seize, vol N). // Novembre les 5 (deux cent soixante-quatre en 3 vols matinaux + quatorze, vol S), 9 (un vol bas, 7h). -JFM, PR, LS.

Canard colvert Anas platyrhynchos

- Présents sur les trois mares, surtout au printemps. Se nourrissent alors longuement dans la végétation de la mare à la fontaine, malgré la proximité du chemin. La présence nocturne reste très mal évaluée.
- Une donnée en janvier. Une donnée en février le 22. Neuf données en mars, avec un maximum de six individus sur la mare perchée le 20. Huit données en avril. Onze données en mai, avec un maximum de six individus sur la mare perchée le 17 (un cadavre mare à la fontaine le 25). Une donnée en juin. Une donnée en octobre (sept individus). Une donnée fin novembre.

Bondrée apivore Pernis apivorus

- Survols migratoires au printemps (mai : 3 individus) et en automne (septembre : 11 individus). Notons une observation rare de 9 bondrées en vol.
- Mai les 13 (un, vol NNE) (NM, AV), 20 (deux s’élèvent en cerclant). // Septembre les 2 (un, sur place), 16 (neuf, en groupe lâche, vol S), 24 (un, vol S).

Buse variable Buteo buteo

- Trois données pour la migration d’automne.
- Septembre le 24 (un, vol S). Octobre les 5 & 6 (un, vol S).

Grands rapaces non identifié

- Septembre le 8 (une bondrée ou une buse houspillée par des corneilles (animateurs). Novembre le 11 (un, cercle en hauteur houspillé par des Corneilles au sud).

Epervier d’Europe Accipiter nisus

- Noté en janvier, mars-avril et août-décembre. Passage migratoire et hivernage en 2000-2001 comme en 2001-2002.
- Janvier le 14 (un). Mars les 4 (un), 16 (un, vol N), 17 (un), 24 (une femelle), 30 (deux : un sur place, un vol N). Avril le 27 (un, sur place). // Août le 23 (un, sur place). Septembre, les 16, 24 & 28 (un). Octobre les 21 (trois, vol S), 22 (JouMig) (trois, vol S). Novembre les 2, 5, 24 & 25 (un). Décembre les 1, 14, 15, 16 & 22 (un). [Revu dès le début janvier 2002.] –NM, PR, AV.

Faucon crécerelle Falco tinnunculus

- L’espèce niche dans les environs et fréquente le site toute l’année (terrain de chasse). On ne sait pas si les nicheurs résident sur place ou passent l’hiver ailleurs. Des indices de migration (passage en altitude, présence jusqu’à cinq individus…) sont notés en mars et octobre, en particulier.

Faucon kobez Falco verspertinus

- Première identification pour le site.
- Mai le 19 (un, survol d’observation) (PR). [Note : un an plus tard, jour pour jour, un autre Kobez a été observé sur le site. Un article va être prochainement placé sur le site de l’association Beaumonts-Nature en ville concernant ces deux observations.]

Faucon hobereau Falco subbuteo

- Migration de printemps (mai : une obs) et d’automne (août, octobre : deux obs). Ce sont les deuxième-quatrième données pour le site, et la première pour un individu en chasse sur place.
- Mai les 13 (un, vol N), 18 (un, vol bas). // Août le 3 (un en chasse vers 21h). Octobre le 7 (un, vol S). -PR, LS.

Poule d’eau (Gallinule) Gallinula chloropus

- Première donnée pour le site.
- Septembre le 14 (une possible mare perchée). Novembre le 5 (un, mare perchée) (JFM). Un individu en migration ou en déplacement erratique ? Rappelons que la petite zone humide du parc des Beaumonts n’a été créée qu’en 1998. [Note : En 2003, un couple de poules d’eau va s’installer pour la première fois et nicher avec succès (voir l’article posté sur le site de Beaumonts-Nature en ville).]

Petit Gravelot Charadrius dubius

- Première observation pour le site.
- Avril le 1. Un individu, vol bas semble avoir inspecté le site (LS).

Barge à queue noire Limosa limosa

- Deuxième observation pour le site.
- Septembre le 16 (un survol bas, NE) (PR).

Bécasse des bois Scolopax rusticola

- Une donnée (mai). Halte migratoire ou déplacement local à la suite d’un dérangement ?
- Mai le 7 (vol apparemment S, bas).

Mouette rieuse Larus ridibundus

- Relativement régulièrement noté (uniquement en survol) de janvier au tout début avril et de la fin septembre à décembre. Une donnée en mai. Les chiffres fournis ici concernent le total des individus comptés durant une sortie. Les vols comprennent généralement de un à une vingtaine d’individus, et rarement plus de la quarantaine. Les jours de forte activité, il n’y a généralement pas de direction dominante évidente des vols, (suivant la période ou l’heure), mais il y a des exceptions : par exemple, le 30 décembre, tous les individus observés en matinée (226, chiffre maximum de l’année) étaient en vol sud (il en allait de même pour les 13 goélands notés ce jour-là). Total pour l’année : 806 individus notés.
- Janvier les 2 (trois), 7 (deux), 14 (trois). Février les 11 (huit), 24 (sept, vol W). Mars les 3 (un), 4 (quatre-vingt seize), 9 (quatre), 11 (quatre-vingt dix en deux vols W), 16 (cinq, vol E), 24 (trois, vol N). Avril les 1 (deux, vol N). / Mai les 18 (trois dont deux pn, vol N). // Août le 5 (trois). Septembre les 28 (un, vol N), 29 (deux, vol N), 30 (un, vol N). Octobre les 5 (cinq, survols), 6 (quatre, survols), 7 (cinq, vol S), 12 (quatre, survols), 27 (un, vol W), 28 (un, vol E). Novembre les 3 (un, survol), 5 (douze, survols), 10 (deux, survols), 11 (huit, survols), 25 (vingt-six, survols). Décembre les 1 (quatre), 2 (vingt-cinq), 9 & 14 (un), 15 (huit), 16 (cinquante-neuf en 10 survols), 17 & 20 (un), 22 (trois), 23 (cent soixante-huit en trente survols, dont un groupe de trente-trois individus), 25 (six), 30 (deux cent vingt-six en quatorze vols, dont un de 47 individus, tous orientés Sud).

Goéland cendré Larus canus

- Deux survols en fin d’automne-hiver. [Présence hivernale début janvier 2002 aussi.]
- Novembre le 11 (un, vol S). Décembre le 16 (un imm., vol N). -PR, LS.

Goéland brun Larus fuscus

- Deux survols en fin d’hiver-début de printemps.
- Février le 11 (un adulte, vol E). Mars le 24 (un, vol N). PR.

Goéland argenté Larus argentatus

- Survols en janvier (4 individus), mars-mai (13 individus) et novembre-décembre (12 individus).
- Janvier les 14 (quatre, vol N). // Mars les 23 (un, vol S), 24 (un, vol N). Avril les 1 (cinq, survol), 6 (un imm., survol), 15 (un), 27 (deux, vol S). Mai les 7 & 13 (un, deuxième été ?, vol N). // Novembre le 11 (un, vol NE). Décembre les 14 (trois adultes, vol S), 23 (un imm., vol N), 30 (huit, vols S).

Goéland leucophée Larus michaellis

- Survols en mai-juin (20 individus), septembre-octobre (6 individus) et décembre (2 individus).
- Mai les 18 (quatre imm.). Juin le 6 (deux imm., vol SSW), 14 (quatorze imm., vol SW à 21h40) // Septembre les 16 (deux imm., vol N), 17 (un, vol N). / Octobre les 20 (un, vol N), 22 (deux adultes, vol S, JouMig). / Décembre le 16 (deux imm., vol N). [Présence hivernale début janvier 2002.]

Goéland indéterminé Larus species

- Survols en mai (5 individus), août-octobre (8 individus) et novembre (5 individus).
- “Argophées” ou, peut-être, bruns : Mai les 7 (un imm., vol S), 23 (trois imm.), 24 (un, vol N). // Août le 1 (un, vol N). Septembre les 24 & 27 (trois, vol N). Octobre le 28 (un, vol E). Décembre le 30 (cinq, vol S).

Sterne non identifiée Sterna species

- Deuxième donnée de sterne pour le site. La première était une Pierregarin (l’espèce de sterne la plus courante dans notre région).
- Avril le 15 (un, survol). XB.

Pigeon biset des villes Columba livia

- De quelques dizaines à une centaine d’individus généralement notés sur le site.

Pigeon colombin Columba oenas

- Présence sur le site en mai. Quelques survols, en juillet-octobre et décembre.
- Mai le 13 (deux, perchés), 18 (un, posé, friche). Juillet le 27 (deux, vol S). Août le 25 (un, vol S). Septembre les 25 (deux, vol W), 28 (deux, vol E). Octobre le 12 (un, survol). Décembre le 16 (un, vol N).

Pigeon ramier Columba palumbus

- Présent toute l’année. Résidents, déplacements locaux et passages migratoires (ces derniers étant difficiles à différentier des autres survols).
- Groupes : quelques chiffres. Janvier le 2 (trente). Septembre les 16 (>trente) & 27 (un groupe de 36, posé). Migration active : Octobre le 28 (cent dix-sept qui semblent en migration).

Tourterelle turque Streptopelia decaocto

- Niche aux alentours. Observée généralement au vol, mais aussi sur le site : perchée, posée dans le dépôt de voirie, buvant à la mare perchée…

Tourterelle des bois Streptopelia turtur

- Passages migratoires au printemps (mai : 3 individus) et en automne (juillet-septembre : 6 individus).
- Mai les 7 (un, vol N), 22 (un, vol E), 24 (un chant, mare perchée). // Juillet le 15 (deux, posées puis vol N). Août les 23 & 25 (un, perché). Septembre le 17 (deux, vol S). -PR, LS.

Perroquet gris du Gabon (Jaco) Psittacus erithacus

- Issu de captivité. Deuxième identification pour le site.
- Juillet le 1 (un habitué).

Inséparable rosegorge Agapornis roseicollis

- Issu de captivité. Originaire d’Afrique du Sud-Ouest.
- Mars le 3 (un).

Chouette hulotte Strix aluco

- N’a pas été entendu fréquemment, comme certaines années précédentes, par des riverains. Mais a été néanmoins entendue quelques fois en novembre-décembre (un habitué).

Rapace nocturne non identifié

- Octobre le 25 : un grand nocturne type Moyen-Duc en vol au-dessus de l’avenue Parmentier, au crépuscule (LS).

Martinet noir Apus apus

- Présent de la fin avril à la fin août. Fréquemment observés buvant à la mare perchée.
- Premiers arrivés les 22 ou 23 avril (LS), puis une cinquantaine au moins à partir du 27 avril et présence constante après. Copulation : Mai les 8, 13, 19. Chiffres : Mai les 11, 12 (cent). Juillet les 23 (cent cinquante), 24 (départs des locaux sensible : restent quelques dizaines, LS), 27 (dix). Août les 1 (quarante), 5 (un), 9 (neuf, vol WSW), 23 (six), 26 (trois) (LS).

Martin-pêcheur Alcedo atthis

- N’a pas hiverné sur place en 2000-2001. En revanche, observé régulièrement de septembre à décembre 2001. L’hivernage 2001-2002 s’est poursuivi après le nouvel an.
- Septembre les 16 (en vol local), 17, 27, 28, 29 & 30 (mare perchée). Octobre les 6, 18 & 28. Régulièrement observé en novembre (un habitué). Décembre les 2 & 16.
- Le 17 septembre, des pêcheurs priés de cessez leurs activités piscicoles dans la mare perchée caillassent le marti-pêcheur (« si nous ne pouvons pas pêcher, personne ne le pourra » !). L’oiseau, obstiné, passe d’un côté à l’autre de la roselière pour échapper sans s’enfuir à la hargne vengeresse.

Pic vert Picus viridis

- Plusieurs individus fréquentent le site en toutes saisons.

Pic noir Dryocopus martius

- Première observation pour le site (côté parc Mabille).
- Octobre le 28 (un) (PR).

Pic épeiche Dendrocopos major

- Pas noté de la mi-avril à la troisième décade de juillet. Mais observé tambourinant à plusieurs reprises du 30 mars au 8 avril. Manifestations territoriales. Généralement un ou deux individus (mâle et femelle), rarement trois.
- Janvier-début avril : régulier. Tambour : le 30 & 31 mars, le 1er, 6, 7 & 8 avril. Puis, observé de fin juillet à décembre.

Pic mar Dendrocopos medius

- Troisième donnée hivernale sur le site, dans la même zone que les deux fois précédentes. Le Mar a donc été observé une fois pendant trois hivers différents, ce qui renforce l’hypothèse d’un vagabondage régulier.
- Janvier le 20 (un, boisement de coteau ouest) (PR).

Pic épeichette Dendrocopos minor

- Résident.
- Tambour le 31 mars et le 1er avril (4 individus notés).

Cochevis huppé Galerida cristata

- Une donnée en automne. Rare sur le site.
- Octobre le 5 (un) (PR).

Alouette lulu Lullula arborea

- Pas noté au printemps. Passage et haltes migratoires en automne (octobre : 19 individus).
- Octobre les 5 (trois : halte brève, vol S), 11 (quatre, vol S), 12 (un, vol S), 22 (onze, vol S, JouMig).

Alouette des champs Alauda arvensis

- Passage et haltes migratoires au printemps (mars-mai : 9 individus) et en automne (fin août, puis octobre-novembre : 175 individus). Un fin décembre.
- Mars les 16 (six, vol N), 19 (un), 24 (deux). // Octobre les 6 (deux, vol S), 11 (trois, vol S), 12 (onze, vol S), 20 (un, vol S), 22 (quarante-sept, vol S, JouMig), 27 (trente-huit, vol S), 28 (quarante-six, vol S). Novembre les 2 (un, vol S), 3 (trois, vol S), 4 (un, vol S), 10 (sept, vol S), 11 (huit, vol S), 17 (trois, survols) / Décembre le 22 (un, vol).

Hirondelle de rivage Riparia riparia

- Une observation durant la migration d’automne.
- Septembre le 2 (un, vol sur place) (PR).

Hirondelle de cheminée (rustique) Hirundo rustica

- Quelques individus séjournent dans les environs immédiats et fréquentent quotidiennement le site au printemps-été. Fréquemment observées buvant à la mare perchée. Passage migratoire visible en automne (août-mi octobre : 268 individus).
- Premiers notés : avril les 1 (trois : un vol local, deux vol N), 7 (un), 22 (un), 27 & 29 (trois)… Mai-juillet : jusqu’à trois. Août les 1 (un), 19 (quatre), 23 (un), 25 (trois), 26 (trois). Septembre les 2 & 9 (six), 15 (sept), 16 (quatorze, vol S et HM), 17 & 24 (trois), 25 (dix-huit), 27 (douze, vol S), 28 (soixante-dix, vol S), 30 (vingt-sept, vol S). Octobre les 5 (trente-six, vol S), 6 (onze, vol S), 7 (seize, vol S), 11 (vingt et un, vol S), 12 (six, vol S).

Hirondelle de fenêtre Delichon urbicum

- Au moins une douzaine d’individus séjournent dans les environs immédiats et sont quotidiennement présents sur le site au printemps-été. Fréquemment observées buvant à la mare perchée. Passage migratoire visible en automne (septembre-mi octobre : 316 individus).
- Premiers notés : avril les 25 (FC), 27 (huit), 29 (six). Mai les 1 (vingt), 6 (six), 7 (un), 8 & 11 (six), 12 (huit), 13 (cinq), 18 (six), 19 (20), 20... 27 (>trente). Juin les 2 (>trente), 16 (vingt-cinq), 21... Juillet les 1... 23 (trente)... Août les 1 (dix), 19 (quinze), 23 & 25 (cinquante)... . Septembre les 2 (vingt), 9 (un), 15 (trente), 16 (trente et une, vol S et halte migratoire), 17 (un), 24 (quatre-vingt), 25 (trente), 27 (onze, vol S), 28 (quatre-vingt, vol S). Octobre les 6 (vingt, vol S), 12 (sept, vol S).

Pipit des arbres Anthus trivialis

- Haltes et survols migratoires au printemps (mai : 10 individus) et automne (août-mi octobre : 9 individus). Passage probablement mal observé.
- Mai les 1 (deux), 5 (un), 7 & 8 (trois), 11 (un). // Août le 27 (un en vol). Septembre les 25 (un), 27 (trois), 28 (un), 30 (un, vol S). -XB, PR, LS.

Pipit farlouse Anthus pratensis

- Présence hivernale d’une petite troupe ; passage et haltes migratoires.
- Janvier les 2 (un), 7 (dix-huit), 12 (deux), 13 (sept), 14 (quatre), 19 (un), 20 (huit). Février les 2 (dix), 11 (quatorze), 16 (huit), 22 (treize), 25 (un). Mars les 4 (treize), 9 (un), 16 (douze), 17 & 19 (sept), 24 (onze), 30 (trois). Avril les 1 (dix-neuf : sept sur place, douze vol N), 6 (six), 7 (trois), 8 (deux), 15 (quatre), 18 (un). // Septembre les 25 (un, vol S), 27 (six, vol S), 28 (vingt-trois : trois sur place, vingt vol S), 30 (six : un sur place, cinq vol S). Octobre les 6 (quatre), 7 (huit, vol S), 11 (vingt-trois : six sur place, dix-sept vol S), 12 (dix-huit : six sur place, douze vol S), 21 (quatorze : trois sur place, onze vol S, JouMig), 26 (quatre), 27 (vingt-neuf : trois sur place, vingt-six vol S), 28 (dix-neuf : quatre sur place, quinze vol S). Novembre les 3 (huit), 4 (trois), 5 (deux), 10 (trois), 11 (deux), 15 & 17 (un), 24 (deux). Décembre les 9 & 15 (un), 22 (quatre), 23 (un), 30 (deux).

Bergeronnette printanière Motacilla flava

- Passage et haltes migratoires au printemps (avril-mai : 3 individus) et automne (septembre-octobre : 8 individus).
- Avril les 1 (deux, vol N). Mai les 7 (un mâle). // Septembre les 9 & 15 (deux). Octobre les 11 (un, vol S), 12 (deux, vol S), 21 (un, vol S). -PR, LS.

Bergeronnette (pr.) flavéole Motacilla (fl.) flavissima

- Deux observations printanières en mai.
- Mai les 7 (un mâle) (PR) & 9 (un mâle) (LS).

Bergeronnette des ruisseaux Motacilla cinerea

- Passage et haltes migratoires en automne (septembre-début novembre : 12 individus).
- Septembre les 23 (un, mare perchée), 28 (un), 30 (quatre, vol S). Octobre les 7 (un, vol S), 10 (un), 11 (un), 12 (trois, vol S). Novembre le 1 (un). -PR, LS.

Bergeronnette grise Motacilla alba

- Passage et haltes migratoires au printemps (mai : 1 individu) et automne-hiver (octobre-décembre : 31 individus).
- Mai le 23 (un, se posant immeuble. Juv ?) (LS). // Octobre les 6 (dix, vol S), 7 (deux, vol S), 10 (deux), 11 & 12 (six, vol S), 26 (un), 28 (trois, vol S). Novembre le 5 (un) (JFM).

Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes

- Résident, possibles migrants et hivernants.

Accenteur mouchet Prunella modularis

- Résident et migrants, possibles hivernants.

Rougegorge familier Erithacus rubecula

- Résident et migrants, possibles hivernants.

Rossignol philomèle Luscinia megarhynchos

- Au moins un mâle cantonné au printemps. La nidification semble probable.
- Avril les 15 (un) (XB), 25 (un chant), 27 (deux, chant), 29 (un, chant). Mai les 1, 7, 11, 18, 21, 24 & 27 (un, chant).

Rougequeue noir Phoenicurus ochruros

- Niche aux alentours immédiats, faible présence sur le site durant la période de nidification. Haltes migratoires, marqué surtout en automne (septembre-début novembre : 122 individus posés, essentiellement dans la friche).
- Mars les 16 (un mâle, une femelle), 17 (un mâle), 19 (chant, pourtour), 19 (un), 24 (un mâle). Avril les 1 & 6 (chant, pourtour), 8 (pourtour). Mai le 8 (une femelle, friche), 11 (un mâle, friche), 13 (un chanteur), 27 (mâle chantant, immeuble pourtour). Juin les 2 (pourtour), 16 (un imm.), 21 (pourtour). Juillet les 1 (un, sur place). Août les 25 & 26 (un mâle). Septembre les 15 (huit dont un mâle ad.), 16 & 17 (huit), 23, 24 & 25 (quatre, chant), 27 (quatorze), 28 (quatre, chant). Octobre les 5 (deux), 6 (douze), 7 (sept), 10 (deux), 11 (vingt-deux), 12 (dix-neuf dont deux mâles ad.), 20 (un), 22 (deux, vol S, JouMig). Novembre le 4 (un).

Rougequeue à front blanc Phoenicurus phoenicurus

- Haltes migratoires au printemps (mai : 2 individus) et, surtout, à l’automne (fin août-début octobre : 31 individus).
- Mai les 7 (un mâle), 8 (une femelle). // Août le 25 (un) (+un pourtour), 26 (un mâle). Septembre les 15 (une femelle), 23 (un mâle, une femelle), 25 (deux dont un mâle), 27 (six), 28 (trois), 30 (six, dont un mâle en plumage nuptial). Octobre les 5 (cinq), 6 (deux), 7 (deux).

Traquet tarier (Tarier des prés) Saxicola rubetra

- Haltes migratoires en automne (fin août-début octobre : 16 individus).
- Août les 25 & 26 (un). Septembre les 15, 16 & 25 (un), 27 (cinq), 28 (un), 29 & 30 (deux). Octobre les 5 (un).

Traquet pâtre (Tarier pâtre) Saxicola torquata
- Nidification sur place : un couple certain, peut-être deux. Haltes migratoires marquées en automne (septembre-octobre : 62 individus)).
- Mars les 10, 16 & 17 (un mâle, une femelle), 19 & 23 (un mâle), 30 (un mâle), 31 (une femelle). Avril les 1, 6 & 7 (trois : deux mâles, une femelle. Chant le 7), 8 (un mâle), 12 (deux mâles), 15 (un mâle), 16 (trois : deux mâles, une femelle), 18 (un mâle), 21 (trois : deux mâles, une femelle), 22 (trois : deux mâles, une femelle. Peut-être trois mâles), 27 (un mâle), 29 (un mâle, une femelle). Mai les 1 (un mâle), 5 (un mâle, une femelle), 6 (un mâle, chant), 7 (un mâle), 8 (quatre : deux mâles, deux femelles), 11 (deux mâles), 12 & 13 (deux mâles, une femelle, chant), 18 (deux mâles, une femelle), 19 (un mâle, une femelle, chant, parade), 20 (deux mâles, une femelle), 22 (deux juv. volant, stad E), 24 (deux mâles, une femelle), 25 & 27 (un mâle). Juin les 2 (un mâle, deux femelles), 16 (quatre dont un mâle), 21 & 23 (un mâle, une femelle). Juillet les 1 (cinq : deux mâles, une femelle, deux juv.), 8 (un mâle, une femelle), 15 (trois : un mâle, une femelle, un juv.), 24 & 27 (cinq : un mâle, une femelle, deux juv.). Août les 1 (quatre ; deux mâles, deux juv.), 23 (quatre : deux mâle, une femelle, un juv.), 25 (une femelle, deux juv.), 26 (deux juv.). Septembre les 2 (un), 9 (cinq : deux mâles, une femelle, deux juv.), 15 (un mâle, une femelle), 16 (un mâle, une femelle, un juv.), 17 (un), 24 (cinq), 25 & 27 (quatre), 28 (sept), 29 & 30 (trois). Octobre les 5 (douze), 6 (deux), 7 (six), 11 & 12 (un), 20 & 28 (un mâle).

Traquet motteux Oenanthe oenanthe

- Haltes migratoires au printemps (mai : 2 individus).
- Mai les 13 (deux mâles).

Merle à plastron Turdus torquatus

- Haltes migratoire au printemps (mars : 1 individu) et en automne (septembre : 1 individu).
- Mars le 24 (un mâle, cimetière) (NM) // Septembre le 25 (un, vol S) (PR).

Merle noir Turdus merula

- Résident et migrants, possibles hivernants.

Grive litorne Turdus pilaris

- Passage et haltes migratoires au printemps (mai : 1 individu) et en automne (septembre-novembre : 147 individus). Faiblement noté en hiver (décembre).
- Mai le 11 (un). // Septembre le 30 (un). Octobre le 28 (dix-huit : une sur place, dix-sept vol S). Novembre les 3 (deux, survols), 10 (quatre-vingt-seize : deux sur place, quatre-vingt-quatorze survols), 11 (vingt-neuf, vol N). Décembre le 15 (deux). [Noté sur place le 1er janvier 2002.]

Grive musicienne Turdus philomelos

- Résident, passage et haltes migratoires, possibles hivernants.
- Janvier les 7 (chant)… Mars le 16 (passage)… // Septembre le 25 (dix-neuf)… Octobre le 5 (quarante-quatre : quatorze sur place, trente vol S), 6 & 7 (soixante : passage et qui « tombent »), 11 (soixante-dix : passage et qui « tombent »), 12 (quatre-vingt-dix : passage et qui « tombent »), 22 (trente-sept, vol S, JouMig), 27 (quarante-sept : sur place et vol S), 28 (soixante, vol S). Novembre le 15 (bribes de chant)…

Grive mauvis Turdus iliacus

- Passage et haltes migratoires au printemps (février-début avril : 60 individus) et en automne (octobre-novembre : 45 individus). Présence hivernale (janvier : 1, décembre : 7).
- Janvier les 7 (cinq), 13 & 19 (un). Février les 10 (vingt-deux), 16 (treize), 23 (huit). Mars les 4 (six), 10 (deux), 11 (trois), 24 & 31 (un). Avril les 1 & 7 (deux). // Octobre les 5 (quatre : une sur place, trois vol S), 24 (deux à 00h20), 28 (un, 22h) (LS). Novembre les 5 (six, survols), 10 (douze, survols), 11 (deux, vol S), 15 (dix-huit venant de Vincennes à 9h10). Décembre le 30 (un).

Grive draine Turdus viscivorus

- Résident. Passage et haltes migratoires, probables hivernants.
- Janvier le 7 (maximum : douze). Février le 11 (maximum : dix). Mars le 3 (maximum : huit). Septembre le 25 (neuf). Octobre le 5 (cinq : deux sur place, trois vol S), 6 (quatre dont trois vol S), 7 (trois vols S), 11 (quatre vol S), 12 (deux vol S), 20 (quatre), 22 (six, vol S, JouMig), 27 (six), 28 (huit : six sur place, deux vol S). Novembre les 10 (huit), 11 (six). Décembre le 30 (sept).

Cisticole des joncs Cisticola juncidis

- Première identification pour le site. Observée à plusieurs reprises et longuement dans la friche (sur le talus entre cascade et dépôt de voierie). Volette, se perche au sommet de petits buissons et autres plantes...
- Septembre le 29 (un) (PR).

Rousserolle verderolle Acrocephalus palustris

- Halte migratoire. Une seule donnée printanière.
- Mai le 18 (un, environs de la mare à la fontaine) (PR).

Rousserolle effarvatte Acrocephalus scirpaceus

- Halte migratoire. Une seule donnée printanière.
- Mai le 6 (un) (PR).

Rousserolle non identifiée Acrocephalus spe

- Verderolle ou effarvatte.
- Mai le 23 (un, mare perchée) (LS).

Hypolaïs polyglotte Hippolais polyglotta

- Estivant nicheur, migrant.
- Avril le 29 (deux). Mai les 1 & 5 (un), 6 & 7 (trois), 8 (deux)... 12, 13 & 18 (deux), 19 & 24 (cinq)... . Juin les 16 (deux), 21 (deux juv.), 23 (six)... . Juillet les 1, 8 (deux), 21, 23 (deux), 27 (un).

Fauvette babillarde Sylvia curruca

- Haltes migratoires au printemps (mai : 1 individu) et en automne (août-septembre : 5 obs).
- Mai les 11 (un) (PR). // Août les 9 & 26 (un). Septembre les 9, 16 & 24 (un) (PR).

Fauvette grisette Sylvia communis

- Estivant nicheur. Haltes migratoires.
- Avril les 15 (un) (XB), 22 (un chanteur), 24 (un), 29 (cinq). Mai les 1 (sept), 5 (deux), 6 (trois), 7 (sept), 8 (huit)... 12 (trois), 13 (deux)... 18 (deux), 19, 22 & 24 (trois)... . Juin les 16 (un), 21 (juv.), 23 (quatre)... . Juillet les 1, 8 (deux), 15 (quatre), 21 (deux juv.), 23 (trois), 27 (six). Août les 19 (un), 21 (trois), 23 & 25 (deux), 26 (un). Septembre les 9, 23, 27 & 30 (un).

Fauvette des jardins Sylvia borin

- Estivant nicheur. Haltes migratoires.
- Avril le 24 (deux) (PR). Mai les 6 (trois), 7 (quatre), 8 & 12 (trois), 13 (deux)... 18 (quatre), 19 & 24 (trois)... . Juin les 16 (un), 21, 24 (cinq)... . Juillet les 1, 8 & 15 (un), 21. Août les 21 (trois), 25 (un). Septembre les 16 & 30 (un). Octobre le 5 (un).

Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla

- Estivant nicheur, bien représenté. Haltes migratoires. Présence hivernale en janvier.
- Janvier les 7 (une femelle), 12 (deux), 13 (un), 20 (un mâle). Premiers arrivés : mars le 9 & 10 (un), 17 (trois dont deux femelles), 19 (deux), 24 (six), 30 (douze), 31 (quinze). Avril les 1 (vingt), 6 (cinquante)... 22 (plus de dix mâles chanteurs)... . Juin le 21 (juv.)... Juillet... . Août les 23 (deux), 25 (trois dont un mâle), 26 (deux). Septembre les 9 (deux), 15 (trois dont deux mâles), 16 (huit dont cinq mâles), 17 (trois), 23, 24 (treize : huit mâles, cinq femelles), 25 (un), 27 (neuf : sept mâles, deux femelles), 28 (deux femelles), 29 (un), 30 (trois : deux mâles, une femelle). Octobre les 5 (quatre : trois mâles, une femelle), 6 (quatre dont deux mâles et une femelle), 7 (un), 10 (deux), 11 (cinq : trois mâles, deux femelles), 20 & 27 (un), 28 (un mâle).

Pouillot véloce Phylloscopus collybita

- Estivant nicheur, migrants, parfois très nombreux en automne. Hivernage d’au moins deux individus en janvier-février. Premier chant noté le 23 février. Trois individus contactés le 23 février, puis sept le 9 mars et dix le jour suivant.
- Janvier les 7 (un), 12 (deux), 14, 19 & 20 (un). Février les 10 (un), 11 (trois), 16 & 18 (un), 22 (deux), 23 (trois, chant), 25 (deux, chant). Mars le 3 (deux, chant), 4 (deux), 7 (chant), 9 (sept, chant), 10 (dix, chant)... 24 (dix-huit), 30 (cinquante)... . Août le 23 & 25 (nombreux dans friche)... . Septembre les 9, 15 (sept), 16 (douze), 24 (quarante), 25 (chant), 27 (trente, chant), 29, 30. Octobre les 5 (chant)... 10 (passage : x 10), 11 (quarante), 12 (chant), 20 (quarante), 27 (trois), 28 (deux). Novembre les 4 & 17 (un).

Pouillot fitis Phylloscopus trochilus

- Estivant nicheur, migrants. Faiblement représenté cette année. Probablement un ou deux couples nicheurs.
- Avril les 5 (un), 16 & 22 (un), 24 (deux), 29 (un). Mai les 1 (un), 8 (un), 12 (deux), 13 (un), 21 & 24 (un, chant butte aux pâtres), 25 (deux, chant), 27 (un, chant). Juin les 6 (un, chant). Août les 9 (un juv.), 26 (deux, un jeune). Septembre les 9 & 25 (un), 27 & 28 (deux), 29 (un). Octobre le 6 (un). -XB, PR, LS.

Roitelet huppé Regulus regulus

- Présence hivernale en janvier comme en décembre (1 à 3 individus). Passage faiblement noté au printemps (mars : 1 individu), mais plus marqué à l’automne (septembre-novembre : 32 individus).
- Janvier les 2 (un), 7 (trois). Mars les 19 (un). // Septembre le 23 (un). Octobre les 7 (un), 22 & 28 (six). Novembre le 11 (un), 15 & 17 (deux), 25 (trois). Décembre le 1 (deux), 22 (un), 23 (deux), 25 (un).

Roitelet triple-bandeau Regulus ignicapillus

- Présence hivernale début février (1 individu). Passage marqué au printemps (fin février-mars : 15 individus) et à l’automne (septembre-novembre : 13 individus).
- Février les 10 & 22 (un). Mars les 9 (un), 11 (deux), 17 & 19 (un), 23 (deux), 24 (cinq), 30 & 31 (un). // Septembre le 25 (un). Octobre les 22 & 26 (un), 27 (cinq), 28 (un). Novembre les 4, 5, 10 & 25 (un).

Gobemouche gris Muscicapa striata

- Faible présence au printemps (avril-mai : 6 individus) et en automne (août-septembre : 5 individus).
- Avril le 29 (un). Mai les 6 (un), 12 & 13 (deux). // Août les 21 (un, pourtour), 23 (un), 24 (un, pourtour). Septembre les 16 & 25 (un).

Gobemouche noir Ficedula hypoleuca

- Aucune observation printanière cette année. Août-septembre : 20 individus sur le site même.
- Août les 20 & 21 (un imm.) (LS), 23 & 26 (trois). Septembre les 9 (trois), 16 (un), 17 (un), 24 (un) (+un pourtour), 25 (trois), 26 (un, pourtour), 27 (deux).

Mésange à longue queue Aegithalos caudatus

- Notée en janvier-début avril, puis fin-mai (semble avoir niché dans un jardin du pourtour, rue des Quatre Ruelles), enfin en septembre-décembre.
- Janvier les 2, 7 (quatre), 12 (un), 14 (deux), 19 (trois), 20 (six). Février le 10 & 11 (deux), 16 & 22 (un), 23 (deux). Mars les 9 & 17 (deux). Avril les 1 (deux), 7 (un), 27 (deux). / Mai les 19 & 20 (un), 24 (une famille). // Septembre les 2 (cinq), 25 (un), 27 (deux), 29 (six), 30 (un). Octobre les 12(un), 20 & 22 (deux), 27 (quatre). Novembre les 11 (quatre), 17 (deux), 25 (huit). Décembre les 1 (sept), 14 (treize en deux groupes), 23 (neuf), 30 (sept).

Mésange nonnette Parus palustris

- Rare sur le site. Quelques données en automne (fin août-octobre). Maximum de 6 individus.
- Août le 24 (un, jardins adjacents) (LS). Septembre le 2 (un) (PR). Octobre les 7 (cinq), 22 (six) (NM).

Mésange bleue Parus caeruleus

- Résidente et migratrice.

Mésange charbonnière Parus major
- Résidente et migratrice.

Sittelle torchepot Sitta europaea

- Résidente, mais en déclin. Statut exacte ?

Grimpereau des jardins Certhia brachydactyla

- Résident.

Geai des chênes Garrulus glandarius

- Résident, passages migratoires faiblement marqués.
- Passages migratoires possibles notés au printemps (12 individus présents le 31 mars) et en automne : le 5 octobre (16 individus sur place et en survol), le 27 octobre (12 en vol S).

Pie bavarde Pica pica

- Résidente.

Choucas des tours Corvus monedula

- Deux observations seulement.
- Avril le 29 (un, survol). Septembre le 16 (un, vol N).

Corbeau freux Corvus frugilegus

- Survol (isolés ou en groupe) à l’occasion des migrations de printemps (mars-avril : 3 individus) et d’automne (octobre-novembre : 44 individus. Un survol hivernal en décembre (2 individus).
- Mars les 9 (un, vol S). Avril le 29 (deux, vol S). // Octobre les 27 (douze, vol), 28 (trente et un, vol S). Novembre le 5 (un, vol S). Décembre le 9 (deux, vol N).

Corneille noire Corvus corone

- Résidente.
- Chiffres : Mars le 11 (trente). Octobre le 5 (une cinquantaine le soir ± groupées)

Etourneau sansonnet Sturnus vulgaris

- Résident, passage et haltes migratoires, hivernants probables.
- Octobre le 28 (passage apparent).

Moineau domestique Passer domesticus

- Résident.

Moineau friquet Passer montanus

- Résident nicheur en petit nombre (un ou deux couples ?). Pas de regroupement en bandes hivernantes cette année.
- Mars le 9 (un). Mai les 5, 8 & 13 (un adulte). Novembre les 10 (deux), 25 (six). -XB, PR, LS.

Pinson des arbres Fringilla coelebs

- Résident, passage et haltes migratoires, hivernants.
- Passage : Mars le 16 (cent vingt, vol N). Septembre les 27 (dix ; vol S), 28 (trente, vol S). Octobre les 5 (quatre-vingt-dix, vol S), 6 (cent cinquante, vol S), 7 (cent vingt, vol S), 11 (cent quarante, vol S), 12 (cinq cents, vol S), 20 (cent, vol S), 22 (quatre cent dix, vol S, JouMig), 27 (quatre cent soixante, vol S), 28 (cinq cent dix, vol S). Novembre les 10 & 11 (petit passage : trente en 1h).
- Chant : Le 23 février.

Pinson du nord Fringilla montifringilla

- Passage et haltes migratoires en automne (octobre-novembre : 26 individus).
- Octobre les 11 (cinq, vol S), 17 (un), 20 (deux, vol S), 26 (un), 28 (onze, vol S). Novembre les 3 (deux, vol S), 5, 10, 11 & 17 (un, vol S). [Le premier janvier 2002 : un].

Serin cini Serinus serinus

- Migrateur (partiel). Estivant nicheur, passage et haltes migratoires. Présence hivernale en janvier (maximum de 10) et en décembre (maximum de 30), des chiffres en baisse par rapports à certaines années précédentes.
- Janvier les 2 & 7 (un), 12 (cinq), 19 (quatre), 20 (dix). Février les 2 (cinq, chant), 11 & 18, (chant), 23 (deux, chant, parade). Mars : maximum de 10 notés, chant et parades… // Août : maximum de cinquante sur place les 23 & 25 (cinquante). Septembre : maximum de soixante-dix sur place 29. Octobre : maximum de cent le 6. Novembre : maximum de trente le 24. Décembre les 1 (un), 2 (trente), 9 (deux), 14 (un), 15 (vingt-trois en deux groupes), 16 (seize), 22 & 23 (trente), 25 (vingt-cinq), 30 (douze).

Verdier d’Europe Carduelis chloris

- Résident, passage et haltes migratoires.
- Chiffre : Cinquante le 11 février. Chant le 24 mars. Octobre les 11 & 12 (passage), 22 (dix-huit vol S), 27 (passage), 28 (petit passage).

Chardonneret élégant Carduelis carduelis

- Résident, nicheur, passage et haltes migratoires. Présence hivernale en janvier-février (maximum de 12) et en décembre (maximum de vingt), des chiffres en baisse par rapports à certaines années précédentes.
- Janvier les 2 (dix), 7 (neuf), 12 (douze), 13 (neuf), 19 (trois), 20 (trois). Février les 2 (trois), 25 (huit). Mars : maximum noté de six. Avril : maximum noté de quinze. Mai : maximum de onze… Juillet : maximum de 20. Août maxima de cinquante le 1er et de cent les 23 & 25. Septembre : maximum de trente sur place. Octobre les 6 (passage), 11 (passage), 12 (cinquante, vol S), 20 (quarante), 22 (soixante-six : trente sur place, trente-six vol S), 26 (six), 27 (trente), 28 (sur place + dix-neuf vol S). Novembre les 2, , 3, 4 (trente), 5, (vingt-cinq), 10 (trente), 11, 17 (trois), 24 (quarante). Décembre les 2, 9, 23 (quatre), 16 (cinq), 22 (quinze), 23 (dix-sept), 30 (vingt).

Tarin des aulnes Carduelis spinus

- Passage et haltes migratoires. Présence hivernale irrégulière. En janvier-début avril (41 individus) et en octobre-novembre (87 individus).
- Janvier les 12 (quinze), 13 & 14 (trois), 19 (deux). Février les 2 (trois). Mars les 4 (treize). Avril le 1 (deux, vol E). // Octobre les 11 (seize, vol S), 12 (sept, vol S), 20 (quatre, vol S), 27 (quarante-cinq, vol S), 28 (quatorze, vol S). Novembre le 17 (un). [Présence hivernale début janvier 2002.]

Linotte mélodieuse Carduelis cannabina

- Notée en mars-octobre (sauf août, probablement par défaut d’observation) et en décembre. Nidification probable d’un ou quelques couples. Passage et haltes migratoires au printemps (mars-avril : 28 individus) et en automne (septembre-octobre : 84 individus). Présence hivernale en décembre (maximum : 6).
- Mars les 16 (deux, vol N), 17 (un), 19 (deux), 24 (huit), 30 (un). Avril les 1 (trois), 6 (un), 7, 8 & 27 (deux), 29 (quatre). Mai les 6 & 7 (un), 11 & 12 (deux), 13 (trois couples) (chant), 19 (deux mâles), 20 (un), 25 (un, chant), 27 (deux). Juin le 24 (un). Juillet les 15 (trois), 27 (un). Septembre les 2 (quatre), 27 (huit), 28 (seize : quatre sur place, douze vol S), 29 (un), 30 (huit, vol S). Octobre les 5 (treize), 6 & 7 (un), 11 (deux, vol S), 12 (huit : deux sur place, six vol S), 22 (dix : trois sur place, sept vol S), 28 (quatre : deux sur place, deux vol S), 3 (deux), 5 (trois), 11 (deux), 17 (un). Décembre les 22 (six), 23 (trois).

Bouvreuil pivoine Pyrrhula pyrrhula

- Noté en janvier-février (maximum : 7 individus), mai (deux femelles), fin septembre-octobre (14 individus en tout) et décembre (maximum : 3). Possible nidification. Passage et haltes migratoires. Présence hivernale.
- Janvier les 2 (une femelle), 7 (trois : un mâle, deux femelles), 12, 13 (sept : deux mâles, cinq femelles), 14 (cinq dont deux femelles), 19 (quatre dont un mâle et deux femelles), 20 (un mâle). Février les 20 (une femelle), 25 (deux femelles). / Mai les 1 (deux femelles). / Septembre le 28 (un). Octobre les 5 (deux), 7 (trois), 11, 12 & 20 (un), 22 (deux), 27 (un), 28 (deux). Décembre les 2 (deux), 14 (deux dont un mâle), 16 (deux), 23 (un mâle, deux femelles), 30 (deux dont un mâle).

Grosbec cassenoyaux Coccothraustes coccothraustes

- Faiblement noté en automne (octobre : 4 individus).
- Octobre les 27 (un), 28 (deux, vol S), 29 (un, vol S). -PR, LS.

Bruant jaune Emberiza citrinella

- Faiblement noté en novembre et décembre.
- Novembre le 10 (un mâle). Décembre le 15 (deux). [Deux notés le 5 janvier 2002.]

Bruant zizi Emberiza cirlus

- Résident, probablement plusieurs couples nicheurs (au moins deux). Regroupement hivernal (maximum : 7).
- Janvier les 2 (quatre = deux mâles, deux femelles), 7 & 12 (un mâle), 14 (un). Février le 23 (un). Mars les 3 (trois = deux mâles, une femelle, chant), 4 & 16 (un, chant), 24 (une femelle), 30. Avril les 1 (trois dont deux mâles), 6 (un, chant), 27 (deux, chant). Mai les 1 (un, chant), 13 (deux mâles, chant), 18 (deux, chant), 21 (un, chant). / Septembre le 27 (un mâle, chant). Octobre les 5 (deux mâles, chant), 6 (un mâle, chant), 11 (cinq dont trois mâles, chant), 12 (un mâle, chant), 18 (trois), 22 (un), 27 (deux dont un mâle). Novembre les 4 (quatre dont deux mâles), 5 (un mâle), 10 (cinq : trois mâles, deux femelles), 11 (un mâle), 15 (cinq droit trois mâles et une femelle), 17 (sept : cinq mâles, deux femelles), 24 (quatre : trois mâles, une femelle). Décembre les 2 (cinq : trois mâles, deux femelles), 9 (deux). [Présence hivernale début janvier 2002.]

Bruant des roseaux Emberiza schoeniclus

- Passage et haltes migratoires au printemps (mars-avril : 4 individus) et en automne (octobre-novembre : 8 individus).
- Mars le 16 (un), 24 (un mâle). Avril les 1 (une femelle), 7 (un). // Octobre les 6 (un), 28 (trois, vol S). Novembre les 1 & 11 (un), 15 (deux). –NM, PR.